Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 17:32

Beaucoup d'absents aujourd'hui.

Certains sont en voyage ... D'autres ont des obligations ...

Nous ne sommes que 6 randonneurs.

Mais ... il fait beau et nous comptons bien en profiter !

Température fraîche à Marouette mais très douce au col de Lizarrieta. 00. chemin palombieres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques nous mène sur le chemin des palombières.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Très bonne visibilité pendant tout le parcours.

01.panorama

Superbes vues donc sur les montagnes qui nous entourent. Même la Rhune n'a pas sa coiffe du nuages !

03.rhune.jpg


Quelques fleurs sur le parcours ...

Les euphorbes ont grand ouvert leur collerettes jaunes. Les daphnées lauréolés protègent leurs bouquets de fleurs sous une couronne de feuilles. Les érythrones dents de chien baissent toujours leur tête.

04.trompette de meduse.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les narcisses bulbocodium jouent de la trompette !

 

 

 

 

 

Et ... rassemblement de jonquilles sous les mélèzes qui recommencent à verdir. Les violettes étaient très violettes ...

02.trois bornes

Les 3 bornes sont toujours au col des 3 bornes. Nous y faisons notre pause.

Sentiers ravinés, caillouteux mais secs.

05.ruisseau.jpg

Petit ruisseau à traverser et après une jolie petite grimpette, nous nous arrêtons au soleil pour le picnic.

06.repas.jpg

07.vue du repas

Vue sur Rhune, col d'Ibardin, Ibantelli ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Et c'est le retour.

08.retour.jpg

Il fait chaud comme en été mais un agréable petit vent .... 

Madosita.


Le mot de Jacques : Hier, nous avons parcouru 13 kms avec un dénivelé total de 270m environ, le tout en 4 heures et sous un beau soleil. et n'oublions pas que nous avons vu - un bref instant - un magnifique chevreuil !


 

Les photos :

Alain R : link

Mado : link

 

 

 

Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 07:40
00. en route.jpg
Nous étions nombreux pour partager cette journée !
 
Nous doutions de la présence du soleil ?
Il a brillé ardemment et ne nous a pas quittés de la journée...
 01.objectif munhoa.jpg
Nous voulions atteindre le sommet du MUNHOA ?
Certes, le dénivelé était remarquable, mais quel plaisir de le gravir !
 

02.sommet munhoa.jpg
Arrivés tout là-haut,un splendide 360° s'offrait à nos yeux admiratifs;
c'est là que nous nous sommes installés pour notre pique-nique, tout en identifiant les sommets qui nous entouraient.
03.repas au soleil.jpg

 
Lors de la descente, quelques écobuages fumaient encore au loin, alors que nous devions quitter à regrets cette belle montagne de Munhoa.
04.sur le retour.jpg
 Gisèle S.
 

 

 

Notre guide Anita ajoute :

Quel plaisir d'avoir allégrement monter avec vous tous, ce 1000 m : LE MUNHOA 1021 m altitude et avec ce beau temps  !!!!
départ :le village de LASSE  204 m
circuit du GR 10
le MUNHOA est contitué de 3 sommets
         BEHARRIA  à l'EST  :880 m
         ARTZAINHARRIA  au nord  971 m
         MUNHOA  au sud  : 1020 m
Le MUNHOA est l'une des plus jolies montagnes du chainon inter -Nives, entre la NIVE DES ALDUDES et la NIVE d'ARNEGUY
dénivelée :  820 m

 

 

 

Photos de

Jean Jacques : link

Mado : link

 

 

Repost 0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 10:45

00.vers Mondarrain.jpg

Partis du col de Légarré ( 340 m ),guidés par Jacques, nous avons contourné l'Escondray ( 550 m ) jusqu'au col d'Amezketa ( 476 m ) pour ensuite arpenter le flanc est du Mondarrain ( 749 m ), s'attaquer au pic d'Ourrezti ( 690 m )....

01.pente ourezti.jpg

descendre au col de Zuharreteako ( 586 m ) pour mieux remonter sur le sommet herbeux du Biskaylus ( 702m ) et admirer le panorama à 360°...

