Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 16:19

 

Anita, de retour,avait, la veille,fait sienne la pensée philosophique de Jean Luc :
 "Horizon pas net, reste à la buvette ! "
 La nuit et la météo aidant, elle décide, avant que les chasseurs n'investissent le territoire, de nous emmener à la découverte des pâturages de Sorogain à la frontière espagnole.07.anny d
 Annie avait bien pensé nous en dissuader en nous disant que :
" Goizeko oskorri, atzeko iturri !  "  [ quand le soleil s'embrase  le matin après , c'est le déluge  ( la fontaine )  ]
Quelle chance pour nous, d'avoir parmi nous, 2 philosophes : la sagesse d'ANCIENS, très complices.
Quelle pertinence dans leurs sentences ! : " Quand tu regardes la mer pour voir le lever du soleil : tu l'as dans le dos !  "
 Nous étions donc 16, parmi lesquels, Marc, parisien qui découvrait le pays basque .
 Traversée de la vallée des Aldudes jusqu'à Urepel et montée à 1000 m. , près des dolmens de Pilotasoro ( que nous n'avons pas vus ....)
00. depart
 Notre rando pouvait alors commencer dans un cadre magnifique, avec une température idéale .
 Avant d'attaquer la montée vers la ligne de crêtes, arrêt à la table d'orientation pour un très beau panorama sur la vallée des Aldudes, des sommets déjà " grimpés " ou à découvrir .
 Montée, pas très longue mais bien pentue ... en suivant la ligne des crêtes par l' AZTAKARRI jusqu'au BOEDEGI ( 1149 m . )
01.cagrimpe.jpg
 Arrêt " restauration rapide ", photo, impression plein les yeux de 360 ° de montagnes et vallées avec une palette magnifique de couleurs du vert au marron .
02.groupe.jpg
 Marc nous découvre une patte impressionnante de Vautour, patte qui, selon notre géologue, naturaliste Jean Jacques, ne peut crocheter et donc transporter une prise car elle ne se plie pas !
03.patte vautour.jpg
 Traversée du plateau de SOROGAIN où les vaches de BAIGORRI , moyennant un péage de 71€ par tête , peuvent paître de mai à la Saint Michel, suivant un accord de 1856 entre les vallées de Baigorri et de l' Erro .06.fer VE
Comme dans les bals, les bêtes sont marquées préalablementd'un V E ( valle de Erro ), au cours d'une fête à Urepel, par le le garde de la vallée d' Erro .
 Descente vers la  " SOROGAIN ATERPEA "( + 34 646 52 66 00 ) où, après avoir casse-crouté sur l'aire de pique-nique, nous avons pris un excellent café.
 (Aterpea fermée le mardi et en janvier ; préférable toutefois de téléphoner avant pour vérifier . )
 Retour vers les voitures, avec une certaine nonchalance, au milieu des vaches et pottoks, survolés par des vautours et milans .
04.vaches pottoks.jpg
 Merci, Jean Jacques pour l'info sur la façon de les reconnaître : les milans ont la queue fourchue .
Egalement, sur le " nettoyage " des bêtes mortes par les corbeaux qui commencent à " trouer " le cadavre ( ce que le vautour ne peut faire ! ) ouvrant ainsi la voie à ceux-ci pour se régaler des chairs ; les Percnoptères prenant la suite pour les boyaux et tendons et les Gypaètes barbus pour les os qu'ils font tomber pour les casser et en récupérer la moelle .
 Très beau Cromlech XANXOTEN HARRIA .
08.cromlech.jpg
 Magnifique rando, décontractée .....
 Comme le dit notre philosophe Annie : " On n'est pas bien ensemble ? "
 Pas bien ... Très bien et, quand le décor et le climat sont superbes comme ce jeudi, c'est mieux encore !
Merci ANITA.
Paul D.
Les photos :
Jean Luc  : link
Mado : link
 
 



 

Partager cet article
Repost0

commentaires