Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 09:13

22 randonneurs s'étaient donné rendez-vous à Marouette ( 16 femmes, 6 hommes )...parité non respecté.

Voyage jusqu'à Zugarramurdi et ce n'est pas une sinécure !

* Embouteillage sur la bretelle d'Aritxague dû à une camionnette en panne au rond-point Ferrari qu'on devra maintenant appeler Porsche...

* Camion poubelle dans le " raccourci " proposé ( imposé ? ) par une de mes passagères !

* Moqueries de Jacques à notre arrivée sur le parking de Zugarramurdi car il est arrivé depuis 1/2 h... évidemment, lui a pris 3 personnes à Bassussary, est parti en direct et n'a pas eu à subir le bouchon !

Bref ; le temps d'enfiler les chaussures et que Mado retrouve son sac qui l'attendait dans la vooiture qui l'avait amenée jusqu'ici, nous partons vers de nouvelles aventures...

Gentiment Anita nous conduit jusqu'à l'entrée de la grotte des sorcières et à sa sortie de secours, ce qui constitue une petite mise en jambes ( volontaire ?? ) d'un bon kilomètre, avant de rebrousser chemin pour revenir ! à l'église et monter vers le col Ibañeta.

 

 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.

La montée est assez rude et Daniel qui reprend juste les randonnées, souffle un peu. Nous suivons un petit ruisseau et quelques chemins caillouteux pour déboucher sur le col d'Ibañeta ( altitude 506 m ).

VU DU SOMMET DU MENDIBIL

VU DU SOMMET DU MENDIBIL

" Qui reconnaît l'endroit " demande Anita ? " Nous sommes passés là Jeudi dernier : vous voyez Atxuria " ce que dément Mado. Après moult explications il s'avère qu'un petit sommet cache le grand et que ce ne serait pas Atxuria actuellement visible.

 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.

La première à Airgarri, se passe sans trop de peine ; tout le monde suit. Petite descente. Scission du groupe, Daniel et Alice contournent le Mendibil ( 619 m ), tandis que le groupe monte à l'assaut.

 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.

 La haut nous découvrons, outre le panorama magnifique malgré une petite brume de beau temps, un nid de mitrailleuse du temps de Franco, un cairn ...mais pas la boite à secret annoncée. Descente vers le col Urbia (428 m). La redescente vers Daniel et Alice, qui nous attendent au col, est bien raide et Gisèle enfile prudemment sa genouillère. Heureusement le sol n'est pas trop humide, les chaussures agrippent bien sur l'herbe et les petits cailloux ne roulent pas sous les chaussures. A l'arrivée au col, ils sont trois à nous faire la démonstration et disserter sur les mérites comparés des genouillères présentes, concert auquel se joint Guy en tant qu'ancien utilisateur.

 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.

La recherche du bon endroit pour le pique-nique au pied de l'Urbia Gaina, face au Malkor (505 m), dans l'herbe et sur les rochers est encore l'occasion d'une petite grimpette, Giselle et Danielle entonnent quelques chansons basques. Ce moment permet surtout à chacun de se détendre et même d'attaquer une petite sieste en tee shirt, sous un chaud soleil, ce qui est étonnant pour un 10 Février.

 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.
 Mendibil ( 519 m ) depuis Zugarramurdi ( 200 m ). Jeudi 10 février 2022.

Nous contournons nos montagnes et nos sommets escarpés récemment vaincus, par le chemin qu'ont emprunté Daniel et Alice. Après un pot pris à Zugarramurdi tous ensemble, nous rejoignons les voitures fiers des 10,700 km et 650 m de dénivelé annoncés par Jacques.

Jeudi prochain, ce sont les vacances scolaires et Anita assume son rôle de nounou, Guy prend le relais des randonnées.

  Lionel.

 

Photos : Mado.

Partager cet article
Repost0
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 10:18

Nous étions 24 volontaires (18 Dames et 6 Hommes) à s’être donné RV à Marouette pour un départ vers l’Atxuria.

Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.

