Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 13:31

C'est la rentrée du jeudi, comme cela se fait dans bien d'autres domaines : parlementaire, judiciaire, scolaire, universitaire... Une sorte de journée d'intégration pour tout le monde, à savoir seize personnes.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

Le parking du cimetière d'Erratzu est bien pratique (305 m). Les morts, prisonniers de grilles monumentales, y dominent ce fameux village du Baztan, son église réputée au clocher sonore, ses rues étroites, ses maisons fleuries, son pont, regrettant sans doute le temps où, plus jeunes, ils fréquentaient l'école voisine, éblouis par la silhouette bienveillante de l'Auza et protégés de l'autre côté par les grandes oreilles américaines.

Beaucoup de tenues aux couleurs vives, des chaussures neuves ; peut-être même un sac neuf. Une surprise de la Reine de la Nuit sous la forme de délicieuses crêpes au rhum. Nous voilà partis sur le PR-NA 7, rejoignant Telleriako bidea vers Etxeberriko borda (390 m). Un peu d'asphalte, puis une belle piste. C'est montant, mais sans plus. Le temps est très beau, même si des nuages rares et blancs flirtent encore avec certains sommets. Le soleil, moins hyperactif, nous fait de l’œil.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

Un pottok amusant improvise un spectacle, en off, par rapport à ses camarades restés derrière les barbelés.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

Quelques arbres solitaires au début, puis de talweg en talweg, on se retrouve en bordure de bois. Les arbres deviennent alors des sortes de monuments de la nature.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

La bruyère est là. La fougère itou. De curieux champignons sont aussi aperçus par les plus observateurs. Nous parlons beaucoup, faisons des haltes pour reprendre haleine, prenons des photos, admirons le paysage, croisons des promeneurs, mais déplorons la rareté et la petitesse des châtaignes

Anita, tout sourire, ne manque pas de rappeler qu'il faut manger une banane et boire, avant d'avoir soif. Après bien des tours et des détours du chemin, au bord des prés ou en lisière de forêt, la vallée s'est resserrée.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

Nous parvenons à un gué doublé d'un pont jeté sur l'Iñarbegiko erreka (510 m). Comme il est l'heure du repas, que le pont est doté de deux larges parapets moussus, qu'il fait mi-ombre mi-soleil sur cet ouvrage d'art et qu'enfin, l'eau gazouille à proximité, Anita nous invite à nous asseoir sur ces deux banquettes improvisées se faisant face, pour rompre le pain et boire le vin en devisant. Un tracteur retenant puis traînant comme il peut une remorque de fumier passe le gué. Le fumet dégagé ne vaut pas celui d'une plancha. Heureusement l'odeur rurale bien connue des randonneurs s'évanouit vivement dans la brise.

 

Il est décidé, que partis d'un cimetière, nous irons prendre le café sur un dolmen. Encore quelques mètres à monter pour déboucher dans un cirque au bâti peu dense du nom d'Iñarbegi Auzoa. Vaches, moutons dispersés dans le bocage. On atteint une ferme où un pauvre chien rageur décrit bien malgré lui une figure géométrique, attaché assez court aux barreaux d'une fenêtre, tandis que ses maîtres besognent sous un appentis de possible conserves de thon blanc. L'autorité d'une des nôtres a vite fait de calmer cet énergumène à toison grise. Une rapide traversée d'un chemin nettoyé par le feu : les escargot ont payé un lourd tribut.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

Un sentier défendu par des ronces vigoureuses nous conduit au dolmen Sorginetxoa (594 m) sommet de notre périple. Des pierres disposées en forme de mur protègent des ballots de foin brillants. Nouvelles friandises et café à base de dosettes et d'eau encore chaude. Le ventre plein, descente jusqu'à une jolie cascade, sous le couvert, sur chemin dallé mais cependant glissant pour des chaussures non encore rodées.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

La chute d'eau porte un nom qui permet aux parisiens de s'entraîner à prononcer correctement le « X» et le « IN » final. Elle fait environ quinze mètres. Son nom de baptême est Xorroxin. Le lieu est charmant, les rochers fort beaux et les arbres vénérables.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.

Nous gagnons résolument le hameau de Gorostapolo et son attendrissante chapelle Notre-Dame de la Douleur (350 m). Sous son porche frais, nous prenons une peu de repos avant le goudron qui nous ramène au cimetière. Vue sur Erratzu, ses câbles électriques et ses grues de chantier. Voitures, camion, tracteur : les habitants vaquent en nombre à leurs occupations. Le reste des crêpes, toujours fameuses et de nouveaux gâteaux tiennent lieu de goûter.

