Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 15:54

Notre "guide officielle" étant occupée à pouponner, c'est Chika qui propose la balade bien connue de tous mais où nous ne risquons pas de nous égarer.

 

 

De Pasaia à Donostia … par le chemin des écoliers. Jeudi 19 juin 2014.

Nous sommes sept, comme les Sept Provinces Basques, les Sept Nains, les Sept Samouraïs, les Sept Péchés Capitaux…ou les Sept Merveilles du Monde.

Parmi nous une courageuse convalescente, Jo, et un randonneur mystère.

Nous ne prenons pas "la Taupe" à Hendaye mais allons nous garer dans une friche industrielle où un parking de fortune est aménagé non loin de la station d'Herrera.

Pour ménager le genou de Claire (pardon… de Jo), nous savons qu'il existe une route qui monte en pente douce vers le phare et qui permet d'éviter les 180 marches qui partent à l'assaut de la falaise.

Nous abordons un autochtone qui nous montre la bonne direction et, en prime, nous indique un ascenseur urbain qui nous fait avaler un dénivelé certain en un temps record.

Nous voilà bientôt au phare dominant une mer" si bleue, si calme "que nous sommes transportés en Méditerranée.

Sur le sentier encombré par des hordes de retraités en goguette, l'ombrage quasi constant rend la balade bien agréable malgré la chaleur qui se précise.

De Pasaia à Donostia … par le chemin des écoliers. Jeudi 19 juin 2014.
De Pasaia à Donostia … par le chemin des écoliers. Jeudi 19 juin 2014.
De Pasaia à Donostia … par le chemin des écoliers. Jeudi 19 juin 2014.

En dépit de l'absence remarquée de Mado, en bons élèves, nous admirons et photographions de superbes fleurs ; des orchidées certainement et de majestueuses fleurs jaunes ( lys des Pyrénées ) dont notre éminente botaniste devra nous donner le nom.

A l'ombre, mais avec vue sur l'océan, nous faisons la pause déjeuner agrémentée de biscuits "maison" et d'un riche Kouglof.

De Pasaia à Donostia … par le chemin des écoliers. Jeudi 19 juin 2014.

Puis c'est l'arrivée sur le petit RIO de la Côte Basque avec son Christ et sa Concha où les étudiants de toutes nationalités et les habitants profitent de la douceur de vivre.

Nous nous mettons à leur rythme, nous désaltérons, flânons, photographions, bavardons, et, à 16H30 pétantes montons dans le Topo.

Nous avons parcouru un certain nombre de kilomètres en quelques heures avec un dénivelé raisonnable.

Claudine A.

 

Les photos de Claudine A : lien.

Partager cet article
Repost0

commentaires