Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 09:25

AU DESSUS DES NUAGES. Lundi 28 janvier 2008.

 

9h salle Lauga. Regroupement autour d'Yvon.

Où allons nous ? on verra  !00.voiture---itzulegi-lepoa.-28.01.jpg

C'est parti.

Nous sommes une 30ne, un record parait-il !

 

 

 

 

Arrêt à Itzulegui,
le col où nous laissons les voitures.

C'est encore blanc de givre par endroit, il y a un peu de glace ! 

Alain notre reporteur, fixe la 1ere photo : superbe vue sur les sommets qui émergent du brouillard.

10h 30 : les sacs sont pleins, les chaussures propres, le moral OK pour tous.

D'un pas alerte, nous suivons René, sous une belle hêtraie ancienne .

 

undefined


Nous sommes sous la surveillance pacifique de belles citadelles que sont ces "Poudingues " (précisions de Françoise , notre scientifique trés avisée).

 

 

  

Brrrr... c'est pour quand le soleil ?

Il est midi, au col, arrêt-banane ! Les regards émerveillés et curieux se portent sur les sommets alentours.undefined

 

 

Quel ciel merveilleux !

 

Photos ... jumellles... au loin vers le sud, nous remarquons une forêt d'eoliennes.

 

Ce n'est pas fini , petite grimpette, quelques rencontres:

- 2 biarrots

 -8 à 10 vautours fauves, au vol majestueux, au dessus et au dessous de nous. Nous sommes admiratifs...

Yvon annonce le restau (pas avant 13h15 !) au pas camarades !!!

Et houps !! Notre amie Françoise ( la sportive ) nous fait une envolée non académique et se retrouve dans l'herbe fraiche... glissade !!!

Yvon est là ...ouf ! ce n'est rien !

Pour atteindre la crête d'Irubelakaskoa ...escalade à 4 pattes avec Viviane, Maïté... et autres pionniers.
21.pas---pas.jpg

 

Enfin, les têtes tournent un peu,le papiltant palpite, les yeux sont grand ouverts sur un panorama à 360° ...

Photos, film, et béatitude...
undefined

Un peu plus bas les transats nous attendent, il est 13h30.

 

Le soleil est chaud. Pique-nique 4 étoiles.23.-resto-4--toiles.jpg

Apéro: sangria extra de Yolande,

repas sortis des sacs,

café : macarons de Christine et petites gourmandises apportées par les uns et les autres.

 

 

 

Sieste terminée, 14h30, on repart. hélas !!!

La descente s'amorce par une petite grimpette. Nous  dérangeons un troupeau de brebis espagnoles qui dévalent à notre arrivée. Elles sont sportives et élégantes !
25a.-c-est-le-retour.jpg

 

30.-regroupement.jpg


Le retour se fait en silence, nous sommes à nouveau sous le couvert de la grande hêtraie...





Le groupe s'étire.

16h30, arrivée aux autos, nous avons marché (sans compter les petits arrêts) 3h50 et avons parcouru 12 km 500 nous annonce Bernard et son GPS ...

Yvon, c'était une superbe journée, lundi prochain, tu dois faire aussi bien, sinon mieux !!!

Bonne semaine à tous.

Geneviève, depuis Ondres

 

 

Petits commentaires d'Yvon

 

Irubelakaskoa : 959 m.

 

Sommet sauvage et escarpé comportant des passages aériens délicats . Peu de grands groupes s'y risquent compte tenu du caractère sportif de l'ascension finale.
17.en-cheminant-vers-l-irubelakaskoa-le-28.01.08--25-.JPG

C'est dommageable, car voilà un site merveilleux, incomparable, qui offre des vues sur l'Arizacun, la vallée d'Urizaté et ses demoiselles coiffées ainsi que, à 360°, grand panorama sur les premiers contreforts basques-espagnols.

PS : Pour plus de photos, voir l'album.


 

 

 

Repost 0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 09:15

Ce qu'il vous faut :       jacqueline-lal-re-27.01.08.E.jpg

  

125 g de farine

1 sachet de levure

1 sachet de sucre vanillé 

3 oeufs

2 A 2 et demi  coquilles d'oeuf de jus de pommes
ou d'oranges , ou  rhum

80g de sucre

3 noisettes de beurre

2 demi coquilles d'huile

et 3 pommes coupées en lamelles déja cuites ou des morceaux de poires au sirop ou des morceaux d'ananas au sirop ou abricots ... etc .

 
 Et voici comment faire.