Retour rapide à Marouette.

Merci à Anita pour cette bonne idée de promenade qui monte et qui descend, dans un lieu où la biodiversité est encore préservée. Et merci aux autres aussi, les présents et les absents qui ont toujours tort .

Distance : 15 km. Dénivelé : 520 m.

Jean-Louis L.

 

Photos :

Jean-Michel.

Mado.

 

La rando en 2015

 

Un graphique montrant que ça monte et ça descend dans ce coin de Navarre.

 Erratzu-Xorroxin. Jeudi 22 septembre 2016.
Repost 0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 09:19

C'est avec beaucoup d'émotion qu'une bonne partie des complices du lundi se retrouvent pour la rentrée. La journée promet d'être belle. Pas de nuage sur l'ancienne Vasconie du nord.

Vers 9 h 30, un groupe soudé de treize personnes s'élance, d'un parking ombragé sis à proximité de l'église Saint Fructueux d'Itxassou (60 m), vers le Mondarrain et ses rochers réputés. Sont présents deux Varois familiers des cascades.

 

 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.

Chemins creux herbeux puis caillouteux, barrières amovibles, châtaignes énormes déjà tombées, tout le monde avance d'un bon pas. La marche est aisée. Chacun prend le temps d'admirer le paysage, façonné à la basquaise par des générations de bûcherons et de bergers. Au fur et à mesure, la vue s'étend vers le nord et l'ouest. On reconnaît la cité Breuer, le phare de Biarritz, Orx et quantité d'autres lieux familiers comme l'aérodrome d'Urzumu. A ce moment, le vent du sud entre en contact délicieusement avec les corps. Presque sans effort, nous voilà au col de Legarre (348 m). Jolies maisons. Bruyères devant nous, bruyères derrière nous, bruyères au-dessus et en dessous de nous, bruyères tout autour...

Tout en devisant, la joyeuse troupe gagne le col d'Amezketa (476 m). Là survivent quelques chevaux et autant de vaches qui profitent des gras pâturages et de l'ombre mélangée de pins et de mélèzes décorés de cocons blancs. Le pic d'Ezcondray (552 m), attentive sentinelle avancée des Pyrénées en Labour, nous surveille sur la droite. La Nive argentée musarde dans la vallée avant de s'engager entre deux murailles. Repos. Tout n'est que quiétude. Un russo-américano-biarrot a pu écrire, très à-propos : « Everything is as it shoud be, nothing will ever change, nobody will ever die ».

 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.
 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.

Face à nous, la pente est trop raide et Jacques part à gauche. On va, selon notre habitude, prendre le sommet à revers en passant un peu dans le bois de hêtres, en traversant la tourbière, en accédant à la lande par un chemin des plus boueux. Au col (662m), le pic d'Oureztti (690 m) nous fait la fête. Il ne nous a pas vus depuis un moment et nous envoie un petit souffle d'air frais !

 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.
 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.
 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.

Plein nord, en slalom dans les éboulis, on a vite fait de gagner le sommet du Mondarrain qui culmine à l'altitude inouïe de 749 m. Paysage grandiose dont on a parlé mille fois. Il fait bon. Il est midi. La croix tient le coup.

 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.
 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.
 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.

Une petite descente et nous sommes installés sur des roches pour le repas, à l'ombre de parois où les meilleurs alpinistes viennent parfois faire leurs gammes. Flacon cassé, flacon de blanc débouché puis absorbé. L'ambiance est bonne. Tour de magie et de varois en fin de repas. Démonstration de dressage de chien. Il faut redescendre avant que le soleil s'occupe par trop de notre couenne.

 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.
 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.
 Mondarrain par grand beau. 12 septembre 2016.

Par ce qui reste de forêt sur ce mont presque chauve, puis sur le gazon, nous repassons à la sapinette du matin. La chaleur forcit. Mais quelle vue ! Éblouissante !

A Legarre, on tourne à droite, cent mètres de goudron, puis à gauche avant Bordagainea. Une courte montée sur un large chemin, prolongée par une longue descente sur le flanc sud de l'Atharri. Pas de vent. Soleil de plomb. Quelques arbres survivent et procurent un peu d'ombre, de loin en loin. Chacun se protège des rayons de l'Astre du Jour comme il peut. Ce soleil, généralement ami du randonneur, a décidé de montrer de quel bois il se chauffe.