Répartis dans cinq véhicules, nous partions pour nous retrouver au parking du col de Lizarrieta d’où nous démarrions notre rando en direction des palombières d’Etxalar.
Le beau temps était de la partie même si le fond de l’air était un peu frais (1°C)
L’ambiance bon enfant nous entraînait vers le col de Narbalatz où, après quelques errements et petites «marches arrières», nous faisions la pose Banane.

Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.

Après avoir parcouru un joli chemin traversant le sous-bois et recouvert d’aiguilles de pin ou de mélèze, en suivant les courbes de relief, nous arrivions au col des trois Bornes où 4 de nos camarades nous abandonnaient pour nous laisser gravir à notre guise la côte rocheuse de l’Atxuria qui se dressait devant nous.

Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.

Impatients de gravir ce sommet, nous poursuivions notre ascension vers l’est pour franchir une barre rocheuse jusqu’à un petit plateau herbeux (Alt.680m) où nous laissions (encore) quelques membres de la troupe, non volontaires pour monter jusqu’au sommet (Altitude 756m) et que nous retrouverons dans la redescente pour un picnic bien mérité.

Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.

L’ascension se fait en escaladant les rochers derrière Gilbert, guide alerte et volontaire, désigné par Anita pour finir la montée.

Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.
Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.

Arrivés au sommet, la récompense était là, merveilleux panorama à 360° sur les paysages Espagnols et Français avec en toile de fond les Pyrénées enneigées.
Après avoir savouré ces instants de pur bonheur, nous entamions notre descente par le sentier nord de l’Atxuria (plus facile), jusqu’au plateau où nous avions laissé nos compagnes et compagnons de balade.

Randonnée ATXURIA- Jeudi 03 février 2022.

Nos forces retrouvées et nos estomacs repus, nous redescendions retrouver nos 4 amies laissées avant midi au col des Trois Bornes et qui commençaient à sentir les effets indésirables du vent de nord.
Toute la petite troupe regroupée, nous entamions alors le retour vers le parking du col de Lizarrieta en passant, cette fois-ci, par le chemin au nord-ouest, en vis à vis du bois traversé ce matin, retrouvant le chemin empierré au col de Narbalatz.
Et comme à l’habitude, après avoir repris nos voitures, nous nous retrouvions à la Venta Berrouet pour savourer une petite boisson.

Longueur de la balade :  17Kms (environ)
Dénivelé : 700m

Jacques A.

 

Les photos :
Jean Yves.
Mado.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 10:07

Après le Suhalmendi, puis l'Alkurruntz, Anita avait décidé, en ce dernier jeudi de janvier, d'emmener sa joyeuse troupe à la conquête de l'Ibanteli qui culmine à 698 m. « Une rando très agréable [...], malgré quelques montées plutôt raides, mais praticable par tous » avait ajouté notre guide

Pas de quoi évidemment effrayer les randonneuses et randonneurs de Bayonne Accueille, du moins 19 d'entre eux parmi lesquels quelques transfuges du lundi, heureux de se retrouver à potron-minet à la Marouette, en dépit d'une température plus que fraîche.

 

Surprise : en arrivant au parking de Xabalo, point de départ de la randonnée, nous ne sommes pas seuls. D'autres que nous ont choisi ce même jour le même parcours. L'ordinateur d'Anita aurait-il été piraté et ses mails interceptés ? Une enquête ne devrait-elle pas être lancée pour le savoir ? Méfiance, je dirai même plus, méfiance !

L'heure n'est cependant pas aux supputations mais à la montée. Quand on a froid, rien ne vaut une bonne pour se  réchauffer. À plus forte raison, si le soleil perce à travers les rideaux d'arbres. Aussi, très vite, un pause est demandée et accordée pour se défaire qui d'un parka, qui d'une polaire.

