Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 07:57

Faut-il aujourd'hui faire une rubrique sportive ou une rubrique gastronomique?

Malgré les 14 km ( ? ) parcourus et les 600m de dénivelé avalés en un temps record, ce qui a marqué cette belle journée d'automne, c'est plus la convivialité que le sport. ( et aussi une bonne dose d'émotion).

A l'initiative de Monique et avec le concours de tous, nous avons partagé un véritable festin sur le flanc ensoleillé du Jara avec à nos pieds le village d'Irouléguy.

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Partis d'Ascarat nous avons cheminé essentiellement sur de larges pistes après avoir laissé les vignobles qui serpentent harmonieusement sur les premières courbes de la montagne.

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Plus haut, au coeur du massif, dans les vertes prairies d'une belle ferme, les agneaux nouveaux-nés nous ont attendris.

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Nous avons marché d'un bon pas, enlevant et remettant nos polaires au gré des rafales .

Après deux heures de montée, nous étions déjà arrivés au "restaurant d'altitude" mais il a fallu au gros de la troupe rajouter un détour de quelques hectomètres pour permettre à nos organisatrices de préparer la fête comme il se doit.

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Quand nous sommes arrivés, la table était dressée, décorée (grâce à la créativité de Claudine B.), l'apéritif prêt.

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Nous avons trinqué avec d'excellents punchs, de la sangria...puis s'enchaînèrent des quiches, madeleines salées, chichons de canard, filets mignons, salade verte et composée, plateau de fromage, le tout arrosé de moultes bonnes bouteilles.

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Après le tirage au sort traditionnel des petits cadeaux, nous avons dégusté des gâteaux au chocolat, des financiers etc..

Puis le café et les papillotes.

Un déjeuner presque parfait !

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

En face de nous, le cirque d'Irouléguy et Saint-Jean-Pied-de-Port, le Munhoa, le Béorléguy, l'Autza, Iparla, notre terrain de jeu en somme.

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Après avoir posé pour la postérité du blog nous avons pris le chemin du retour, paisiblement, du moins jusqu'à la ferme des agneaux du matin.

 

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.
 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Alors que le groupe s'était engagé sur un étroit chemin bordé de deux murs de pierres sèches surmontés d'un barbelé, deux vaches échappées d'un pâturage ont semé la panique. Les pauvres bêtes, elles-même affolées par ce groupe inhabituel de marcheurs, ont voulu rebrousser chemin. La première y est parvenue facilement. Quant à la seconde, elle a chargé

( pas vraiment, elle revenait vers moi car le groupe lui barrait plus ou moins le chemin ... )

à plusieurs reprises Mado, partie en tête, qui essayait de la faire repartir vers la route …

( La blonde bête, pas si bête pourtant :) a finalement compris qu 'elle avait devant elle une bretonne plus têtue qu'elle, qu'il n'y avait pas d'issue de ce côté … )

Elle s'est mise à redescendre en direction de la colonne de marcheurs qui s'était plaquée contre le mur...Elle avançait, s'arrêtait, hésitait, donnant des coups de tête en notre direction. Il fallait nous voir, ne faisant qu'un avec le muret opposé, espérant qu'elle ne porte pas son choix sur l'un d'entre nous.

Nous aurions bien voulu sauter par-dessus mais il était trop haut et le fil de fer barbelé ajoutait une difficulté supplémentaire.

L'une d'entre nous y a accroché son pantalon..La plus leste certainement, Marie, s'est retrouvée de l'autre côté. Comment ? La peur donne des ailes.

Finalement, de plus en plus énervée, la pauvre vache a entrepris de franchir le mur opposé ; dans son élan, elle a fait s'ébouler une partie des pierres. Ouf, nous étions sauvés.

Hélas, dans la panique générale aucun photographe n'a eu la présence d'esprit de fixer sur la pellicule cette scène des plus cocasses.

( c'est ce que l'on dit APRÈS).

( Quelques explications avec une photo. )

 

 

 Repas de Noël et encierro sur le Jara. Lundi 14 décembre 2015.

Nous avons terminé notre descente sans encombres et étions aux voitures vers 16h30, je crois, avec pour projet de renouveler ces festivités à Pâques, pourquoi pas.

Joyeuses fêtes à tous et rendez-vous en Janvier pour de nouvelles aventures.

Claudine A.

 

En italique : Madosita.

 

Photos :

Claudine A.

Claudine B.

Mado.

 

L'an dernier : lien

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Je passais prendre de tes nouvelles, Mado et voilà que j'apprends tu t'exerces à la tauromachie !!! C'est pousser très loin l' intégration à la région du Sud-Ouest... <br /> Je ne te suivrais pas sur ce terrain là mais sinon tu es un modèle pour moi, il va falloir que je rame pour t'égaler... <br /> Continues Mado, que de bonnes étoiles t'accompagnent...
Répondre