Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 17:07
 

Des fleurs, des fleurs et encore des fleurs.

 

Côté botanique, ce fut une sortie très riche : nous avons croisé le narcisse bulbocodium ou trompette de méduse (jaune),                                                                                                                     
 

la scille printanière (bleue) ,

 

 

 

 

 

                   L'érythrone dents de chien (rose violet),

 

 

 

 

 

 


  

grassettes-1.jpg

 

 

 

 

 


 

 


L'élégante grassette violette
au bord de la tourbière  :plante en partie carnivore dont les feuilles gluantes capturent de petits insectes .

an-mone-sylvie-400.jpg


L’anémone sylvie (blanche) ,mais c’est l’asphodèle qui a retenu notre attention ....

 

 

ASPHODELUS albus ou bâton blanc ou poireau de chien

Famille des LILIACEES

asphod-le-avec-racines.JPG

  Mythologie :

Fleur sacrée dans la mythologie grecque et romaine, emblème de la résurrection, le pré des asphodèles est un lieu des enfers (associé aux champs Elysées d’Homère) où les âmes des morts se nourrissaient des racines de ces plantes. C’est ainsi que dans l’antiquité les asphodèles étaient utilisées pour fleurir les tombes, coutume encore en vigueur dans certaines contrées.

asphod-le-d-but-floraison.JPG

 

  Description :

Plante vivace produisant une touffe de feuilles minces d’où sort une grande hampe florale creuse qui porte de nombreuses fleurs blanches qui s’épanouissent de bas en haut . Chaque pétale est strié de brun.

fleurs-asphod-le.jpg

 

  Ses racines tubéreuses épaisses sont comestibles , jadis utilisées dans la panification en périodes de disette.

 

 

 

 

 

Elles contiennent de l’amidon, de saveur sucrée et sont proches des salsifis ou pommes de terre du point de vue valeur alimentaire.

Elle a la particularité de résister au feu on dit qu’elle est PYROPHYTE.

 

 

 

  Phytothérapie :

Elle a une action diurétique et antiseptique . Ses feuilles utilisées fraîches soignent les blessures et éloignent les moustiques.

Outre son utilisation dans la fabrication d’une sorte de pain on peut aussi en faire une boisson alcoolisée.

( Après le vin de pâquerette de Mado ……tout cela risque de mal finir !!! )

Françoise M.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Bonjour Madosita<br /> J'ai de la suite dans les idées et je songe sérieusement me déplacer cette année pour ce narcisse trompette de Méduse. j'ai trouvé l'hébergement près de St Jean de Luz et j'ai les renseignements<br /> pour me rendre sur ce massif de la Rhune... C'est un long voyage et ce qu'il faudrait pour assurer "le coup", c'est une personne qui puisse m'indiquer l'apparition de ces fleurs.<br /> Fin Mars début Avril, je suppose... Ce serait sympa de me siffler le moment venu.<br /> Cette fois je note votre URL, j'ai navigué des heures pour vous retrouver !
Répondre
F
<br /> http://monerbier.canalblog.com/archives/2008/04/26/8959855.html<br /> <br /> En Haute-Savoie, le Vuache est un site réputé... Les deux espèces que vous souhaitez rencontré s'y trouvent... Mais il a fait très chaud, il est peut-être un peu tard pour la lathrée écailleuse.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Oui, elle est très abondante... Nous autres en Savoie nous n'avons que la lathrée écailleuse disséminée ici ou là...<br /> Hier, j'ai enfin vu et senti la Fraxinelle !<br /> Un Aller Retour au pays Basque, oui pourquoi pas... L'année prochaine peut-être !<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Où rencontre-t-on plus fréquemment la lathrée écailleuse ? Je pars justement en Hte Savoie ce samedi et si je pouvais la photographier ... Je ne connais pas non plus la fraxinelle ....<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> J'ai raté le R.D.V avec la trompette de méduse faute d'adresse précise... Je n'hésite pourtant pas à me déplacer quand il le faut... Pour la lathrée clandestine, je suis allée à Moissac...<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Peut-être pouvez-vous encore en rencontrer dans les pâturages, landes à bruyères et ajoncs . J'en ai encore vu la semaine dernière... en montagne basque.<br /> <br /> <br /> Je ne connais pas Moissac. Y avez-vous vu la lathrée clandestine ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />