Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 17:29

 

houillères ibanteli.jp

Au nom du vieil adage montagnard,

           " UN JOUR DE SENTIER = HUIT JOURS DE SANTE "

qui résume à lui seul tous les bienfaits qu'apporte la randonnée pédestre,nous sommes 34 au départ, prêts s'il est besoin, à témoigner du bonheur que cette activité nous procure, tant sur le physique que sur le moral.

Direstion SARE, et le gué (104m) de l'aire de pique-nique de la D306.

parking

9h30: c'est parti, 200 mètres plein nord sur la route et nous bifurquons pour traverser le ruisseau......

ruisseau

...... et monter vers le "canal suspendu" (195m) oeuvre des ancètres qui souhaitaient irriguer tout le plateau situé entre les D306 et D406.

suspendu

Nous longeons ce "ruisseau artificiel" gazouillant comme les nombreux oiseaux que l'on entend depuis ce matin,...

 

Nous croisons également ces magnifiques témoins du printemps qui s'annonce déjà,

erythrone

Erythrone, dents de chien

 

daphnée

Daphné à feuilles de laurier


euphorbe

        Euphorbe.

lathrée clandestine

Lathrée clandestine.

Nous arrivons à la Côte 222m et croisement de chemins,....                             

choses sérieuses

....comme les oignons, nous enlevons une épaisseur pour grimper sur les flancs du massif.

Un arbre curieux attire notre attention....

(non pas lui)

spécimen 3

 

LUI !  arbre-curieux.JPG

 

...nous atteignons 379m puis 488 où nous faisons notre première pause sérieuse.

pause

Nous ré-attaquons le long du bois de mélèzes sur une pente frisant les 45% et débouchons à proximité de la borne 39. (610m).

montée

Le vent se lève soudainement mais ne nous empêche pas de gravir les 90m restant...........

dur dur

.......  pour découvrir un splendide 360° à partir du sommet de l'IBANTELI (698m) que nous atteignons à 11h30.

tour dhorizon

        (environ 300 m/heure, comme prévu dans le contrat)

Nous redescendons chercher un abri moins venté pour notre pause déjeuner.

repas

Repus, calés, ou sustentés, (par les nombreuses et délicieuses friandises de ces Dames) nous entamons la progression du retour via les anciennes mines......

houilleres

Un vol de grues cendrées rejoignant ses quartiers d'été nous survole.vol de grues

 

......La descente dans les rochers n'est pas forcément très agréable mais, heureusement, nous avons le plaisir d'admirer Madame et Monsieur       MELOE PROSCARABEUS  dans leurs ébats amoureux....


mad et mons

                                       printemps vous dis-je !

Dernière halte près d'une bergerie entièrement retapée et nous plongeons dans un talweg impressionnant magnifiquement arboré de spécimen vieux  de plusieurs siècles pour certains.


 

tronc bizarre

Tronc bizarre ....

 

enchevêtrement

 

spécimen 2

 

Un passage dans le ruisseau, pour laver nos chaussures et nous retrouvons notre parking après 4h00 de marche, 680m de dénivelé et 11kms.

 chaussures propres

      Yvon.

      photos de nos amis

Mado :       link

André L :    link   avec petite vidéo.

Alain R  :   link 

 Musique : Je n'ai que mon âme....karaoké instrumental.

 

 

 

 

.

Repost 0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 17:47

Jeudi 10 mars.

Temps nuageux annoncé sur le pays Basque....15 adhérents ayant, à ma demande, affutés leurs mollets sont présents, mais un peu inquiets......

Le BUZTANZELAY (1029m) est au programme....soit 1000m de dénivelé, (grosso-modo) depuis Baigorri.....

Prudence oblige, en cette saison, (au vu de la photo qui suit)

Je me renseigne auprès de la gendarmerie de Saint Etienne.....

( sonnette du portail..."  dring, dring,... "...vous avez demandé la gendarmerie...ne quittez pas....etc,etc,... )

écobuages

Et nous obtenons la gendarmerie de ........ST Jean Pied de Port....???." bonjour,...etc...etc.... Je suis accompagnateur à BA...etc... etc...Nous voudrions randonner sur le Buztanzelay....

                                 Y a t'il des écobuages d'annoncés ?