 

 

 

L'Ibanteli au départ de Xabalo (Sare)   Jeudi 27 janvier 2022 – 10,6 km – dénivelé cumulé de 600 m
L'Ibanteli au départ de Xabalo (Sare)   Jeudi 27 janvier 2022 – 10,6 km – dénivelé cumulé de 600 m
L'Ibanteli au départ de Xabalo (Sare)   Jeudi 27 janvier 2022 – 10,6 km – dénivelé cumulé de 600 m
L'Ibanteli au départ de Xabalo (Sare)   Jeudi 27 janvier 2022 – 10,6 km – dénivelé cumulé de 600 m

L'ascension se poursuit, chacune chacun à son rythme jusqu'au pied de l'Ibanteli et de sa raide montée. Là, la troupe commence à s'étirer en longueur mais personne ne cale. La troupe entière se retrouve au sommet d'où la vue à 360°sur les montagnes basques est époustouflante. De là, la Rhune parait toute proche et quasiment à hauteur malgré ses 202 mètres de plus.

Il est encore tôt, pas tout à fait midi, mais puisque nous sommes là, nous y restons et, surtout, y pique-niquons. L'occasion pour Anita de battre le rappel pour le séjour à Marseille en juin prochain et son programme alléchant. Notre quiétude est un instant troublée par un des groupes de randonneurs aperçus le matin sur le parking de Xabalo mais, voyant la place occupée et nos mines patibulaires, ils redescendent plus vite qu'ils ne sont montés.

Après une longue pause, nous décidons à notre tour de repartir en direction du col de Lizarieta que l'on aperçoit en contrebas. Souvenirs, souvenirs : c'est là, deux mois plus tôt, sous une pluie battante et continue, que nous nous étions retrouvés pour le traditionnel repas de Noël.

L'Ibanteli au départ de Xabalo (Sare)   Jeudi 27 janvier 2022 – 10,6 km – dénivelé cumulé de 600 m
L'Ibanteli au départ de Xabalo (Sare)   Jeudi 27 janvier 2022 – 10,6 km – dénivelé cumulé de 600 m

Nous poursuivons la descente, arrêtés à intervalles réguliers par des sculptures en métal sur lesquelles des fiches tentent de nous en apprendre plus sur la forêt de chênes que nous traversons. Serpentant à travers pierres et rochers, le sentier fatigue les genoux mais nous finissons par arriver à une bergerie en pierres où le chemin s'élargit, longeant la forêt. Une nouvelle descente, plus facile, et nous retrouvons le parking et nos voitures.

Il est encore tôt, nous pouvons donc pousser jusqu'à la Venta Berrouet pour boire un verre et faire le plein d'essence au prix espagnol.

Rendez-vous jeudi prochain... si le temps le permet !

 Jean-Philippe R.

Les photos :
Jean-Philippe.

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2022 6 15 /01 /janvier /2022 10:00

 

ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.
ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.

C'est à partir du col d'Otsondo que commence l'aventure de 22 volontaires ( Dont 7 hommes ! ) bien protégés du froid (1 degré) et guidés par Guy et son éternelle bonne humeur. L'itinéraire en boucle facile d'accès sur presque toute sa longueur est un régal pour les randonneurs en pleine forme en ce début d'année prometteur.

 

C'est à partir du col d'Otsondo que commence l'aventure de 22 volontaires ( Dont 7 hommes ! ) bien protégés du froid (1 degré) et guidés par Guy et son éternelle bonne humeur. L'itinéraire en boucle facile d'accès sur presque toute sa longueur est un régal pour les randonneurs en pleine forme en ce début d'année prometteur.

ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.

L'Artzamendi, le Jaïzkibel, les trois couronnes et le Gorramakil laissent rêveur pour de prochaines balades... C'est pour tous l'incontournable tentative d'identification  des différents sommets qui nous entourent !

ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.
ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.

Au pied de l'Alkurruntz les choses sérieuses commencent ! La dernière grimpette digne de ce nom ( 20 minutes environ) nous amènera à de curieuses marches d'escalier taillées dans la pierre débouchant sur une petite plateforme clôturée où trônent deux panneaux photovoltaïques et une parabole de l'IGN espagnole.

 

 

ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.
ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.
ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.
ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.
ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.
ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.