04.sur bizkaylus.jpg

Au Gorospil : picnic. Un Espagnol arrive en 4x4 pour apporter des bottes de foin à ses vaches ......02.vache et foin

Descente au col de Gorospil pour emprunter  le GR10, petit sentier qui serpente et nous rejoignons les col de Zuharreteako pour suivre un autre sentier qui contourne le Mondarrain ouest.

03.vautours se regalant

Nous admirons les vautours qui planent au-dessus de nous et surtout au-dessus du col d'Amezketa où c'est la curée !!! Nous nous en approchons pour mieux voir ...

Quel spectacle !

Mais il faut rentrer ...

Nous avons pu admirer quelques fleurs : beaucoup d'érythrones (dent de chien), quelques sablines et 1 narcisse ...

Nous regagnons nos voitures après avoir parcouru 15 kms, 450 m de dénivelé en 5 h 15 de marche ...

Madosita.

Pour en savoir plus,  allez voir les photos :

Claudine : link

Mado : link


  Et ci-dessous : le film

 

 

Repost 0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 16:43
mer-bleu.jpg
Aujourd'hui, 8 mars, c'est la journée de la femme.
A l'appel, au parking Marouette, 11 femmes répondent présentes contre 1 seul homme ! 
Unanimement, nous décidons d'appeler ce jour, la journée de l'homme car Etienne aura le dur labeur d'encourager, stimuler, protéger ses onze randonneuses !!!
Départ donc de Marouette sous un crachin breton. La météo annonçant un temps clément nous gardons le moral et nous partons,en voiture, jusqu'au phare de Fontarrabie. De là, nous prenons hardiment le GR 121 qui longe la falaise. 
08.abri picnic.jpg
Le temps se dégage alors, ce qui nous permet d'admirer un paysage grandiose : des roches sculptées par l'érosion, une mer bleu marine avec quelques voiliers à l'horizon et à nos pieds, tout en bas des falaises, des rochers formant de belles piscines semblables à celles dans lesquelles nous avons appris à nager dans notre enfance !

Le sentier est situé parfois à quelques mètres à peine de l'océan. Il demande une attention soutenue et un pied sûr (gare à celles qui souffrent de vertige ! ).
 
Arrivés à PUNTA BIOSNAR nous nous posons pour un pique- nique convivial . Humeur et temps au beau fixe.  
01.punta-Biosnar.14.09.09.jpg
 
Ensuite, retour par un sentier qui s'écarte de la côte mais offre aussi de belles échappées vers l'océan.
 
Ce fut une balade merveilleuse de 15kms et nous avons marché pendant 5 heures.
 
 Michèle R
Quelques photos d'Anita : link
Repost 0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 16:31

00.col Otsondo

 

Nous avons fait le tour de l'Alkurruntz.( Vous le voyez au loin ? Madosita. )

01.monter
Petite balade de 3 h

03.en foret
Nous avons eu très froid ( Il y avait du vent ... , m'a dit Alain R. Madosita.)

04.dos a alkuruntz
 

 

 

 

 

02.autre col

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le pique-nique à la cabane des chasseurs, nous sommes vite rentrés......

 


Ces quelques lignes m'ont été envoyées par Claudine B.


 

Les photos de

Claudine : link

Alain R :link

 

 

 

Repost 0
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 17:05
Les petits boulots. Hangzhou.

Au fond d'une boutique d'un autre âge, ce monsieur perpétue la tradition de père en fils. I,l peigne le coton avec une machine inconnue pâtinée par les générations successives. Le coton en vrac est inséré dans un large orifice, entraîné vers un peigne et ressort sur un tapis roulant  en un large ruban.

19.coton.jpg Ensuite, avec ces épaisseurs de coton, il fabrique des couettes douillettes ,écologiques précise-t-il avec conviction.
Très fier de son travail et de la tradition, il prend du temps pour expliquer tout le processus à qui veut bien poser son regard sur un monde qui n'existe déjà plus.
 
20.boisson lotus.jpg
Plus loin, un jeune homme, vêtu de la robe traditionnelle, verse de l'eau à l'aide d'une grosse bouilloire sur de la poudre de racine de lotus pour la confection d'un breuvage ... sans doute plein de vertus !
21.galettes.jpg
 
Son copain d'en face vend des galettes. Sa carrure en impose : inutile de lui demander si ses galettes sont bonnes !