 

panneau feu

  NON.... heu...oui...ATTENDEZ..hein ???   SI....!!!!!   sur toute la zone ...de Mendive à IspeguyBuztan..inclus.., etc, etc.... !!!....

 Merci....je vais changer mon fusil d'épaule pour l'OILANDOI...

Bonne journée....(charmante la " gendarmette "..!!!)

 

Et nous voilà partis pour le captage du versant nord, ( 150m) de l'OILANDOI, notre base de départ, en direction de l'oratoire (933m) qu'il faudra toutefois mériter....!!!!

Chemin faisant, nous doublons, en voitures, quelques " locaux " un peu contrariés de nous voir gravir si facilement et gêner leur progression...

départ 

Nous attaquons la pente à 09h30....plein d'entrain....

c'est parti

Puis bifurquons par la ligne de crête pour éviter les cailloux du chemin traditionnel....et déboucher sur la route goudronnée que l'on emprunte sur 200 mètres...(ouf)

Nous apercevons déjà quelques fumerolles deci delà sur le Buztanzelhay...

....écobuage

Une jolie piste à gauche ( vers l'est ) nous invite à la suivre, ce que nous faisons, et... admirons, devant nous, le MUNHOA, majestueux !..  et son ravin impressionnant...( Quand y monte-t-on ? Mado. )

défunte foret

Pause banane sous la bergerie déja occupée par un autre groupe...celui de tout à l'heure...?

banane

Un petit salut à leur égard au passage et on ré-attaque par une magnifique sente à flanc de massif...grandiose.!...quelques jonquilles éparses... !!

progression

Le col d'AHARZA (environ 730m) est atteint et il nous reste, " cerise sur le gâteau ", 30 minutes de "schuss" pour obtenir la consécration suprême de notre sortie vers " l'oratoire " (933m-rappel-)

but final

 

....et voilà les premiers...( Ne pas me contrarier SVP ! )

les premiers

....... arrivés à l'oratoire....et une petite prière......

oratoire

 

Le soleil est présent et nous en profitons pour un sympathique repas animé et jovial.

repas

Pour rallonger notre balade, toujours au soleil, nous revenons sur le col d'Haharza,

descente

....puis longeant la route par une trace de brebis ou de pottoks, nous  rencontrons dame vipère aspic...DCD.....sans doute dérangée par le feu.....elle a voulu fuir...et est tombée sous les coups du berger ?


 retour

Nous rattrapons une pistouille qui nous ramène à notre point de départ.

arrivée

Après 4h45 de marche pour  11 kms  kms et 835 m  de dénivelé avec le sentiment d'avoir bien fait de ne pas respecter le programme prévu à l'origine !...

Yvon.


Les photos de notre reporter

 

André L :link

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 


Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 16:01

Les jours se suivent mais ne se ressemblent guère d'autant plus que les randonneurs changent suivant les niveaux d'entrainement, d'où mon idée de retourner sur des pentes merveilleuses et accessibles à beaucoup pour un peu que l'on gagne de la hauteur en voitures.....

 départ

Nous nous dirigeons donc vers BIDARRAY puis le quartier OKINBELSIA (sur la D918 ) dont nous empruntons la route qui monte vers HARBERGA d'où nous débutons la rando d'un niveau "mercredi".

Pour mieux vous repérer, nous sommes sur l'itinéraire "retour" de jeudi dernier, là où un vilain pottock a cherché des noises à Dédé......( Bien fait ! Faut leur demander la permission de les photographier ! Mado. )

1ere descente

Nous démarrons donc à 20 randonneurs ce parcours (450m) en descendant légèrement par un joli sentier arboré, traversons deux petits ruisseaux (404m), remontons par un chemin caillouteux sur SOURLEPOKO borda (508m)

chemin

et........découvrons que l'une d'entre nous a oublié son sac à dos dans la voiture.........!!!!

  A priori, un régime naturel s'impose  pour ce midi...à moins que....?

aie aie aie

Nous entamons une traversée complète et quasi horizontale du versant ouest de l' HALTZAMENDI par un ancien chemin de servitudes pastorales, et débouchons sur les pâturages d' AURKHILARE (451m).

 traversée

C'est ici que les choses sérieuses vont commencer....

Mais en montant à une cadence adaptée, tout se passe très bien.