Tout près de là, figure l'entrée d'un tunnel piétonnier au-dessus de laquelle est gravé "FORTALEZA". Sur les conseils de Guy, les curieux équipés de lampes de tête vont découvrir la surprise du jour. Il s'agit d'un vestige de la ligne de surveillance érigée en son temps par l'armée franquiste. cette réalisation en rappelle d'autres déjà observées au cours de précédentes randonnées. Ce tunnel creusé dans le sommet de l'Alkurruntz débouche sur deux petites salles de guet  équipées de meurtrières permettant de surveiller tout le secteur côté français. La sortie s'effectue par une étroite colonne horizontale taillée dans la roche, armée d'une échelle métallique réservée aux acrobates !

ALKURRUNTZ ( 934 m ) depuis Lizarmeaka ( 552 m ). Jeudi 13 janvier 2022.

Vers midi nous rejoindrons finalement la maison des chasseurs située juste en contre-bas pour nous restaurer dans cet abri idéal, avant d'entamer la descente par un nouvel itinéraire qui nous ramènera aux voitures.

Ce parcours d'une dizaine de kilomètres sans grande difficulté (450 m de dénivelé) était une belle opportunité pour se remettre définitivement des fêtes de fin d'année, oublier les contraintes actuelles pendant quelques heures et rêver déjà de nouvelles aventures...

Gilbert C.

Les photos :
Guy.

Jean Yves.

Mado.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2022 6 08 /01 /janvier /2022 10:55
PHOTO MADO. MARS 2016.

PHOTO MADO. MARS 2016.

En cette fin d’après midi encore avec la tête sur les crêtes de St Pée sur Nivelle, je pousse la porte de mon petit rez de jardin. Le bruit interpelle mon épouse : « c’est toi ? « oui c’est moi ! » alors cette rando ? » super comme d’ab ! « racontes moi ! « laisse moi arriver !

SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.

Je file sur la terrasse pour y vider le Bazar  incontrôlé de mon sac à dos et brosser mes chaussures, c’est un rituel ! La douche après le récit !

ALORS  tout commence bien sûr à Marouette givré ce matin. Nos 29 participants masqués  et vaccinés se retrouvent tous frigorifiés mais heureux. Le convoi se forme vite car IBARRON nous attend !

SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.

Une fois arrivés les randonneurs ( outre les chaussures ) enfilent rapidement gants et bonnets et d’un bon pas  nous laissons derrière nous le fronton et ce bâtiment typique (qui a dû être une ferme)  pour enjamber la Nivelle sur ce mignon petit pont de pierre et nous voilà devant le petit chemin un peu pentu qui va nous rapprocher des cimes. Nous prenons tranquillement de l’altitude, le paysage se dévoile petit à petit, l’air est frais mais qu’importe nous sommes tous heureux de randonner . Nous voici arrivés a la croix de Sainte Barbe  dressée sur un petit pré verdoyant, petite pose et cette fois nous cheminons en descente.

SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.
SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.

Nous arrivons dans la vallée de l’Uzkain bordée d’arbres aux formes énigmatiques appelés arbres têtards, mais de nombreuses et énormes mares d’eau souvent glacées nous  compliquent le cheminement ! de grosses et glissantes ornières  viennent s’inviter. Super !

SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.
SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.
SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.

Un tracteur chargé de meules de foin remonte en cahotant ce chemin improbable, c’était sans compter sur l’opportunité d’Annie qui se retrouve dans la remorque en train de faire du BLABLA CAR  avec le sympathique fermier qui l’a recueillie ! Applaudissements à sa descente du destrier rural !

SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.
SUHALMENDI. Jeudi 06 janvier 2022.

Le chemin glissant se transforme petit à petit en piste sèche que nous quittons pour une dernière  grimpette courte mais raide qui nous amène au sommet du SUHALMENDI où nous faisons notre pause repas. Reposés, restaurés, nous redescendons au village par une piste pentu  qui fatigue un peu les genoux mais certainement plus facile à descendre que monter dirons nous .

Notre aventure se termine face au fronton d’Ibarron  par l’élection des reines et rois de la journée autour de délicieuses couronnes des rois et quelques bouteilles de cidre.   

Distance parcourue : 15 km.

Dénivelé : 550 m.