Pharmacie traditionnelle  avec toute cette pharmacopée inconnue où tout ce qui est rare (et cher) guérit tout, tiroirs secrets et poudres de perlinpimpin
Pas envie de tomber malade ...
22.bocaux chenilles.jpg

Dans les bocaux, ces ex,"chenilles",qui vivent dans les montagnes du Tibet et qui ont une histoire compliquée d'association  avec un végétal (,si quelqu'un sait et veut bien rafraîchir ma mémoire défaillante ...). Je sais que les conditions de ramassage sont épouvantables et que le prix exorbitant guérit tous les maux .
Mais, rassurez -vous, ils sont tellement forts pour gagner des sous qu'ils fabriquent des "faux" là aussi  ! Les faux Vuitton c'est de la broutille  !!!

Les nouvelles photos : regardez " HANGZHOU" suite : link

31 mars 2012. HANGZHOU.
Proverbe chinois : au ciel, il y a le paradis, sur terre, il ya Hangzhou et Suzhou.
Hangzhou est une ville agréable au bord du lac de l'ouest (xi hu) ce qui en fait tout son charme.
15.lac hangzhou.jpg
Ce lac, entouré de collines, est bordé de saules et de magnolias, le tout le plus souvent nimbé de brume.
16.saule.jpg

17.magnolia.jpg

Des pavillons  aux toits recourbés sont des lieux propices à la rêverie et refuge des promeneurs fatigués.
18.toit courbe.jpg
Les bateaux glissent sans bruit comme sortis d'une estampe classique, au loin, des pagodes se détachent sur les ondulations de l'horizon .On est loin du bruit de la ville .... La balade autour du lac peut se faire à pied, vélo ou bateau. C'est un lieu d'activités diverses surtout au petit matin où l'on va de surprise en surprise (voir prochain numéro !!! )
Allez, un peu d'histoire...
En 605, l'empereur des SUI fit construire un grand canal reliant Hangzhou à Pékin (1794km ,une paille !). Il fut à l'origine de la prospérité de la ville permettant d'exporter les produits de la région, riz et thé vers la capitale ( parfois les troupes aussi ). Sous les Tang ( 600_900 en gros ), l'émergence du bouddhisme et taoisme en fit un centre religieux (d'où les temples et pagodes très nombreux : 360 un détail ! ) .Sous les Song ( vers 1100 ),elle devient capitale de Chine car les vilains barbares du Nord ont envahi le pays.
Marco Polo, de passage, en parla comme une des villes les plus belles au monde. Elle est restée un centre de villégiature au cours des dynasties et aujourd'hui des élites et des touristes.
Réputée aujourd'hui pour ses soieries, sa pharmacopée et son fameux thé du "puits du dragon"  elle est en pleine expansion ( comme partout dans ce pays ...)
Il y a une belle rue piétonne bordée de boutiques aux façades traditionnelles, bois ciselés et lanternes en font tout son raffinement. Certaines échoppes sont restées dans leur "jus". On y voit des métiers d'un autre temps, théâtres de rue, filage du sucre ,"peignage "du coton, la confection des galettes de cacahuètes et des pharmacies " obscures" d'un monde parrallèle aux tiroirs secrets !
Les photos sont nommées Hangzhou : link
Nouvelles photos : link

29 mars 2012 : ZHOUZHUANG.