Nous dégustons notre banane (520m) face aux sommets montagneux encore enneigés pour certains.

choses sérieuses

Nous longeons la ligne de crête vers le nord. Petite halte à 664m,( pause admiration de la vallée d'OSSES) et on attaque le final qui nous mène à 714m sans difficultés notoires. (panneau indiquant le sommet)

ca grimpe

Le vent (frais) nous chatouille un peu trop la couenne,  nous descendons donc  vers les rochers de l'ARABARAKOHARRIA pour déjeuner,une fois de plus, face à un panorama grandiose où nous voyons des "écobuages" dotés de leur langue de feu...

repas

Notre repas terminé, notre sieste écourtée, nous rentrons,et découvrons, nous aussi le tapis de jonquilles sur les flancs du pierrier.

descente

Une petite pause réparatrice faisant suite à notre trop courte sièste est la bienvenue pendant que quelques uns cueillent un joli bouquet.

sieste réparatrice

Notre balade de 3h00 pour 6,5 kms et 380m de dénivelé au grand air est unanimement appréciée par les adeptes du jour.

Et moi donc....!

Yvon.

 

 

 

 

 

 

.


Repost 0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 16:37

Lundi 07/ 03/ 2011.

18° de prévu par la météo.... =..... 33 participants !!!!

  Dans la marine dès que le bateau coule " les rats" quittent le navire.....

Chez nous dès qu'il fait beau " les jolies filles " sortent...!!!!!.

Et comme c'est une reprise pour certains, nous ne ferons pas d'exploit

départ parking


(en principe).....(cause toujours mon lapin, rira bien qui rira le dernier !)

c est parti

Nous démarrons du parking d'ITXASSOU, (79m) rejoignons le ruisseau de Basseboure que nous longeons pour rejoindre la côte 143 où nous enlevons la première couche sur mes conseils ....

enlève une couche

éh,éh,éh....ils ne le savent pas encore mais on va monter sec !!............et longtemps.......!!!!

1-ere-montee.JPGca grimpe

La croix d'ATHARRI (340m) est atteinte en à peine 1300 mètres d'une montée particulièrement raide....

atharrica grimpe dur

Nous longeons la route (320m) puis le col de LEGARRE (349) où, assis dans l'herbe,(pour certains) nous soufflons un peu et profitons de la pause banane.

banane

Le col d'AMEZKETA et ses 476m  dépassé, on entame une nouvelle grimpette en contournant le massif du Mondarrain qui nous domine et nous nargue.....nous progressons et rencontrons un autre groupe de randonneurs...." à cheval " quelle chance ils ont, EUX !!!!

chevaux

Nous repartons de plus belle....et ça monte toujours....

ca grimpe toujours

...le col est juste devant (652m) et nous entamons le finish....

et encore

              et atteignons le sommet du MONDARRAIN et ses 749m....

                             Fallait pas nous narguer, voilà !

Nous déjeunons au soleil....pour un 07 mars ce n'est pas si mal !!!!

repasvues à 360

Après ce repos bien mérité, nos chants fusent dans les brumes montantes...Il est déjà temps de repartir...Par le rocher d'escalade, tout d'abord, puis le bois de hêtres séculaires....

bois de hetres

Nous descendons encore....568m puis 526m, nous contournons l'ESCONDRAY par l'ouest pour retrouver le col de Légarré d'où nous dévalons vers ORKASBERROKOBORDA puis ORKASBERROA et rejoindre le chemin du départ ,et le parking après 11 kms, 750m de dénivelé et 4h30 de marche....

Un grand merci aux toujours fidèles " serre files " et aux encouragements prodigués......

                    BREF, c'était UNE REPRISE normale tout compte fait !!

 Yvon.

et merci également à nos reporters toujours aussi performants:

   André L  : link

   Alain R   : link

 

Musique :                         Flora's Secret by ENYA.

Repost 0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 17:29

Le temps annoncé n'est pas encourageant ce jeudi 3 mars ... Nous ne sommes donc que 12 à participer à cette sortie.