Le hameau de Laxia (50 m) est atteint peu après Arkera. La troupe complète est stockée à l'ombre d'une dépendance du restaurant du Pas de Roland. Le ruisseau de Laxia coule à quelques mètres de cette halte mais ne parvient pas à rafraîchir l'atmosphère. Pas mal de voitures de promeneurs ou de baigneurs.

Quelques membres de l'expédition font part d'un commencement de lassitude. Le bar du coin est fermé. Faut-il aller chercher les trois voitures ? Le reste du parcours est à l'ombre et presque plat, le long de la Nive. Pas une révolte ; encore moins une révolution. A cet instant, l'organisme pourtant aguerri d'une de nos randonneuses les plus expérimentées a décidé de dire : - Assez !

Affairement. Rafraîchissement. Il faut traiter au plus vite ce coup de chaud. Le patron du restau, jusqu'alors retranché à l'abri de la touffeur dans sa maison aux murs épais, donne de l'eau à qui en demande. Les pompiers de Cambo, bientôt sur place, mettent la dame à rafraîchir dans le fourgon rouge climatisé. Un brave homme permet aux conducteurs d'aller récupérer les voitures. Tout cela se finit au bistrot devant bières et limonades ou encore à Belharra pour un check-up. Plus de peur que de mal. Tout le monde ressort indemne de cette aventure. De bien jolis souvenirs, à évoquer lors de prochaines promenades, cet hiver, quand on pataugera dans la neige.

Merci à Jacques, notre accompagnateur infatigable, qui ne s'en laisse pas conter le lundi.

 

Distance : 12 km. Dénivelé : 750 m. 38° C à la fin.

 

Jean-Louis.

 

Photos :

Mado.

Repost 0
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 13:21

Sorogain. Repas de fin d'année.

Très beau temps bien sûr pour cette dernière sortie de la saison.

A Sorogain, les voitures sont garées à l'ombre, près de tables de picnic.

 

Nous partons, sacs aux dos, vers le sommets du Sorotepo, 1152 m.

Le groupe s'est rajeuni. D' adorables petites filles nous tiennent compagnie.

Quelques volontaires restent préparer tables et barbecue.

Ruisseau, digitales, papillon ….

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Montée par un large chemin facile, puis pâturage ...

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Moutons sur le Sorotepo. Superbes cornes.

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Arrivée au sommet.

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Attente sans s'ennuyer …

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Apéro.

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Repas.

Les « grands chefs «

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Des cadeaux ont été offerts à ceux qui donnent un peu de leur temps pour les randonneurs … Merci aux généreux donateurs ...

SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.
SOROGAIN - SOROTEPO. 1152 m. 07 juillet 2016.

Jeux d'adresse pour bien terminer la journée … ( Pour savoir qui peut reprendre le volant ? ).

 

Jolie petite balade. Coin picnic idéal : tables à l'ombre, petit ruisseau chantant, repas gargantuesque … Super ambiance …. MERCI ANITA !

 

Madosita.

 

Les photos :

Claudine B.

Jean-Michel L.

Michel C.

Mado.

Repost 0
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 09:39
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Voitures arrêtées. Chaussés, coiffés, crémés, nous traversons la route et c'est parti pour la randonnée.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Montée près d'un petit bois … Nous rejoignons une route,

 

 

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

une chapelle reconstruite par les habitants des environs. Petit arrêt. Anita discute avec un berger.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Sentier ombragé dans la vallée. A gauche la montagne. A droite, le ruisseau.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

On y croise quelques chevaux,

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

un arbre vénérable, des digitales, une petite cascade.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Au bout du chemin, un petit cayolar. Pause « banane « .

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Jolie grimpette en direction du Gartzaga. 1291 m.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Quelques écharpes de brume sur les sommets.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Des moutons nous montrent le chemin vers l'Okolin. 1355 m.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

En descendant, vue sur le SAOIA et la pente raide qui y mène.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

On approche du sommet.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Nous y sommes ! A 1418 m.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Nous redescendons pour retrouver celles qui, au col, un peu plus bas, nous ont réservé le restaurant : ombre au pied d'un arbre …

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Retour : nous longeons un bois sur le flanc de l'Okolin. Quelques moutons s'y reposent.

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Nous retrouvons le col entre le Gartzaga et l'Azkenatz. Pause regroupement, bavardage et autres …

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Puis direction Azkenatz ( 1169 m ).

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Au sommet : chevaux …

SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.
SAOIA depuis le col de Belate. 840 m. 30 juin 2016.

Quand on monte, il faut redescendre … Nous retrouvons la chapelle et un peu plus bas, les voitures. …

Madosita.