Mélanger oeufs, sucre, jus de pommes (ou d'orange), huile  et en dernier, farine et levure .

Bien mélanger le tout et incorporer les fruits dans le mélange .
Verser dans un moule à cake.
Le placer dans un four préchauffé et laisser cuire 40 mn à 160 ° mais vérifier la cuisson au bout de 35 mn.

 

Repost 0
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 11:02

L'HELLEBORE.

 

Première rencontre avec l’Hellébore fétide
(ou ellébore) 100_1972.JPG

 

signe du printemps qui se prépare.

 

 

L’Hellébore fétide, nom latin Helleborus foetidus de la famille des Renonculacées.

Son nom a une origine sémitique «  hélibar » qui signifie remède contre la folie.

On l’appelle aussi pied de griffon, rose de serpent, rose de Noël, pain de couleuvre, plante des fous, mords-cheval et autres petits noms charmants , ceci pour nous mettre en garde…. car c’est une plante très toxique.

 

C’est une plante vivace aux feuilles palmées et persistantes qui fleurit précocement de janvier à avril .

 

100_1971.JPGSes fleurs en clochettes sont nombreuses et penchées (pour se protéger des intempéries) formées de 5 sépales pétalloides verdâtres ourlés de rouge et de nombreuses étamines .

 

Quand on la cueille il se dégage une odeur désagréable…d’où son nom de fétide.

Utilisée au moyen âge pour soigner les affections mentales et les troubles de l’esprit. Son usage a été abandonné car cette plante contient des alcaloides très puissants pouvant même entraîner la mort .

(Photos prises aux parking du Col des Palombières par Madosita. )
 

Vous souvenez-vous de cette fable de La Fontaine ?

  Le Lièvre et la tortue. 

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point :
Le lièvre et la tortue en sont un témoignage.
«Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point
Sitôt que moi ce but. - Sitôt ?  Êtes-vous sage ?
            Repartit l'animal léger :
            Ma commère, il vous faut 
purger

            Avec quatre grains
d'ellébore.)
le-lievre-et-la-tortue.jpg
Photo prise dans :

http://environnement.ecoles.free.fr/Le%20lievre%20et%20la%20tortue.htm
Repost 0
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 17:30

Sur les monts de LANTABAT (hocha-handia) .

hochahandialongue.jpg

 

Départ depuis le col des palombières( haut lieu de chasses acharnées visant les migrateurs). Les miradors sont destinés aux « chatars » chargés de rabattre les vols en simulant une attaque d’autours à l’aide de leurres (raquettes) et les filets s’abattent sur les vols en perdition.

undefined

 

Montée assez raide sur la crête et nous atteignons »une redoute »datant des troupes NAPOLEONIENNES : vestige d’un point d’observation et de défense  face à l’armée de WELLINGTON.
undefined



 
La ligne de crête nous permet des vues sur 360° et en particulier sur la chaîne Pyrénéenne et ses sommets enneigés(l’Orrhy,l’Anie,et le fameux pic d’Ossau)
sommets-enneig-s-21.01.08.jpg

 

 

 



Plus au sud, le soleil éclaire

l' Iparla et ses a-pics vertigineux.iparla-et-pics.jpg




Alors que nous rentrons,un transall de l’armée laisse derrière lui une trainée de Corolles dans la ciel d’Hasparren.(nostalgie du guide ?..)

100_1992.JPG

 

 

Mais déjà les voitures sont en vue….pas trop tôt pour les uns…Quelques autres seraient bien restés contempler le soleil couchant descendant au loin sur la mer…

Journée bien remplie, réussie grâce à…. NOUS !


Hocha Handia de madosita
envoyé par madosita

NON !  à vrai dire, Yvon n'est pas un M..T..R  !
simplement : un grand FARCEUR !!!
Texte et carte : Yvon
Photos : Alain R et Madosit.
Repost 0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 10:01

F L E U R S D ' A J O N C . par Françoise M.

 

Aujourd’hui en randonnée nous avons vu04.des-3-ch-nes-vers-nd-aub-pines-de-dany.--2-.jpg

les ajoncs en fleurs.

 

Ajonc d’Europe ;nom latin :Ulex europeus de la famille des Papilionacees

Nom venant du grec ule signifiant broussaille.

 

 

 

Arbuste buisson fortement épineux qui fleurit de janvier à juin .Ses fleurs sont jaune d’or et odorantes.Son fruit est une gousse très poilue qui renferme des graines très toxiques .01.ajonc-gousses.jpg

 

Il affectionne les sols acides ,c’est une plante pionnière qui enrichit le sol en azote et prépare ainsi l’implantation d’autres arbres.