21

Nous rangeons les voitures au pied du versant sud, (à OSSES, mulchikoko borda 170m)

parti 

et démarrons à 09h30 par une ancienne sente pour rattraper la piste principale menant à Oyhartéko borda ( 395m )....

pistouille

.....non sans franchir, à deux reprises, les clôtures dressées intempestivement par le propriétaire des lieux, sur des chemins pourtant  répertoriés.

franchissement

Notre pause auprès d'un vieux chêne est courte... Un vent glacial souffle de NNO.

banane

C'est reparti...621m, 701m sont avalés sans rechigner ! On redescend sur 664m pour mieux appréhender 714m, où je décide de changer mon itinéraire.

cote avalée

  Le vent est vraiment trop froid et il ne fait pas bon rester sur place, même pour des retraités rompus à la montagne.

brouillard

Nous plongeons sur l'ABARAKOHARRIA ( 581m ) où nous espérons manger à l'abri de SALAKO-BORDA.

jonquilles tapis

Une tache jaune dans la verdure, au dessus de nous, attire notre regard........ " des jonquilles " annonciatrices du printemps nous invitent à remonter pour les admirer tandis qu'un magnifique vol de grues cendrées vociférent à qui mieux mieux dans le ciel, tournoient et se replacent sur le bon cap et filent vers le nord.

retapée

Nous continuons vers HARBERGA, joliment retapée, où un POTTOK irrascible cherche des noises à notre reporter qui, d'un bond (ou un bon"reflexe" esquive la ruade et assure le spectacle d'un splendide " roulé boulé " salvateur.

pottock

Un rayon de soleil nous réchauffe un peu et nous déjeunons finalement sur l'herbe.

repas

L'arrêt n'est toutefois pas très long ... à peine 45 minutes. Nous descendons de nouveau pour franchir le ruisseau (404m)

piste

remontons sur 458m et SOURLEPOKO borda puis les côtes 451m et 399m pour descendre ensuite sur MARICHURRI borda, SALAKO borda, OUNAYA, le carrefour 135m ANDRESSENEA, remonter vers la cote 258m ....

finish

(BREF !....de vraies montagnes russes.................. )

..........et enfin ! nos voitures après 12kms, 890m de dénivelé et 5 heures de marche sans une seule goutte de pluie, nous fait remarquer Jean-Claude.

( A Tarnos, grand et chaud soleil !!!  na na nère !!! Mado. )soleil6 petit

Yvon.

 

photos de l'Ami ANDRE L:link

 

 

 

 

 

 

 

.

Repost 0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 16:39

OUH !!!!.....peu de monde en ce petit matin du mercredi 02 / 03...

Mais les meilleurs sont là !!! Les absents ont toujours tort.

Le ciel est bien gris et quelques gouttes de pluie arrosent même le parebrise en arrivant du côté de SARE.

046

Nous stationnons au gué (109m) et l'envie de crapahuter n'est vraiment pas présente..... Quelques Dames refusent encore de sortir des voitures.

041

Nous tentons le coup malgré tout et montons d'abord par un large chemin, sur une petite passerelle. après avoir franchi le ruisseau.

019

Une belle barrière neuve et son cadenas nous faitchanger d'itinéraire au profit d'une jolie pistouille nichée dans les bois.

026

Une petite cabane de chasseurs nous accueille pour notre traditionnelle pose de 11h00.

027


Nous attaquons ensuite le sommet que nous contournons et franchissons

028

029

quelques cours d'eau pour revenir aux palombières où nous déjeunons à l'abri d'une éventuelle averse qui n'arrive toujours pas....et nous sommes ravis.

033

L'excellent clafoutis de Dame Suzanne est partagé et les noyaux crachés.....

Puis c'est la descente.....

036

En chemin nous croisons de jolis petits ânes..

038

NON...PAS ELLE  .....derrière....!!!

 

Nous retrouvons nos voitures après un périple de 3h00, 7kms et 360 m de dénivelé sans quasiment aucune goutte de pluie.

Pas belle la vie ?

Yvon.


qq photos : link

Repost 0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 10:43

02.jacques

 

Ce jeudi 24 février 2011, à la fin de la rando, tous les 9 nous étions d'accord pour dire :

" L'essayer, c'est l'adopter !!! "

 

 

 

Donc, en l'absence de notre " guide suprême " YVON,

notre Jacques,

au rire qui coule comme une " Rivière " ...

nous le suivrons,

par vaux et par monts ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anita n'était pas là ! Elle pouponne ! La voilà promue grand-mère ! ! !