 

Les photos :

Claudine B.

Michel C.

Mado.

Repost 0
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 10:59

Benta Burkaïtz. Les voitures sont garées à l'ombre.

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Nous partons. Un chat noir nous accompagne. Craint-il qu'on se perde ? A-t-il besoin de se dégourdir les pattes ?

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Exceptionnellement, la rando commence par une descente !

Sous-bois lumineux, verdoyant, ruisseaux, murets, arbres et rochers moussus. Tout est beau …

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Panama pour Monique ………...

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Le chat trouve qu'on avance pas assez vite …

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Passage d'un petit pont retapé.

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Arrivés à Aritzacun, visite des lieux en attendant l'heure du repas …

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Mais aussi : papotages,

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

pose de fleurs ....

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Pique-nique pieds dans l'eau.

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.
ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Retour par grand chemin.

ARITZACUN, village abandonné. 27 juin 2016.

Arrêt à St Pierre.

 

Sur la route du retour, travaux ! IMPOSSIBLE de passer !!!

En attendant, Paqui, ( aidée par quelques mains masculines pour grimper au talus ) s'est dévouée pour nous cueillir de délicieuses cerises qu'elle a partagées …

Et il a fallu faire demi-tour sur cette route étroite ( bravo les chauffeurs ! ) pour repartir ves le col d'Otsondo, Dancharia …

 

Grand Merci à Claudine B qui a choisi et guidé ( aidée par le chat ) cette petite rando. TRES agréable journée !

 

PS : Arrivés au village, le chat a disparu …. ????

Madosita.

 

Les photos :

Claudine B.

Mado.

Repost 0
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 18:43
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.

Au col d'Isterbeguy ( 860 m ), nous avons garé les voitures. L'une d'elles s'est accaparé toute l'ombre du seul arbre, prévoyant la course du soleil !!!

Et nous sommes partis en direction de l'Adi. ( 1450 m ).

 

UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.

Après avoir bien marché, monté … nous avons admiré l'Adi.

UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.

Piste dans l'herbe, dans des rochers ( prudence ! ) en sous bois et nous approchons de l'Iturrunburu ( 1312 m ) que nous contournons.

Nous remplissons nos yeux et notre mémoire des beaux panoramas avant d'entamer la descente ...

UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.

 vers le coin picnic.

UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.
UREPEL – ADI - ITURRUNBURU. 23 juin 2016.

Retour en sous-bois, traversée de ruisseaux, d'un champ aux hautes herbes. Petite halte près de la bergerie Aratarte puis, large chemin qui nous ramène aux voitures.

 

Très belle randonnée, très beaux panoramas. Très belle et agréable journée ensoleillée.

Une fois de plus, Anita a Très bien choisi …

Madosita.

 

Les photos :

Mado.

Repost 0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 10:16

10 juin.

Poncebos- Bulnes.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Montée par le funiculaire ( 7 mn ).

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

 

Sortie du funiculaire.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

 

Visite de Bulnes de Abajo ou La Villa.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

 

Grimpette jusqu' au mirador.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

 

Vue du Mirador.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Montée vers El Castillo.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Promenade à Bulnes de Arriba ou Barrio del Castillo.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Vue, depuis le village, sur le sentier de randonnée qui monte depuis Poncebos.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Le pique-nique à Bulnes, La Villa.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Un bouvreuil est venu se faire admirer ... et, peut-être chercher à manger …

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

La renommée du village de Bulnes revient à son emplacement à la base de l'ascension du plus grand pic de ce massif : Naranjo de Bulnes ou Pico Urriellu ( 2518 m ).

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Retour vers le funiculaire.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Sortie du funiculaire. Poncebos.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Rentrés de bonne heure, nous avons eu le temps de visiter Sotrès.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Un p'tit apéro à l'Albergue ...

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Cadeau de remerciements à Anita qui a organisé et mené cette sortie de main de maître et avec beaucoup de sollicitude.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

A la tombée de la nuit, quelques-uns ont visité une cave ...

 

 

 

******************************************************************************

 

Samedi 11.

Le retour vers Bayonne.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Nous avons attendu le départ du trail avant de prendre le chemin du retour.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Arrêt à Castro-Urdiales.

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Pique-nique …

PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.
PICOS DE EUROPA. Bulnes et retour.10 et 11  juin 2016.

Gymnastique …

 

Les photos :

Une partie des photos de Jean-Michel.

Anita.

Mireille.

Mado.

