Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 09:58
Le parcours est tracé en orange.

Le parcours est tracé en orange.

Nous sommes dix neuf (quinze marcheuses et cinq marcheurs) à partir avec Anita randonner dans le territoire de l'une des sources de la Bidassoa, au pied de l'Autza. (La Bidassoa nait à Erratzu de l'union des ruisseaux Izpegi et Iztauz.)

Direction Dancharia, le col d'Otxondo et Erratxu (290 m) où les voitures sont laissées en face du cimetière.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Nous démarrons la montée au milieu des pâturages, sous la surveillance d'un superbe cheval de trait à la robe ébène.

Plus nous montons, plus nous devons lutter contre un vent de sud-est à la fois violent et froid ; capuches, bonnets, gants sont de sortie.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015. Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.
 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Après les pâturages parsemés de jolies bergeries en pierres sèches, le chemin serpente dans les bois ; de majestueux hêtres têtards témoignent d'une époque révolue où les paysans allaient prélever leur bois de chauffage sur les arbres vivants. Maintenant leurs branches libérées s'élèvent vers le ciel.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

L'oeil aux aguets, Claudine remarque deux discrètes anémones hépatiques que Mado s'empresse de fixer sur la pellicule.

Nous remontons la vallée jusqu'au hameau d'Inarbegi Auzoa (690 m) et repartons dans l'autre sens, sur l'autre rive.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Arrêt photo au dolmen Sorginetxoa qui surplombe la vallée où nous aurions pu déjeuner si le temps avait été plus clément ...

Les estomacs crient famine, le sentier continue à grimper, pas de lieu propice à notre restauration.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.
 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Heureusement notre guide suprême a repéré une belle bergerie dont la petite cour, orientée plein sud, est ceinte d'un mur protecteur. Une aubaine ! Malgré les rafales, nous passons un bon moment où, comme de coutume, bouteilles et douceurs passent à la ronde.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Pas un temps à jouer aux lézards aujourd'hui ; nous reprenons bien vite la route … Un bien beau chemin dallé, il y a bien longtemps...par qui ? dans quel but ? Monsieur Google n'a pas voulu répondre.

Ce joli sentier de grès rose serpente en sous-bois, ses dalles parfois apparentes, parfois ensevelies sous un épais tapis de feuilles mortes. Attention aux chutes !

Mais la troupe aguerrie arrive sans encombre au fond du ravin où coule le limpide ruisseau du Baztan.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.
 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Encore quelques centaine de mètres et c'est la cascade de Xorroxin qui déverse ses eaux libres et sauvages, le point d'orgue de la sortie.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.
 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.
 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Avant de revenir vers Erratzu nous passons devant une chapelle et admirons les superbes fermes cossues du village de Gorostapolo dont les rues sont elles aussi pavées de grès.

 Cheveux au vent dans la vallée du Baztan ( Xorroxin ). Jeudi 15 Janvier 2015.

Un " taureau costaud " à la fois étonné et placide regarde passer le train des randonneurs.

Superbe balade facile qui nous aura néanmoins fait parcourir seize kilomètres et avaler 780 mètres de dénivelé.

 

P.S. Ceux qui ont aussi marché lundi auront fait trente kilomètres dans la semaine et 1410,21 m de dénivelé. Ah, ces retraités intrépides !

Claudine A.

 

Les photos : vous pouvez cliquer sur les photos du texte pour mieux les voir et même les faire défiler ....

Claudine A : lien

Claudine B : lien

Mado : lien

Partager cet article
Repost0

commentaires