Nous sommes partis du grand parking de Zugarramurdi ... 00.depart zugarramurdi

 

Un petit " noir et blanc " nous a rejoints !


Nous avons marché dans la boue, sous des troncs couchés, dans les ruisseaux que nous avons aussi traversés ...

 

Du col d'Ibanieta, nous avons gravi l'Atxuria.01.le noir et blanc


Avant de grimper sur le Mendibil, nous avons déjeuné sur son petit frère ... 

Le soleil nous y a fait un ptit clin d'oeil.


Là, le noir et blanc nous a quittés ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme d'hab, joie et bonne humeur étaient au rendez-vous ...


DSCF4443 avec annie 300 De retour au parking, Dany, fêtant ses jeunes années, nous a invités au verre de l'amitié ...


Bien sûr, j'ai fait quelques photos

pour vous permettre de mieux suivre cette belle rando : link
Madosita.


Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 08:10

        Nous n'avions même pas préparé les sacs ... mercredi soir... tant la météo était formelle : pluies annoncées et même confirmées par tous les bulletins météos !

        Pourtant, jeudi matin, très tôt, lorsque nous mîmes le nez dehors ... , il nous sembla qu'on pouvait tenter la sortie ... et ce fut encore une bien belle journée ... donnant tort à tous ceux qui restèrent à la maison.

Nous n'étions donc que 11 au départ de Marouette ( non 12 ... mais René était sapé ... pour aller au ciné ... )

Le chef, comme d'habitude ... improvisa la sortie ... Direction Trabenia ...00-depart trabenia

 

01-derriere le maillot jaune

 

 

 

 

 

 

 

 

Et, en route, derrière le leader en maillot jaune !

 

 

 


 

 

pour Ziburru mendi ( la chapelle bleue ) ...

- " Petite montée sympa " précisa Yvon

02-chapelle bleue

Les vues sur Hendaye, St Jean de Luz attestent déjà du beau temps ...

Plongée ensuite vers Deskargahandiko lepoa

( C'est le carrefour qui permet d'aller soit à Insola soit à Yasola ... Ceux qui courent les restaus du coin connaissent bien ! )

Carmen a fait une chute sur un caillou pointu ! ( Et aucun homme pour lui porter secours ! Heureusement qu'il y a les copines !!! ..... Mado.)

Ce matin, elle doit avoir la cuisse bleue ...

03-montant vers subizia

 

 

 

 

Ascension raide   de 200 m de dénivelé pour atteindre Subizia ...

 

 

 

 

 

 

 

 

et la pause orange ...

04-pause orange

Le soleil est là ... L'océan au loin, lui aussi, très bleu ...

La Rhune est là, sur notre gauche, offrant sa vue sur le côté ouest.

05-rhune a gauche

Descente vers le col de Mugerri.( 359 m )

On croise, enfin, un engin capable de remplacer, à lui seul 30 bûcherons à la fois ... Impressionnant !06- coupe troncs

C'est à la cabane Usategieta, tous à la même table, en plein soleil, que l'on déjeune.

07- le repas avec nom copie

J'ai noté que Dany et Carmen ne s'occupent plus du repas de leurs hommes ... Elles apportent le leur ... et eux se contentent d'un sandwich ! La vie est dure !

( Et moi, je pense que cela n'est pas normal ! ... Elles sont trop gentilles ! N'est-ce pas au tour de Dédé et Pascal de préparer pour elles maintenant  ?  Qui l'a fait jusqu'à présent ? .... Mado toujours pour la paix des .... )

Après le repas,( mais ça devient une habitude chez Yvon ) de nouveau, petite grimpette ...  vers Gartzin puis détour vers Okalarre ... Le chef joue de nouveau la montre ... Il trouve qu'on avance trop vite ...

 

 

 

 

08-Yvon et la carteAussi rajoute-t-il 2 détours : coude de la route d'Ibardin ( il lit même la carte ... croyant être perdu ... ) et enfin le ruisseau d'Insola .

09-pont de branches

Le tout pour 14, 890 km en 5 h de marche et 685 m de denivelé.

Autant dire une petite promenade de santé ...

A quand les vraies et dures randos ?

Jean-René.

 

Et pour mieux suivre le parcours, visionnez les photos de Dédé : link

 

 

 

 


Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 15:57

Les jours se suivent et se ressemblent étrangement. L'orage a même grondé hier au soir sur BAYONNE et de fortes averses sont tombées......