Petite escapade en Chine du sud pour fuir les rigueurs de l'hiver et rencontrer mon amie Chinoise Fang Fang de passage à Hangzhou. Une chance pour moi de visiter les provinces du Zhetiang et du Jiangsu.
En 1984, un étudiant ChenYifei, peintre résidant aux Etats Unis, expose ses oeuvres dans une galerie de N.York. Le tableau d'un pont de Zhouzhuang est acheté par un Américain  qui l'offre au Camarade Deng Xiao Ping alors président. Celui -ci pensait que c'était un endroit quelque part aux Etats Unis ... Quand il a su l'existence de ce village Chinois, il a oeuvré pour sa protection.07.pont et maisons blanches.jpg
Zhouzhuang est une petite ville traditionnelle du sud de la Chine, région de Suzhou et Shanghai.Très pittoresque, construite sur un réseau de canaux, on l'appelle (avec Suzhou) la "Venise" de la Chine. Des ponts en dos d'âne (14) enjambent les canaux. 08.lanterne rouge.jpg
Les maisons traditionnelles aux murs de chaux blanche et aux toitures grises bordent les ruelles, les lanternes rouges pendues aux avant -toits  y ajoutent une note de poésie.
Se perdre dans le dédale de ruelles est un enchantement.
10.tisserand.jpg
On y découvre tous les  métiers de la Chine ancienne : tisserands, tissage des joncs,taille des bambous, potiers, fabrication des peignes en corne.
11.tissage jonc.jpg
12.bambous.jpg
Des petites maisons de ,aux tables carrées, sont des havres de paix.

13.maison the.jpg Pour quelques yuans, des petites barques  en bois vous font découvrir la ville sous un autre angle comme pour mieux se fondre dans le décor au plus près de l'eau.
09.gondole chinoise.jpg
Les femmes sont souvent à la manoeuvre du gouvernail, vêtues d'un ensemble de coton indigo. Elles entonnent facilement quelques chants traditionnels, avec douceur, tout en guidant l'embarcation.
14.femme bateau.jpg
On glisse sous la caresse d'un saule, longe une hutte de pêcheur... saveur de la lenteur ... On est loin des trépidations des villes modernes.On entre presque dans ces peintures à l'encre traditionnelle ...
J'ai particulièrement aimé ce village et pour ceux qui viendront nous voir à Nankin ce sera un " incontournable ". Beauté dans la simplicité et l'authenticité, un brin de mélancolie aussi,  hors de ce monde en pleine mutation qui tel un ouragan fait table rase sur son passage.

 

Les dernières photos portent le noms de ZHOUZHUANG : link

 

 

 

16 mars 2012.

Quelques  photos d'une mosquée(la plus importante de Pékin) dans un mix de style sino musulman qui ne pose pas de problème apparemment.
Pas pu photographier la salle de prière.
Elles sont à la fin sur l'album : link

15 mars 2012. 
Découverte du temple Fan Yun SI
Loin du bourdonnement de la ville, du flot continu des voitures et des armées de fourmis humaines, il est un havre de paix, de tranquillité au coeur de la vie moderne.

04.boudha
Il abrite aujourd'hui l'institut des études Bouddhiques de Chine. Construit au 17° et 18° siècle, il est constitué de 6 salles flanquées de pavillons.04.boudha etage
L'une contient une statue de 4m50 qui surmonte 4 bouddhas et mille représentations de bouddhas sur lotus.
Le silence  permet l'évasion, ,interrompu parfois par une bande de moineaux braillards.
05.taichi
Dans un coin une dame fait du taichi.


02.IMG 4622

3 mars 2012.
Françoise Ma raconte
Il neige sur Pékin.
Le thermomètre est sur zéro et hier soir, cette neige a fait tomber le rideau de pollution et on pouvait voir les lumières rouges des voitures ! ! ! Il faut dire que hier, c'etait l'apocalypse : une atmosphère grise avec cette odeur de charbon .
Il était recommandé de rester chez soi et de ne pas faire d'exercise physique .. Ca je peux dire que c'est le plus dur ! Chez nous, on est tellement habitués à voir du vert , des couleurs, qu'on trouve ça normal. On n'a pas les yeux qui piquent en sortant !.
Bon ! J'espère que bientôt, avec la fin de l'hiver, on aura de l'amélioration .
Heureusement pour moi, je ne m'arrête pas sur les points négatifs et je vais à la rencontre de ce pays avec plaisir. Je suis à nouveau une petite fille qui découvre le monde et qui écarquille les yeux. Les gens sont très gentils et s'intéressent des qu'ils constatent qu'on baragouine un peu de mandarin. Ils encouragent.

