Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 10:03

Aujourd'hui temps mitigé mais notre groupe de 13 est plein d'espoir pour cette randonnée de reprise avec Jacques.
Destination le village abandonné d'Aritzacun dans la vallée du Baztan entre les Peñas d'Itsusi et l'Irubelakaskoa.

Départ de Bidarray par une route très étroite et sinueuse, nous arrivons malgré tout à trouver une place  pour nos 3 véhicules à proximité d'une ferme. ( Bassassagar ? )
Nous commençons par une descente assez raide dans la forêt humide, tout en se disant qu'il va falloir remonter, pour ensuite longer le Baztan, ou ses affluents, que nous ne quitterons pas,  tout au long de la randonnée placée sous le signe de ĺ'eau.

Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.
Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.
Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.
Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.
Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.
Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.

En effet nous longeons ou traversons sur des ponts ou des gués les cours d'eau enflés par les pluies des jours précédents, aucune chute à déplorer
malgré tout.

Nous rejoignons la Borda Bernatena pour continuer notre chemin sans difficulté à travers  les bois, en alternant sentiers et pistes, certains  ramassent  des châtaignes, en grand nombre, et  quelques champignons pour les plus observateurs.

Nous alternons les passages entre France et Espagne au gré des circonvolutions du sentier.

Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.

Nous déjeunons au village, ou plutôt hameau, à l'abri du porche d'une maison rénovée,  les alentours sont en ruine ou en voie de rénovation,  tout est paisible et le bruit de la rivière nous accompagne agréablement.

Dans les années 50 le village vivait de l'exploitation aurifère et comptait 35 maisons habitées.

Vallée du Baztan. Aritzacun. Lundi 12 octobre 2020.

Nous repartons par un sentier un peu différent sans pour autant quitter la vallée.
Pas âme qui vive si ce n'est des moutons dans une ferme très isolée et des ânes qui espèrent un reste de pique nique.

Après 400 m de dénivelé et 14 km, nous prolongeons la journée à notre café habituel de Bidarray.

 

 

Merci à  Jacques pour cette belle journée.
Marie-Claude M.


Les photos de Jean-Philippe et Betty.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Hifi Mathis 22/10/2020 12:12

Au top, merci pour cette page, au plaisir de vous voir sur mon blog. https://hifi-mathis.blogspot.com/