 

Utilisé parfois comme fourrage (après broyage) pour les vaches et comme clôtures pour le pacage des animaux.
04.champ-d-ajoncs.jpg

Pas de propriétés en phytothérapie.

 

- Rajouté par Madosita : 

«  Où voit-on les belles filles.( C'est la Bretonne
qui ressort !)

      Qu'on appelle fleurs d'Ajonc

   Mine fraîche et jolies

   Savez-vous, où les voit-on ? «  ..............
( Théodore Botrel )

Illustration : Madosita. ( 1ère et dernière photo de Dany C.)

Repost 0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 09:28


Le Guide.10.vers-l-Haltzamendi.19.11.07.JPG

 

Planté comme un chêne de montagne

Humant le vent et les saisons

D'un regard connaisseur embrassant la campagne
C'est notre guide «  Yvon "


undefined
08.zarkambidea-et-flanc-d-artzmendi.12.11.07--3-.JPGPour le suivre, tôt le matin

Oublions couettes et sommeil

Derrière nous la ville et ses chagrins

Là-bas, l'air pur et le soleil.
undefined

La montée qui s'annonce

Nous oblige à regarder nos pieds ! ! !   

Si l'un de nous faiblit dans les ronces 

Notre guide est là, pour aider.

 

    Très vigilant, toujours présent02.Yvon-attend.jpg

   Il nous fait atteindre le sommet

 Qu'importe si nous perdons du temps

 Yvon attend ..... Patience et sérénité.
03.-dominant-pics-et-sommets.JPG

                                     Là-haut, suprême récompense  

Dominant pics et vallées

Nous admirons de tous nos sens

Enfin ................. vient la pause déjeuner.

 

 

                                                   Amis100_1981-copie-1.JPG
 

Vous allez penser que je flagorne

 

Que je dépasse les bornes

 

Non, tout cela vient du coeur

 

Notre guide ......... C'est le meilleur !


Repost 0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 17:33

 

 

SABLES DE NOËL par Dominique S.

 

 

INGREDIENTS

 

  • 250g de farine

  • 125g de sucre semoule19754188-p.jpg

  • 1 œuf

  • 100g de beurre

  • Cannelle

  • Gingembre

  • Muscade

  • Sel


 

 

RECETTE

 

  1. Dans un bol, délayez l’œuf avec le sucre en poudre et une pincée de sel.

  2. Mettez la farine sur une planche, faites un puits au centre, versez y le contenu du bol, une pincée de cannelle en poudre, une pincée de gingembre en poudre, une pincée de muscade en poudre, puis le beurre fondu.

  3. Maniez le tout jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.

  4. Etalez la au rouleau en lui conservant ½ centimètre d’épaisseur

  5. Découpez des formes (étoiles, sapins,…) à l’aide de moules.

  6. Avec un pinceau, étalez du jaune d’œuf sur la surface des formes

  7. Faites cuire à four doux (thermostat à 6, 7) 12 à 15 minutes.

 PS : Mes petites filles en ont fait pour Noël : elles se sont régalées ......
         J'en ai  fait par la suite mais avec une bonne racine de gingembre frais hachée menue. C'est délicieux !!!
          Madosita.

 100_2006.jpg

Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 09:33

    Le guide ayant marché tout l'été                                               P1010158.JPG
        Se trouva bien ennuyé
   Quand, sous la pluie, tout trempé
    Il sentit l'eau mouiller ses pieds !

   Se souvenant du beau cadeau
   Que ses amis lui avaient offert
        Des soldes, il profita
   Pour s'acheter des godilleaux. ( ° )

(°) Les poètes (Yvon) ont tous les droits ! .........
Repost 0
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 09:22
Aujourd'hui, 11 janvier 2008, je crée le blog pour les randonneurs de Bayonne Accueille.
Vous pourrez y retrouver les randos que nous avons faites et quelques photos.
Françoise se propose pour  y ajouter quelques articles sur les plantes  que nous rencontrons sur les chemins.
Je compte sur l'aide de tous les randonneurs pour le rendre vivant,  qu'il soit un bon lien entre tous.
Madosita.

                                       Photo prise en grimpant vers le sommet du Larla le 17 décembre 2007.






Nous avions pu admirer cette crèche de Noël,
bâtie par notre fameux guide Yvon et des amis,
il y a quelques années  ...........
Repost 0