03.IMG 4582 Mon chauffeur (et oui c'est prétentieux...mais pas le choix ) me fait découvrir les côtés authentiques de la ville, notamment les marchés de quartier et ça, croyez moi, on est loin de la vitrine des centres commerciaux de luxe ou channel et rolex se pavannent. J'aime plutôt ça .
Bon ! Avec le chauffeur, c'est pas gagné. Il ne parle que mandarin. Expliquer qu'on veut acheter un caddy ... un panier avec des roues, c'est ce que j'ai trouvé hier et si vous aviez vu sa tête !!!
Mais on y est arrivé...  Il m'a emmené dans un énorme marché, style bric à brac, un peu crado.On a acheté un caddy "rouge" (c'est plus chinois) un basique quoi. Pour 4 euros...on ne peut pas avoir du luxe  !!! on verra combien de temps il va tenir !!!
Après, on a fait un tour dans le marché nourriture et ça  vaut le détour !!! Je n'avais pas l'appareil photo hélas  !
Les légumes, c'est super beau !  Il y a beaucoup plus de choix et plein de choses à tester ... Les poissons, tortues,  ça passe encore mais la boucherie, âmes sensibles s'abstenir ...
Ca, c'est le côté que les touristes ne voient pas ! Je crois que je vais devenir vraiment végétarienne !!!
Pour finir, on a été dans un magasin XXL de vaisselle, style capharnaum ...des piles ...  de tout et n'importe quoi. Ca m'a rappelé les marchés de Malaisie. J'y aurai bien fouiné une journée entière ...  Je suis repartie avec un autocuiseur à riz électrique et tout bien moderne pour 10 euros. Là aussi, on verra bien la qualité avec le temps .
Dernière visite : le hangar à thé ... Une bonne trentaine de vendeurs de thé. Tout ce qu'il ya de thé sur terre, en vrac, en sachet, en brique ... et tous les accessoires :  théières et l'équipement pour cérémonie du thé. J'ai de quoi interroger quelques heures, si quelqu'un veut bien m'initier. D'ici là, il faut que mon niveau de compréhension fasse un bond en avant.
La cuisine est excellente.00.IMG 4621 Beaucoup de restos partout. Ici on mange tt le temps, à tte heure. C'est pas cher du tout. Hier j'ai mangé pour 30 centimes d'euros à midi !!!
Du thai au japonais, Sichuan et autres provinces chinoises,Taiwan, pizzeria, indien ... Tout est possible. Il y a tout en moins de 5 minutes à pied.
Le métro est très pratique. Pour aller en ville, c'est mieux à cause des embouteillages. Le ticket coute 2 yuans c.a.d 30 centimes d'euros. Il ya une station à 5 minutes à pied.
Eviter à tous prix les heures de pointe car il faut aimer le contact .Enormément de jeunes. La moyenne d'âge est de 20 à 30 ans, habillés plutôt comme chez nous. Après, on voit de tout ... Les paysans se repèrent vite : mal peignés avec des habits recyclés. Ceux qui ont quelque chose de bizarre sont vite repérés par la police surabondante comme au pays basque !!! Ca on connait !!!

01.IMG 4609
Sur Tian an men les sacs sont passés aux rayonsX et le kaki est très tendance!!
Pas de chaînes française à la télé ,ça manque quand même un peu ,on a acces aux infos par internet ,du coup le niveau en anglais va progresser car sur  CNN et la BBC j'arrive à suivre autant les chaînes chinoises me desesperent quant à l'effort qui m'attend !
Si certains se sentent d'attaque pour me donner des nouvelles, autres que les nouvelles internationales, c'est bon à prendre ...! Le rugby ... Le printemps par ex...
 
 
Bises d'une petite fourmi.

8 mars 2012
Le vent de Mongolie a soufflé toute la nuit balayant le nuage de pollution et les odeurs de charbon. Au petit matin le ciel était enfin bleu. On découvre l'horizon et ses montagnes jusque là invisibles.Malgré les deux degrés du thermomètre mais, poussée par un timide soleil, j'ai besoin de fuir le béton et les voitures.
Un peu de calme au lac Beihai, au nord de la cité interdite, dans un parc agréable. Les arbres sont encore dépouillés, le lac encore gelé par endroits mais il fait bon marcher .
La colline offre, en plus d'une belle pagode blanche, un beau point de vue sur la ville et ses buildings et de-ci de-là quelques toits relevés aux tuiles vernissées, des architectures d'un autre temps lui donnent un peu plus de charme.
En sortant, séance photos avec qq mamies, copines de toujours sans doute,vendant au bord du trottoir quelques pommes caramélisées et des épis de mais bouillis tenus au chaud sous une couette en plastique. Echanges dans la bonne humeur et la gentillesse...
Une bien agréable journée !