Bon ! C’est pas le tout je vais quand même prendre ma douche ! 

Bien amicalement à tous.

Jean Yves S.

Photos Guy.

 

Suhalmendi en 2016.

Suhalmendi en 2012.

 

Petit film.

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 18:14

ANITA avait écrit :

« Ce ciel bleu nous donne envie de randonner sur les hauteurs .…

 

Donc jeudi prochain, nous irons nous balader à partir du Col Lizuniaga (alt=230m)

 

Palombières de Sare depuis le col de Lizuniaga. Jeudi 16 décembre 2021.
Palombières de Sare depuis le col de Lizuniaga. Jeudi 16 décembre 2021.

par une belle piste, jusqu'au Col de Lizarrieta (alt=441m), col que vous avez connu jeudi dernier sous la pluie et nous continuerons à monter sur les crêtes,

Palombières de Sare depuis le col de Lizuniaga. Jeudi 16 décembre 2021.
Palombières de Sare depuis le col de Lizuniaga. Jeudi 16 décembre 2021.
Palombières de Sare depuis le col de Lizuniaga. Jeudi 16 décembre 2021.

en passant par les palombières de Etxalar, vers Atxuria.
Randonnée facile, agréable, longueur suivant la forme de nos jambes, environ 14km, dénivelée entre 300 et 400 m. «

Anita a calculé : distance parcourue : 15,5 km et 350 m de dénivelé

Plus de photos :

Patrick.

Mado.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 17:04

« Ô bruit doux de la pluie

Par terre et sur les toits !

Pour un cœur qui s'ennuie

Ô le chant de la pluie ! »

 

S'ennuyer ? Avec la classe d'Anita, notre maîtresse à toutes et à tous ? Il n'en était évidemment pas question ce jeudi 9 décembre quand rendez-vous avait été pris pour le traditionnel déjeuner de Noël chez Hordago Ostatua, un restaurant situé au col de Lizarrieta.

La pluie, par contre, elle était là et bien là. Drue, abondante et continue. Tuant dans l'œuf tout projet de randonnée apéritive que quelques courageuses et courageux avaient envisagé.

Ce fut donc au parking de Marouette et sous les parapluies que l'on se retrouva pour partir en convoi jusqu'à Sare et rejoindre le restaurant là-haut dans la montagne.

Ôtant qui son imperméable, qui son manteau, qui sa veste de randonnée, chacune, chacun put alors faire admirer sa tenue de Noël. Pas de concours du pull le plus moche comme s'en font l'écho les réseaux sociaux, mais au contraire un magnifique étalage de créativité, Annie venant même au secours des plus démunis pour leur prêter un serre-tête et leur permettre de faire bonne figure sur les photos de groupe.

Puis, tout banquet digne de ce nom commençant par des discours, Anita prit la parole pour dire combien elle était heureuse d'avoir des élèves aussi sympathiques et nous annoncer le programme des festivités 2022.

Après la Bretagne et la principauté d'Andorre, c'est à Marseille du 13 au 18 juin prochains que déroulera la prochaine sortie des randonneuses et randonneurs de Bayonne Accueille. Si la cité phocéenne sera la base arrière où nous logerons, ce sont les calanques qui verront nos chaussures fouler leurs pentes pour marcher le long des rochers. Un magnifique séjour en perspective d'autant que le trajet s'effectuera en bus, permettant à chacune, chacun de s'émerveiller à la vue des paysages traversés.

Tout cela avait de quoi nous mettre en appétit et c'est donc avec cœur que nous avons pu faire honneur aux plats servis, à commencer par une bonne soupe de saison.

À mi-repas, ce fut la redistribution des cadeaux que chacune, chacun avait apportés, de quoi mettre encore un peu plus d'ambiance.

Mais la pluie redoublant derrière les fenêtres, on se dit qu'il ne fallait pas prolonger les festivités au-delà du raisonnable si on ne voulait pas avoir à emprunter un ferry pour retrouver Bayonne et Marouette. On se quitta donc aux environs de 16 heures, se promettant et se souhaitant de belles randonnées en 2022.

