Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 10:48
 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Le jour dont il est question dans le titre, jour du Séverin (sac à vin ?), vers 10 h du matin, nous sommes 16 (dont un petit nouveau assez grand) à débarquer dans la capitale historique du Baztan, en Navarre, point de départ de notre activité. Tout le monde aura compris que cette escapade a mobilisé 4 voitures. Et des plus puissantes, des go fast, mais aussi des go slow.

Le but, d'abord tenu secret par le haut-commandement, est clairement de reconnaître le tronçon nord du GR11, le plus loin possible, et de nous assurer ainsi que l'itinéraire est toujours correctement balisé en blanc et rouge par les services ad hoc. Sur le papier, c'est une mission de routine par temps sec, comme c'est le cas. Il ne fait pas froid. Cependant, le vent soufflant en rafales peut à tout moment venir contrarier le plan élaboré par Anita.

Les Elizondarra vaquent à leurs occupation du matin à quelque 200 m d'altitude. Béret, makila, baguette de pain. Tout a l'air calme. Pourtant, on sent bien dans l'air qu'il ne s'agit pas d'un jour habituel.
Telle l'équipe de France de foot descendant les Champs-Elysées en 1998, la confrérie BA des randonneurs du jeudi commence par défiler majestueusement dans la rue principale, commerçante, bordée d'édifices monumentaux, de divers siècles, de pierre et de fer forgé. La foule n'est au rendez-vous. Elle n'est pas plus en délire. Les acclamations se font rares.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Cependant, une forte délégation est reçue à la mairie où un diplôme dépliable, coloré et à la gloire de la contrée est offert. Par précaution, certains membres sont même admis dans le cabinet du maire, là où se trouve généralement la chasse d'eau. Le premier ministre espagnol, retenu en Catalogne pour le G21, n'a pu venir nous saluer.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Le Baztan, bien que rivière très calme, ne peut être franchi à gué. Un pont qui se trouve opportunément jeté entre les deux berges, non loin et en aval d'un barrage, permet à tout le monde de se retrouver sur la rive droite, au sec.

Un peu de plaine, une traversée maîtrisée de la déviation routière et c'est la montée

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Prudence, car le sentier, très engageant, s'avère un poil glissant. Il traverse souvent la route qui ondoie tranquillement pour aller au même endroit, de maisons en fermes et de fermes en bordes. Une façon de faciliter la vie du facteur.

Un petit coup de stress dans la traversée sur sentier de l'étage inférieur d'un champ de tir, constellé de débris d'une lumineuse couleur orange. Week-end et fêtes, ça doit faire du bruit.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.
 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Peu après, on ingère la banane. Ce geste simple peut se faire sans difficulté tant la place choisie est idéale.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.
 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Nous voilà tout à coup au col Bagordi (586m).

Sur ce bel emplacement, le diable ou quelqu'un comme ça, après avoir planté des arbres, a construit plusieurs tables rondes avec sièges assortis, fait jaillir une source qu'il a pris soin d'équiper d'un robinet au bout d'un tuyau. Améliorer les conditions de travail de son personnel lors de la tenue des sabbats. Quoi de plus louable ? Les sorcières ont disparu, comme nombre de bonnes choses du temps passé. L'organisation de bacchanales est plus tardivement attestée par les historiens les plus compétents. C'est l'époque de l'installation de la ligne téléphonique qui décore le paysage.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Le sommet de la Rhune n'était alors pas construit, non plus que la boule sur la montagne de l'Ours qui nous regarde de travers. Maintenant, c'est un paisible lieu de pique-niques panoramiques, avec moutons, prés, clôtures et tout ce qui fait le pays Basque.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

L'Unboto (802m) nous barre la route. « Obliquez à droite !» dit Anita, après nous avoir donné une identité à tous les sommets visibles. La piste, herbeuse au début, fonce dans la forêt de hêtres.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

La marche dans les feuilles produit une douce mélodie, bien de saison. Il convient de se méfier des pièges que cache cette ravissante moquette, un peu épaisse par endroits. L'eau descend partout de la montagnes.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Décorées de mousses, certaines cascades sont très élégantes. On se persuaderait vite d'admirer une vitrine de la place Vendôme, en manteau de vison, le chauffeur tenant la portière de la Bentley ouverte, et non en polaire et les chaussures crottées comme aujourd'hui.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.
 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