11 mars 2012.
Ca y est , j'ai commis l'irréparable ... J'ai un nouveau copain Chinois.
C'est au détour d'un marché  que je l'ai déniché, lui et sa bande de copains planqués sous une épaisse couverture.
Il s'appelle GUO GUO. t.Tous portent le même nom d'ailleurs, ici.
Oh ,ça n'a pas été si facile de dénicher la perle rare, celui qui va égayer les moments de solitude et pousser la chansonnette au bon moment !
On m'a tendu d'abord un tube en carton pour écouter chaque boîte,faire la sélection. Quand on n'a aucune référence en la matière et qu'en plus, on a plutôt une mauvaise oreille et une "pauvre" éducation musicale, c'est pas gagné.
Devant la difficulté du problème, j'ai préféré me fier à mon intuition d'autant plus que par moins trois degrés, on n'allait pas y passer des heures. Ils sont plutôt fragiles d'ailleurs à cette époque de l'année...J'ai essayé d'en prendre un plutôt joli pour moi c'est une garantie de bonne santé. Je ne voulais pas courir de risque ...pas trop maigre non plus. Il pourrait être difficile en plus sur la nourriture.
Une fois choisi, il a fallu négocier serré,la dame se montrait un peu trop gourmande sur ses protégés et ne voulait pas trop brader son top modèle ! On a assez vite conclu  notre petite affaire avec à la clé, l'achat d'une petite "maison " très coquette et plus écolo : tout en bambou et porte  coulissante intégrée  pour amadouer mon nouvel ami .
De retour à la maison, je l'ai installé dans son nouveau logis bien propre, servi un repas copieux, je crois qu'il y a été sensible et que j'ai marqué un point.
Bon ça y est, vous avez deviné... C'est mon criquet, bien que je sache que les criquets ont plutôt des antennes courtes et que GuoGuo les a très longues, à mon avis, c'est une sauterelle. 11s.Chine-Fcoise-mars-2012 4774 criquet
Ce matin, c'est toujours aussi calme ... Il n'a pas chanté encore et me regarde de ses grands yeux jaunes  avec indifférence  voire du mépris !
Je crois que c'est un timide ou bien que je me suis fait refiler le dégénéré, peut-être même le sourd muet du lot, il a à peine touché sa carotte, la déprime s'installe ...
Je lui raconte bien des choses mais il semble bien ne pas comprendre le français !!gasp!! damned!!
Pour établir le contact, je l'ai mis près de l'ordi et lui ai fait écouter le chant de ses copains, Il a juste agité  ses antennes, encore un message que je n'ai pas compris.
Aux beaux jours, il parait que les gens ( plutôt d'un certain âge ... comme moi ) vont au parc promener leur grillon,qu'ils les apprivoisent et il me tarde, les beaux jours pour en apprendre plus sur le sujet. En ce moment, on n'a pas envie de traîner dehors : il y a un vent glacial.
En désespoir de cause, j'ai tenté un dialogue corporel puisque nos conversations n'avaient pas abouti, j'ai voulu le caresser et ...il s'est mis à crier et à se débattre.
Bon si vous avez quelques conseils et quelque expérience en la matière n'hésitez pas à m'en faire part ,je ne voudrai pas que mon histoire avec Guo Gou soit le fruit d' incompréhension totale L'amitié entre nos deux peuples en dépend qui sait ?
Pierre contemple la situation avec humour et un sourire que je vous laisse imaginer ...
 

 

 

 



Repost 0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:15


       Sous la houlette d'Etienne, treize randonneurs s'élancent sur les pentes de l'Esnaur qui domine Ascain de ses 273m.

00.pente rude.jpg

La pente, vive, est vite avalée et de là haut, malgré la brume, nous profitons d'une vue imprenable sur le village et de l'autre côté sur la vallée de la Nivelle.