Joyeux Noël et bonne année 2022 à toutes et à tous !

Jean-Philippe R.

Photo Freddy.

 

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 10:03
Départ : parking du Fort d'Erlatz 

 

 

Le circuit suit la direction des ruines du Fort, suivi d'une descente et un tunnel , vue sur la cascade de Aitzondo, puis cheminement le long d'un ruisseau avec un petit passage délicat boueux mais sans danger pour atteindre le Col ELURRETXEKO.  Retour  par le GR 121 qui longe la route avec un passage en forêt arbian.
Distance =10 km, dénivelé=500m.
Une rando sympathique, facile....
 
Photos :
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 09:43
IRUBELAKASKOA. Lundi 11 novembre 2021.
IRUBELAKASKOA. Lundi 11 novembre 2021.
 
 
Jeudi 11 Novembre, jour férié, le beau temps étant annoncé pour la semaine,  l' animateur GUY  vous propose une sortie randonnée sur les hauteurs de IRUBELAKASKO, alt=957m, situé dans le Bastan, à partir du côté espagnol, 4 km après le Col OTXONDO .
Randonnée sportive, de toute beauté avec ses couleurs d'automne, dénivelé = de 700 à 800m, distance environ= 13 km.
 

 

 

Photos :

GUY.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 09:25
La la la, c'est le Larla que voilà.  Jeudi 21 octobre 2021

L'automne, la plus belle saison pour randonner ? S'il n'y avait pas les chasseurs qu'il faut mieux éviter, certainement, tant les paysages sont beaux à cette période, déclinant leur palette de couleurs.

Nous en avons encore eu une illustration ce 3e jeudi d'octobre en nous escaladant les flancs du Larla

Nous sommes dix à partir de Marouette dans les premières lueurs de l'aube, conduits par Guy, remplaçant au pied couché Anita, toujours en délicatesse avec ses ligaments.

Le léger crachin qui floute nos pare-brise sur la route de Bidarray fait craindre le pire mais non, alors que la pluie tombe sur Bayonne, le soleil nous a accompagnera la majeure partie de la randonnée.

À peine le temps de faire chauffer la machine qu'un sentier bien abrupt se présente. Mais, il se grimpe d'un pas (presque) alerte. Nous traversons une petite forêt avant de parvenir à Harlepoko borda, à 373 m d'altitude. Nous continuons, le sentier est bordé de belles fougères ocres.

La la la, c'est le Larla que voilà.  Jeudi 21 octobre 2021

Nous empruntons alors un chemin mi-terreux mi-bétonné. Il a beau s'élever de manière douce et régulière, il s'avère très long. Le peloton s'étire avant de se reformer avant la dernière pente du Larla au sommet duquel la vue à 360° est absolument magnifique.

La la la, c'est le Larla que voilà.  Jeudi 21 octobre 2021
La la la, c'est le Larla que voilà.  Jeudi 21 octobre 2021
La la la, c'est le Larla que voilà.  Jeudi 21 octobre 2021

D'un côté, les sommets du Baigura et de l'Haltzamendi, de l'autre, les falaises des crêtes d'Iparla.

Le soleil et la montée avaient fait transpirer les organismes et se déshabiller les corps, voilà qu'une averse nous fait vite nous rhabiller et revêtir la cape de pluie... juste à temps pour que le soleil s'invite de nouveau pour nous obliger à l'opération inverse.

La la la, c'est le Larla que voilà.  Jeudi 21 octobre 2021

Nous nous arrêtons à une bergerie en ruine pour la pause pique-nique puis c'est la redescente. Nous passons à travers un troupeau de mouton et retrouvons le sentier pris à l'aller jusqu'à Harlepoko borda où nous prenons un itinéraire bis.

 

Il est 15h quand nous retrouvons nos voitures au parking. La rando aura duré cinq heures et demi, arrêts compris, pour parcourir 12,3 km et s'élever de 763 m. Belle performance, n'est-ce pas ?

Jean-Philippe.

 

Photos Jean-Philippe.

Photos Guy.

En 2017.

Partager cet article
Repost0