La Fuente et la borde Maistuzar ou Maistruzar (650 m) nous réservent ensuite un accueil humide. L'ensemble est très réussi. A droite, le sommet Erkiza domine de ses 832 m. C'est vers là qu'on apprend que ce groupe du jeudi pourrait bien être déjà noyauté par les anciens élèves de Jules Ferry, importante école toujours sise à Saint-Esprit.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Un coup de collier, toujours sur le GR11 que nous ne quittons pas d'une semelle. Nous prenons pied sur le col dont le nom ne m'est pas connu, peut-être Olaberri (796 m), entre Larrondo (854 m) et Urruspil (819 m) dans notre dos.

Nous sommes proches du point de non-retour. Les estomacs sonnent le creux. Le vent du sud, un peu frais quand même, forcit d'instant en instant. Il assèche la gorge, en dépit de la stricte observance des consignes d'hydratation martelées par notre guide.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.
 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Quelques hectomètres plus loin, après 13 heures, en tout cas avant le col Atxuela tout proche, une bande d'affamés, recrus de fatigue, dévale une pente, sous des hêtres chahutés, dans l'espoir d'échapper au vent le temps du repas. Pour en rajouter, le soleil se planque désormais de temps à autre.

La digne célébration de l'anniversaire d'un jeune membre de la troupe, pilier du jeudi, est organisée en fanfare. Les branches déjà nues battent la mesure dans la brise, tandis que des chevaux nains, traitant au mieux leurs parasites avec les moyens du bord, jouent de leur archet naturel sur le bas des troncs, de l'avant comme de l'arrière. Gâteaux exquis et vins fins circulent entre des convives soudain transformés en esquimaux. A chaque instant, les dévoués serveurs risquent de dévaler dans le ravin au bord duquel les autres restent cramponnés d'une main, gobelet bien serré dans l'autre.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

L'heure de la retraite sonne car la nuit va tomber dans 4 ou 5 heures. Nous reprenons le même chemin, mais dans l'autre sens. C'est bien. Cette méthode, dite du Petit Poucet (2ème époque), permet de se dispenser de l'usage d'un rétroviseur à l'aller. Déjà qu'on dispose du toit ouvrant et d'une ventilation efficace.

Un retour rapide qui n'empêche pas l'étude des poteaux indicateurs. Pas de limitation de vitesse, pas de feu tricolore, partant, pas de radar. La surveillance, si elle existe, ne se remarque pas. Le GR11 est un grand espace de liberté où chacun pourra marcher à droite ou à gauche, le nez au vent, ou bien se trouver à l'altitude qui lui conviendra, sans prise de tête. La signalisation est des plus souples.

 Découverte  d'Elizondo. GR11 vers Bagordi. Direction générale Unboto, Larrondo, Atxuela. Jeudi 27 novembre 2014.

Pour pouvoir admirer le bassin de vie d'Elizondo, fort de centaines de hameaux blancs sur fond vert, et pour ne pas risquer la chute finale sur les parties les plus glissantes, une motion est adoptée à la majorité : nous finirons le parcours par la route en lacets dite Orabidea. Le rythme cardiaque est très bon en cette fin de journée, même si la température ambiante (environ 20 ° C) reste élevée par rapport aux moyennes saisonnières du versant nord de la vallée du Baztan. Pour dire qu'on a fait une boucle, on ne reviendra pas par le même pont vers nos véhicules qu'on retrouve finalement à la même place.

Après, c'est la routine. On se congratule : elle est pas belle cette journée au grand air ? On se félicite d'être revenus, à 16, vivants, avant la terrible nuit de Marouette. On remercie tout le monde. On se dit au revoir. Et à jeudi prochain, avec entrain.

Certains pensent déjà au chariot qu'il va falloir pousser chez le bienheureux (maintenant qu'il est au paradis des marchands) Peyo.

Bien belle randonnée au pays des cèpes. Merci encore Anita. Car, comme Giscard aimait à le dire à la télé : « Bon choix Mesdemoiselles, bon choix Mesdames, bon choix Messieurs ».

 

Distance : 17 km. Dénivelé positif : 910 m. Durée : 5 h 15.

Jean-Louis L.

 

Photos :

Jean-Michel : lien

Mado + JLL : lien

 

Partager cet article
Repost0

commentaires