01.vue ascain.jpg        Puis un large chemin nous conduit jusqu'au col de Saint Ignace  où le petit train à crémaillère nous attend pour nous hisser jusqu'au sommet de la  Rhune.....mais ne rêvons pas ! Ce n'est pas au programme. 02.train rhune.jpg
        Nous traversons un bois de pins colonisé par les chenilles processionnaires. 03.repas en rond.jpg
        

 

 

 

 

 

C'est pendant le pique-nique dans la clairière de la bergerie " Pottoka Kasko" que le soleil fait enfin son apparition et réchauffe les coeurs...

 

 

Quelques chants basques et nous voilà repartis pour le Suhalmendi (301m). Comme les autres redoutes son sommet est ceint d'un profond fossé.


04.sur suhalmendi.jpg

 


 

    La Rhune enveloppée d'une brume diffuse semble presque irréelle.


05.en tenue legere.jpg         Nous entamons le retour sur un large chemin où nous croisons quelques groupes de marcheurs. Le soleil se fait plus chaud et nous quittons polaires et anoraks pour arborer les tenues de printemps. Ça fait plaisir!

 

 

 

 

         Le groupe, homogène, avance bien et notre guide nous entraîne vers la troisième redoute de la journée au sommet du Bizkarzun ( 184 m ). Le littoral et Saint Jean de Luz  émergent de la brume.


06.descente Bizkarzun.jpg         Quelques jolies rencontres ( Pottoks, papillon) ponctuent notre balade.


07.pottok.jpg        

08.papillon.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière épreuve de la journée:parvenir à traverser le ruisseau sans se faire arroser par quelques farceurs du groupe.


09.ruisseau pr bapteme.jpg         Bilan de cette belle journée : 4h30 de marche. 680m de dénivelé cumulé. Environ 15km.

Finalement, pas si REDOUTABLES les REDOUTES !



Et maintenant la minute culturelle :

Ces redoutes ont été construites par l'armée du Maréchal Soult lors de la campagne de 1794 et des guerres de l'Empire. En novembre 1813, les troupes anglo-hispano-portugaises de Wellington prirent possession de cette ligne de défense.


Claudine A.

 

Les photos :

Mado : link

 

 

 

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 07:25

E X C E P T I O N N E L !

Plus d'hommes que de femmes ! ! !

Les petits enfants sont en vacances et les Mamies ou Amatchis en profitent .....


Bayonne frissonne ... Elle reste sous sa couette de brouillard !

Qu'importe ! " Viens ! Viens sur la montagne ! 3 notes 3cm

Là-haut, il fait si bon !!! " 

00.parking depart

Une fois de plus, nous nous garons au parking, aire de pique-nique sur la route du col de Lizarrieta, descendons vers le ruisseau que nous traversons et la montée commence ... et elle sera longue ... longue ...

 

02.montee longue.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des daphnés à feuilles de laurier  ou daphné lauréolé égaient le bord du chemin.


05.daphne laureole.jpgJuste un peu de plat au niveau du petit canal près duquel, quelques arbres, rongés de l'intérieur, ont été abattus. 01.arbre pourri.jpg

Nous montons tranquillement. 03.sommet ibanteli.jpg

Quelques arrêts pour se déshabiller ... se désaltérer ... admirer le paysage toujours plus beau en prenant de l'altitude malgré son voile de brouillard et ... pour moi, prendre des photos ... La Rhune reste bien cachée sous son épais bonnet de nuages ! 04.rhune cachee.jpg

Arrivés au petit col, ( borne frontière n°43 ) nous sommes près du but ...

07.le sommet

Premiers rochers franchis, René garde les sacs et nous gravissons allègrement les derniers mètres qui nous séparent du sommet ( 698 m ).08.filles et garcons.jpg

Nous redescendons au petit col près duquel nous nous arrêtons pour le picnic.

