Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 18:18

De bon matin, on est 13 au lieu-dit Olhatea (327 m), parking bien connu des Hauts de Bidarray, là où hurle le vent. De grands arbres, fauchés trop tôt, sont parqués à côté des voitures. A attendre quoi ? Autant de bancs rustiques permettant de se chausser pour l'aventure.

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Avant la ferme Osiartea, bien blanche, le sentier à gauche de la route tombe à travers une prairie puis rebondit dans un bois.

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

On atteint dans la boue le point bas du parcours (245 m). Trois ruisseaux : un gué, un saut et un pont.

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Des bordes dispersées, des murs en pierres qui soulignent le chemin jusqu'au pied de la montée où un tronc couché sert de ligne de départ pour la fameuse côte de Zerkanbide.

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Le sentier d’abord caillouteux s’élève rapidement à travers les ajoncs. Les montagnes environnantes se dessinent peu à peu tandis que nous marchons maintenant sur un tapis d'herbe tendre, à quelques mètres des précipices.

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Nous doublons le vaste enclos de pierres, visible de partout et arrivons, dans le vent du sud jusqu'à la borde Zelhaiburu (630 m), toujours sur gazon. Nous y dévorons les bananes, alors que la brise qui prend de l'importance, soulève une partie du toit, en cadence. Les murs résistent. Nous ressentons ainsi toutes les bonnes vibrations de l'endroit. Il faut dire que nous sommes non loin du col d'Espalza (640 m), là où le GR10 tombe brutalement vers Arouchia, au grand plaisir des randonneurs.

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Le vent nous conduit jusqu’au pic d'Isushi (700m). Au moment où un cycliste suréquipé nous rejoint, une volée de vautours déguerpissent d'une petite replat en herbe.

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Une jument, debout, vit un moment difficile : son poulain encore suspendu semble inerte. La mère se couche, sans doute soulagée momentanément que notre survenue en nombre ait fait fuir ces rapaces déjà à l'ouvrage.

Le poulain a la tête en partie dévorée. Ses pattes avant sont encore dans la mère. Une bonne âme d'apprenti vétérinaire se dévoue, et, avec le secours musculaire d'un aide-soignant maladroit, extrait le poulain et le balance plus bas sur une corniche. Malheureusement, il est à redouter que les rapaces, dont c'est le métier, ne veuillent en réalité se régaler en priorité du placenta qui n'est pas complètement expulsé. Qu'y faire si les mammifères sont dotés d'un tel trésor de friandises ?

Impuissants, laissant l'infortunée à son sort, nous allons visiter les falaises que peuplent quelques petits vautours, attendrissants. C'est mignon quand c'est p'tit !

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Visite de la cascade, de la vasque du ruisseau d'Isushi et de son rocher discrètement gravé, peut-être par un berger amoureux d'un bélier.

Soudain, nous parvenons à la minuscule cabane assortie d'un champ clos, judicieusement disposés au débouché du chemin de Moines. Hop, une petite côte à droite, à cheval sur la crête en dos d'âne qui remonte vers le col de Meatche. Belle vue sur le terrible Irubelakaskoa. Encore un peu de neige, au loin, vers l'est. Toujours le vent !

En vue du col de Meatche, nous partons à droite pour franchir un affluent de l'erreka puis plein est jusqu'au col d'Artzatey (666 m).

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Maintenant revenus sur le GR 10, direction Mendiburuko borda (700 m) où il décidé de manger. Assis en rang d'oignons le long de la façade sud de cette grande bâtisse, face à un bois de hêtres, dans un jardin où fleurissent les jonquilles, qu'il est bon de se restaurer, vers 13 h 02, toujours dans le vent. Vins fins, biscuits fins. Café, thé (fins)… De gros nuages sombres montent aux créneaux. Il fait frais quand on reste immobile. Pas de sieste aujourd'hui.

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Il est temps de reprendre notre progression vers l'est et nos voitures.

Un peu de piste puis, une pente sur un vague sentier et nous basculons (730 m) dans une petite vallée, franchissons sans mal le ruisseau, longeons un nouvel enclos et poursuivons à flanc à travers le brûlis récent, sous la boule et les rochers de l'Artzamendi de bosquet en bosquet, de ruine en borde.

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Des arrêts fréquents permettent de humer le paysage, toujours prenant, comme cette Zelhaiko borda, perchée au bord de la falaise, où nous mangeâmes naguère, un jeudi.

 

Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.
Le Zerkanbide ( Zargambide ) - Ichusi depuis Olhatea. Lundi 27 mars 2017.

Le passage devant Mendigaineko borda (575 m) nous propulse sur le bord du Plateau Vert. Le col de l’Âne est légèrement sur notre gauche. Un promeneur, loin devant nous avance d'un bon pas dans la lande fleurie. Nouveau talweg, cabane Eihera (530 m), puis descente tranquille vers le parking. Pas de pluie, pas de soleil. Personne n'a trouvé «la corde à tourner le vent». Dommage. Nouveaux biscuits.

Tout au long de cette sortie débridée, il a été donné de constater que nos amis paysans basques, à grands coups d'allumettes et d'atavisme festif, nous offrent la possibilité d'aller facilement aux cabinets noirs.

Merci à tout le monde pour la bonne tenue du groupe, vaillant, compact, homogène et solidaire ; une équipe, avec des avants et des arrières, à égalité de mérite. Merci à notre Président, toujours bienveillant, d'avoir bien voulu autoriser cette journée de plein-air. Quand il ne chante pas, c'est du temps qu'il nous consacre, occupé qu'il est à chercher un pâtissier susceptible de remplacer les fèves par des comprimés d'aspirine à l'occasion de la prochaine Épiphanie fêtée par BA.

Distance : 13,5 km. Dénivelé : 815 m.

Jean-Louis L.

Photos :

Jean-Michel L.
Mado.

Partager cet article
Repost0

commentaires