Repost 0
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 12:48

Lacs de COVADONGA.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Le parcours.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Visite au mirador « del Principe.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Vue du Mirador.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Descente du mirador

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Passage par la « Mina de Buferrera «

Visite.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Sortie mine.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Lac Enol.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Circuit autour des lacs : la Ercina et Enol.

Environ 8 km et 500 m de dénivelé.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Le picnic à l'ombre face à la montagne.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Le retour.

 

******************************************************************************

 

Sanctuaire de COVADONGA.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Le parc de Covadonga tient son nom du sanctuaire de Covadonga, lieu de pélerinage réputé.C'est là que se sont réfugiés les derniers chrétiens lors de l'invasion des Maures. Ce petit coin des Asturies fut le point de départ de la RECONQUISTA ( reconquête chrétienne de l'Espagne ).

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Au retour nous nous sommes arrêtés au sanctuaire de Covadonga.

 

 

 

 

Basilique néo-romane construite entre 1886 et 1901 sur le site de la victoire historique de Pélage.

Pélage : un noble Wisigoth, roi des Asturies, qui, avec ses 300 guerriers, réussit à vaincre les Maures. Sa statue et sa tombe se trouvent dans cette basilique.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

2 ont visité la grotte de Covadonga.

Les autres ont acheté des souvenirs.

 

 

 

*******************************************************************************

 

De retour à Sotrès.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

Apéro spectacle

préparé par

notre animatrice

attitrée :

ANNIE P.

PICOS DE EUROPA. 09 juin 2016.

suivi d'un bon repas commenté par notre cuisinier lyonnais.

 

Texte :

Anita et madosita.

 

Photos :

Mado.

Repost 0
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 18:02

LA RUTA DEL CARES.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Cette gorge, encore appelée Garganta Divina ou Senda del Cares, a été naturellement creusée par le rio Cares sur une longueur de près de 12 km entre les localités de Caïn et Poncebos. Elle sépare le massif occidental du massif central.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

La construction d'un canal d'amenée d'eau a été réalisée entre 1916 et 1921 afin d'alimenter la centrale électrique de Camarmeña.

Entre 1945 et 1950, elle a fait l'objet d'aménagements avant d'être ouverte aux excursionnistes. Elle attire aujourd'hui, et à juste titre, beaucoup de visiteurs et sa découverte, partielle ou intégrale, est devenue incontournable pour de nombreux randonneurs.

Longue marche sur sentiers très fréquentés entre canal et précipices. PREVOIR DE L EAU. ATTENTION A LA CHALEUR EN ETE.

A faire plutôt au printemps ou en automne en raison de l'affluence estivale et des encombrements.

( CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR ! )

LA RANDO.

De poncebos ( 240 m ) au village de Cain ( 460 m ) : 24 km A/R et 400 m de dénivelé.

Randonnée dans un décor majestueux et vertigineux. Connu comme le « Garganta Divina « , le chemin, littéralement sculpté dans les rochers des montagnes, est un merveilleux voyage.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Le temps est beau, légèrement voilé le matin.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Le sentier suit la rivière Carès au bord d'une gorge spectaculaire.

C'est un peu le chemin de la Mature mais sur une plus longue distance.

L'usage au départ était pastoral mais servira ensuite pour la production hydroélectrique et le transport des produits agricoles.

C'est maintenant un sentier très fréquenté par les randonneurs.

 

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

De beaux rochers sculptés par la nature..

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Sentier entre falaises et à-pic.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Des tunnels.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Des passerelles.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Des cascades.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Des fleurs.

PICOS DE EUROPA. 08 juin 2016.

Tout était très beau !

Il a fait très chaud !

Certains ont manqué d'eau ….

Sur les conseils d'Anita,

9 randonneurs ont fait demi-tour

Au 2/3 du parcours.

Les autres sont allés

Au bout de la randonnée …

Quelques boissons rafraîchissantes à l'arrivée

Ont été très appréciées.

Madosita.

 

ALLEZ VOIR les photos :

Anita.

Mado.

Repost 0
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 16:34

EN ROUTE VERS SOTRES en ASTURIES.

PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.

Un arrêt visite et picnic dans la très jolie ville : Santillana del mar.

 

PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.

Un autre petit arrêt visite et rafraîchissement dans le petit village de Tielve non loin de Sotrès où nous ne pouvions pas arriver avant 17 h.

PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.

Premier apéro à l'albergue.

PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.
PICOS DE EUROPA. 07 juin 2016.

Premier repas à l'hôtel.

 

Madosita.

 

Plus de photos.

Repost 0