 Mauvais présage pour la rando du mercredi !.

Que NENNI ! il faut 3 voitures pour transporter nos 15 vaillants adhérents.

Toutefois la météo est pessimiste et les rafales de vent annoncées (65 à 70 kms/h ) imposent un parcours semé, non pas d'embuches, mais d'abris et de chemins pas trop exposés.

DSCF4363

Rapidement je décide de nous rabattre, une fois encore, sur la fameuse venta de YASOLA (déjà vue lundi dernier pour moi) mais qui offre l'avantage de grandes tables et même du couvert pour certains gourmands. (dont je ne fais pas partie)

DSCF4364


Nous entamons notre périple depuis le parking du gîte de Mantobaïta sur le GR 10 et grimpons par cet itinéraire jusqu'au col de Descargahandiko où nous avons le plaisir de rencontrer 3 autres randonneurs.

DSCF4373

Courte pause banane,compte tenu du vent frisquet qui y souffle et nous ré-attaquons en direction de la ligne crête de LADRUNARRI et de  la borne frontière n° 20.  (21 sur le terrain)

DSCF4375

Petite halte à Yasola par courtoisie, et correction et nous filons sur Mugerri, point le plus au sud de notre parcours d'où nous revenons par le même sentier que lundi dernier pour retrouver notre abri réservé au passage.

DSCF4398

J'espère que vous trouverez les photos suffisamment parlantes pour découvrir les goinfres du jour !

DSCF4396

Après cet arrêt, presque prolongé, nous entamons le retour par ce chemin un peu raide et très caillouteux, je le reconnais, où toute notre attention est fixée sur nos pieds.

DSCF4403

Contournant Ziburu mendi nous découvrons une stèle disquoïdale surplombant l'ancienne carrière abandonnée depuis belle lurette et nous rejoignons les voitures après 3h30 bien sonnées de marche et 9,750 kms parcourus d'un bon pas.

Photos de Mado : link


Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 16:20

Lundi 14 février, Journée des amoureux.....

 

Il est vrai que la météo n'est pas très encourageante....donc peu de monde pour faire une bise à Marouette.....et s'il en est (deux) ..elles repartiront bien vite..TROP VITE !

Une voiture arrive...MAITE & MICHEL.... Une autre se présente...MONIQUE...Une autre encore...CLAUDINE....avec moi.  Vous avez là votre quinté gagnant qui, sous l'impulsion de Monique, chef d'orchestre du jour, est bien décidée à randonner et nous embarquons tous dans sa voiture, destination HOLETTE et le parking de TRABENIA.

montée 2

Depuis MANTOBAITA, (80m) nous contournons ZIBURUMENDI par le large chemin (359m) pour rejoindre DESGARGAHANDIKO lépoa.(273m)

descente

       

Tout le monde se souvient du "club des cinq" de nos jeunes années (1950-1960).....et bien, à l'instar de nos jeunes amis, décrit par ENID BLYTON   (bibliothèque verte, cliquez sur :link ) Nous sommes à la recherche, non pas d'un trésor caché, d'un souterrain ou d'un passage secret dans une muraille,.... mais bel et bien d'un lieu sécurisant, d'un abri accueillant où une soupe fumante nous sera servie dans une ambiance chaleureuse.....


arrivée

                       -  YASOLA  -

la magnifique,.. la bienfaitrice,..l'accueillante.. est là! (410m)

attente

La réservation est faite au passage, au cours de notre rapide arrêt, et nous repartons pour environ 1h30 de marche de plus en direction du versant sud (versant Espagnol).......

on continue

.....Nous cheminons ainsi jusqu'au col de MUGERRI (359m) d'où nous retournons par un joli sentier à flanc de LARUNTXIKI,

     portant notre périple à 2h30 de marche soutenue.

a table

Nous retrouvons quelques amis, qui comme nous, se rabattent sur ces auberges de montagnes pour un rapide mais solide repas au chaud.

descente 2

Occasion pour Michel de pousser sa chansonnette.....

Nous redescendons tranquillement vers le parking que nous atteignons 1h00 après. (soit 3h30 de marche) 

les qq autres photos   :   link

Yvon.


Repost 0