Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 15:14

« Les Français sont des veaux » aurait dit le Général de Gaulle un jour de colère. Mais Basques – au moins d'adoption – et donc non concernés, les 26 randonneurs de Bayonne Accueille n'éprouvent donc aucun scrupule, en ce jeudi 16 janvier, à suivre Anita jusqu'au col du même nom, le Col des Veaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

( Photos envoyées par Jean-Philippe. )

Après un trajet un peu mouvementé (la route du Pas de Roland, comme celle du paradis, est étroite et n'autorise les croisements qu'au prix de difficultés), la randonnée démarre véritablement sur le coup de dix heures moins le quart. Au menu de la journée, une boucle d'environ 17 km commençant par une montée au Col Mugako Lepoa (640 m).

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres
Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

S'il ne fait pas vraiment froid, le vent qui nous a accueillis à la sortie des voitures fait baisser la température ressentie et nous oblige à contourner le mont Lizartzu par l'ouest.

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

Toujours est-il que la première montée vient à point pour se réchauffer et la vue qui plonge jusqu'à la côte est époustouflante. Magnifique Pays basque. La suite du parcours demande un peu moins d'efforts, les descentes semblant plus longues que les montées, mais, au final, nous grimpons tout de même de 30 mètres supplémentaires pour arriver à Lizartzu Borda (670 m)

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres
Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

où nous nous arrêtons pour une première pause.

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

Nous reprenons notre marche en descendant d'abord par une belle piste puis un étroit sentier longeant et franchissant plusieurs fois des ruisseaux.

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

 

 

L'heure tourne, les estomacs commencent à crier famine, heureusement nous arrivons en vue du village Aritzakun où un bel espace dégagé nous accueille pour le pique-nique. Nous avons déjà parcouru 11 km et cette pause sous un chaud soleil (mais oui) nous fait le plus grand bien.

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres
Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres
Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres
Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

Nous repartons une petite heure après et poussons jusqu'au fameux village abandonné qui semble n'attendre que sa princesse et le baiser du prince charmant pour revivre. On y trouve un fronton, un  four à chaux, les locaux de l'ancienne école et même un petit escalier qui descend jusqu'au bord du Baztan où il doit faire bon se prélasser l'été venu.

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

Il est alors temps de boucler la boucle, il nous reste un peu moins de 6 kilomètres pour regagner les voitures. Le premier tiers se fait sans difficulté ni peine par la petite route pierrée qui longe le Baztan en venant de Bidarray. Nous en oublions le fameux précepte selon lequel plus on descend bas, plus il faut remonter haut. Un kilomètre plus loin, Anita nous le rappelle en d'autres termes en nous autorisant à râler avant d'entamer l'utile montée qui, elle ne le cache pas, sera longue et difficile... mais très faisable.
Et nous voilà partis pour nous élever de 431 mètres en passant devant la venta Lezeta Benta. La colonne de randonneurs s'étire au fur et à mesure de la montée, certains souffrent et se demandent si  la pente finira un jour. Celles et ceux-là la termineront en voiture, Jean-Yves, tel Zorro, venant les secourir.

Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres
Du Col des Veaux à Aritzakun Jeudi 16 janvier 2020 – 16 km, dénivelé de 500 mètres

Et quand c'est fini, ce n'est pas encore fini. L'au-revoir se fait un peu plus bas en partageant cidre et gâteaux faits maison. Merci à ces gentilles fées et à Anita pour cette magnifique randonnée sous un beau soleil.
Jean-Philippe.

Les photos :
Marie France.
Jean Yves.

Partager cet article
Repost0

commentaires