10.picnic.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Descente en passant par le col de Lizarrieta et nous empruntons le petit sentier qui passe par l'ancienne mine de charbon.12.mine charbon.jpg

Plein soleil  ! Il fait bon ! Belle visibilité ... Nous cheminons sur le flanc de l'Ibanteli. Vue sur l'Atxuria ...11. Atxuria au soleil

Bien vite, nous retrouvons le ruisseau, les voitures ... après avoir marché pendant 4h30, parcouru 10 kms avec un dénivelé positif de 600m environ.

Madosita.

Les photos :

Alain R : link

Mado : link

 

2 photos ont été transformées. Lesquelles ?

 

 

 

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 08:34

  Neige immaculée, ciel d'azur, dentelles de glace...c'est le décor féérique de la journée "raquettes" proposée par Anita aujourd'hui.00.le groupe
        Nous sommes douze, dont une très jeune recrue, Naïa, à nous lancer sur le sentier balisé de huit kilomètres.( Zihigolatzeko Ola ) à partir des châlets d'Iraty. La randonnée commence donc au col Bagargiak qui signifie les hêtres clairs à 1327m d'altitude.00a.depart
        Nous traversons la forêt sur une piste bien dessinée qui descend en pente douce vers le cours d'eau , 01.traverser le ruisseaul' Iratzabaletako Ereka,que nous franchissons au milieu des cristaux de glace sous lesquels l'eau se fraye un passage. C'est le point le plus bas de notre boucle (1075m).

02.cristaux
       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant il faut remonter ce que nous avons descendu. Les raquettes sont réglées pour rendre la progression plus facile et c'est d'un pas rapide que nous gravissons l'autre versant, l'Arthano, et que nous arrivons au Kayolar Zihigolatze.
        Quel bonheur de pique-niquer au soleil, plein sud, avec en face de nous la forêt de hêtres et au loin l'Occabe( ou Okabe) !03.repas
         Une large piste ensoleillée offre une vue dégagée sur les massifs alentour et nous mène en douceur vers le col Iratzabaleta à 1248m.
          De là nous contemplons les sommets de la vallée d'Aspe nimbés d'une brume bleutée...le pic d'Anie (2504m) et plus près de nous, dans toute sa majesté le pic d'Orhy (2017m).04.vue montagne blanche
          Nous rendons les raquettes à 15h30 après 3h15 de marche .
          Merci à Bayonne Accueille pour nous avoir offert la location des raquettes.          
          Bravo Anita pour cette excellente idée de balade. Et bon anniversaire à Dany !

 

Claudine A.


Pour plus de photos cliquez sur le mot "link" en bleu :

Claudine A : link

Alain P : link

J R : link

 

 

 

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:49

00.col Urbia

 

 Col d'Urbia. Bien chaussés, bien couverts ( - 1° ! ), c'est le départ !

00a.Aizparraz

Laissant derrière nous les crêtes de L'AIZPARRAZ ( 553 m ), nous contournons par la gauche le MENDIBIL (609m ) et montons progressivement jusqu'à une jolie bergerie. 01.repos bergerie.jpg

                                                                   Petite halte.

03.trapeze vert.jpg

La montée continue et nous passons au-dessus du champ en forme de trapèze pour continuer sur une petite crête arborée. 02.arret banane

                                                            Pause banane. 04.sommet neige.jpg

                                     Jolie vue sur quelques sommets enneigés.

05.col 3 bornes

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons vers le col des 3 bornes pour, ensuite,  prendre la pente raide et nous diriger vers l'ATXURIA ou PENA PLATA ( 756m ).

 

06.rude montee.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07.ecobuage

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecobuage en vue !

 

 


 

 

 

 

Pour éviter les flammes nous descendons et dépassons le foyer ...  Un peu plus bas, dans un creux, au milieu des rochers, près d'une ruine et d'une grande tourbière, les 13 randonneurs s'installent....

08.restaurant.jpg                                                                  Picnic au soleil .

 


Puis, nous regagnons le col d'Ibaïneta09.col Ibaineta

et partons sur la gauche, longeons la forêt de mélèzes pour contourner les sommets .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques passages de clôtures et le col d'Urbia est déjà en vue.

10.passage cloture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    De jolis poneys nous y attendent ...11.poney.jpg

Madosita.


Pour plus de photos  :

Claudine B : link

Alain R : link

Mado : link

 

 

Repost 0