Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 12:59

Une belle balade en Navarre nous est proposée par Anita au départ de Roncevaux/Orreaga/ Roncesvalles (950 m) où 17 randonneurs sortent comme des diables des 4 véhicules à peine parqués. Il fait très beau. On note cependant qu’un léger vent de secteur est rafraîchit l’atmosphère. Mais, comme on dit : « A la Ste Denise, ne crains pas la bise ! ».

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Nous partons vers l’ouest par un large chemin quasi plat, qui prend son temps à travers une somptueuse forêt de hêtres. Il laisse libre cours aux discussions ou aux rêveries. Même le coup classique du réservoir d’eau ne déstabilise personne. Le groupe s’étire puis se contracte. C’est le franchissement périodique de clôtures (je vous ferai grâce du nombre) qui produit cet effet d’accordéon. Il est plaisant de faire le parallèle avec les feux tricolores non synchronisés qui rythment la circulation dans nos villes. Prudence ! Car le couple diabolique formé par les fils barbelés et les poteaux mobiles se montre souvent assez retors. Et certains de constater dans ces moments-là que le rôle du serre-file est bien plus utile que celui de serre-nœud. Comprenne qui pourra !

Lorsque nous atteignons le GR 11, nous n’avons toujours pas pris d’altitude. D’une vallée-clairière, en levant le regard vers la gauche nous apercevons l’amas rocheux du Mendixuri qui émerge des bois. Nous remontons le regata Xubinga sur la rive gauche vers le nord-ouest. Ce charmant et méandreux torrent fait ce qu’il peut pour occuper son petit bout de vallée.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Mais, même en multipliant ses bras, il laisse de belles surfaces d’herbe rase et drue. A son confluent avec son compère le regata Gabarbide, l’organisation ad hoc de la Communauté forale a mis en place des ponts de bois, comme pour se moquer des prétentions expansionnistes de ces modestes errekas ou urrekas.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

C’est là que la pause banane est décidée. Je ne reviendrai pas sur le doux gazouillis de l’eau que complète le tendre murmure des jeunes feuilles des hêtres dans la brise. Il faut reconnaître que la consommation de ce fruit exotique en pareilles circonstances se révèle très agréable.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Nous passons sur la rive droite et aussitôt la montée commence. Forêt, reboisement, puis buissons de myrtilliers en fleurs à perte de vue, herbage.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Sur une épaule, nous gagnons un promontoire où des anciens ont bâti une casemate. Sans doute savaient-ils pourquoi. Quoi qu’il en soit, l’endroit domine la large vallée d’Aurritz/Burgete. Quelques villages (dont Espinal), des forêts, des prés, des cours d’eau et des chemins qu’on devine derrière les collines ou sous les arbres. Au loin passe le légendaire chemin de Saint-Jacques. Un bref retour sur nos pas. Encore quelques mètres à gagner avec l’aide d’un Eole déchaîné. Pour finir, quelques marches dans les rochers.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Nous sommes arrivés au sommet du Mendichuri/Mendixuri à 1201 m. De joyeux drilles de Pampelune l’ont décoré d’un superbe monument miniature inoxydable (daté de mai 2001, avant la crise) qui brille comme une plaque de notaire, dans un soleil au zénith.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Maintenant, il faut vite se mettre à l’abri du vent côté sud-ouest pour casser la croûte. Comme d’habitude, la joyeuse compagnie se met à table et se régale en commentant le paysage.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Les sommets enneigés sont bien présents, au loin. Plus proches, les montagnes moins élevées, comme l’Ati (1458 m), restent pourtant impressionnantes.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Le vent ne s’est pas calmé et il est décidé de ne pas passer par les crêtes pour la suite de la promenade. A travers les pâturages que les bestiaux n’ont pas encore été autorisés à fréquenter, nous contournons le Mendiaundi (1215 m) par l’est. Un ancien lieu de bivouac de ce groupe du jeudi est signalé par Anita. Toujours sur des chemins faciles, comme le GR 11 omniprésent, ponctués de magnifiques pancartes à chaque petit col, nous serpentons jusqu’à droite du Lindus (1221 m) dont nous avons le plaisir de visiter brièvement la redoute, à proximité. Une petite incursion en France, sur l’extrême bord de la vallée des Aldudes et la borne 155 (pierre angulaire de la frontière) est devant nos yeux. Ces lieux font resurgir des souvenirs plus ou moins agréables ou héroïques. Le col de Lindus est avalé gaillardement. Les crêtes qui partent vers le nord sont superbes. Une belle route nous entraîne au col d’Ibaneta (1057 m), sans douleur.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

La chapelle est toujours où on l’a vue ce matin. Nous traversons la grande route prudemment et en bon ordre. Il convient de ne pas permettre aux Vascons de tenter une embuscade sur notre arrière-garde. Ce risque écarté, il ne reste plus qu’à dévaler le sentier qui nous rapproche des voitures, dans un environnement humide à droite sous la hêtraie, au bord du torrent et quasi méditerranéen à gauche.

Bientôt les toits du monastère percent le feuillage. Pour finir, nous croisons des pèlerins et des pèlerines. C’est pour eux l’heure de la lessive ou du repos. Pas de doute, nous sommes bien revenus à Roncevaux.

Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.
Un grand bol d’air en Espagne. Mendixuri. Jeudi 15 mai 2014.

Ce jeudi, l’accent a été mis sur une plante à tiges très courtes et à fleurs violettes, poussant en groupes, la lathrée clandestine.

Excellente journée dont nous remercions également notre organisatrice Anita et le beau temps. Trajet de 17 km ; dénivelé officiel de 750 m.

Retour à Bayonne, avec du jambon de Valcarlos pour les uns, ou derrière un camion de transport de cochons pour les autres.

Jean-Louis L.

Les photos : Claudines A et B.

                   Mado.

Partager cet article
Repost0

commentaires