Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 17:25

Pour ce dernier jeudi, 18 décembre 2008


( il reste encore 1 lundi ! ) et par un temps maussade, nous n'avions ni grand reporter photos ni journaliste info/randos....


En conclusion, pas de compte rendu de la sortie qui, somme toute, ne fut pas, aux dires de «  certain » , à la hauteur des prétentions des randonneurs du jeudi.

Toujours, selon «  certain « , nous n'aurions effectué QUE 14,6 kms à la moyenne horaire de 3,7 kms/h pour un temps de marche de 3 h 58 mn, un dénivelé frisant les ….. 800 et quelques mètres et un temps d'arrêt ( tenez-vous bien ! ) de 2 h 00.


Je me demande si nous n'aurions pas intérêt à ce

que «  certain «  glisse … tombe ...et …...... casse son GPS ! ( Il en a en réserve !!! )


Après réflexion …...............;

«  EUHHH …... !   Faites pas ça !

C'est le seul capable de retrouver les voitures à coup sûr avec son GPS !!!!!!!!!!!


Texte : Yvon

Photo : Madosita


PS : Bernard voulait de la boue !!!

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 18:31


LUNDI  15/12/2008...

Les conditions météo annoncées n'étaient pas bonnes aussi, SEULS, quelques irréductibles étaient à LAUGA.

SURPRISE TOTALE DU CHEF!

Mais pas pour randonner...Que nenni ! ! !

Juste un très joli, très gentil geste ou témoignage de sympathie...un p'tit bonjour, une bise....pas beau ça ?

Donc, chose dite.... me voila parti … ( j'ai bien compté :1) en direction d' Otxondo (au passage, je récupère mes raquettes à la maison )...eh ! Eh !...




La montée vers le col est splendide....le parking magnifique sous la neige, et, un soleil radieux se met de la partie.











Je chausse et, l'objectif en ligne de mire je trace.....(au propre et figuré ) dans 20 à 40 cm de poudreuse …




Emerveillement

Les arbres, tels des fantômes aux formes douteuses laissent ployer leurs branches sous le poids de la neige.







Les paysages sont grandioses et au détour d'une courbe ... une rencontre... inattendue :deux poneys shetlands cherchent leur nourriture.



La cabane m'accueillera pour un repas rapide pris sur le pouce...

( Le pouce d'un Yéti est un plateau ! ! ! ) et je vais entamer le retour par le flanc nord/ouest...celui qui a été soumis aux intempéries depuis 3 ou 4 jours  !!!!!!... La photo du bâton vous montrera l'épaisseur de neige que j'affronte et le mot n'est pas trop fort....aucune trace du sentier...des congères....et pour finir le brouillard......

4h00 plus tard et quelques mètres cubes de neige bien tassée, je suis à la voiture.
ET QUI C'EST QUI A MANQUE ÇA ?......

( TOUS sauf 1 : le YETI )

Texte :YVON

Photos : YVON et cliquez sur :link

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 18:44



Ou comment bien finir cette année

Dans la JOIE, le PARTAGE et l' AMITIE .


Sortie restau prévue au programme.....

La météo, pas terrible n'a cependant arrêté personne (allez comprendre pourquoi !) et c'est à 42 que nous démarrons de Lauga.

Le restau, c'est une chose, mais avant, il y a un apéritif et une mise en jambes à défaut de mise en bouche (ou le contraire pour certains). Le fronton de ZELHAY accueillera nos voitures (le parking initialement prévu est trop petit)...tant pis !









Cà rallongera le parcours mais ne nous coupera pas les jambes quoique !......La voie sacrée de Napoléon nous conduira  agréablement vers une non moins sacrée grimpette,


puis une sacrée descente pour enfin retrouver de nouveau une sacrée grimpette...(une mise en jambes,une balade apéritive vous dis-je !!!...)



Et après 8 kms et environ 2h30 et quelques gouttes de sueur en moins, nous retrouvons les voitures et nous nous dirigeons vers Hasparren où nous attendent déjà quelques "récalcitrants du mollet"

mais adeptes du "levé de coudes" et du "planté de fourchettes !

( Des NOMS ! …..... Des NOMS ! …..... )













Quelques chants , quelques verres plus tard






et après la distribution des traditionnels cadeaux par Mère Noël,

affublée de ses deux rennes !!!!......

                                      CHERCHEZ L'INTRUS !


Mais je laisse là les photos parler d'elles-mêmes.......

et vivement le prochain restaurant ! ( On reconnaît là le gourmand ! )

Yvon.


Et pour un reportage plus complet,

Pour voir la galerie d'Alain R. cliquez sur : link

Pour voir la galerie de Bernard GPS , cliquez sur : link

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 18:09


Sur le chemin du village abandonné
L'appareil d'Alain avait rencontré
Une sorte de brosse-chenille poilue
Que personne n'avait encore vue
Mais Françoise l'a reconnue
Elle s'appelle :








Calliteara
pudibonda.




Les oeufs

L'orgie pudibonde ou liparis pudibond est un papillon nocturne sans caractéristiques physiques bien notoires.
Il compte sur ses touffes de poils pour détourner les prédateurs et les parasites.






Au contraire, les chenilles sont très particulières avec leur teinte jaune vert, couvertes de longs poils groupés en 4 touffes jaunes et une orange.















Elles vivent sur les feuillus tel que chêne, bouleau, hêtre se nourrissant des feuilles.

Le papillon vole en Mai et Juin, la chenille s'observe de Mai à Septembre.

Texte écrit par Madosita aidée par :

link


Et vous pouvez en voir encore plus avec :


link






Partager cet article
Repost0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 16:33


De Bidarray, ce jeudi 27 novemvre, depuis la maison Harberga, joliment rénovée, nous montons l'Altzamendi, le Laïna, par un magnifique chemin serpentant à flanc de montagne.





Nous étions 19 et parmi nous, Albert, bienvenu dans le groupe.
















Les heures avancent, le soleil apparaît et c'est alors un festival de couleurs automnales...














et même de la neige, que nous piétinerons sur les sommets …















Que la montagne est belle !

Les pottokak, les brebis, les vautours …... La totale pour être heureux !







Le dénivelé de 800 m et la distance de 12 km ne nous ont pas épuisés .

Cependant, les fesses furent utilisées pour certains passages particulièrement aériens et avec beaucoup d'encouragements des plus aguerris.

( Pas de photos : soleil en face ! Dommage ! Madosita )


Les commentaires vont bon train ….... Les rires aussi …

Super journée !

A bientôt


Marileine.






Yvon, et quelques compagnons,  ont passé de bons moments dans cette résidence un peu originale !!!

Pour plus de renseignements : demandez-leur ........... Ils y ont d'ailleurs fait le ménage !

Madosita

Et, pour plus de photos cliquez :link


Partager cet article
Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 09:55


Nous étions 6 randonneurs à suivre ( !!! ) Yvon  sur 15,750kms et un dénivelé de 960 mètres et .... les Hommes étaient plus nombreux  !!!



Reportage en images.

Cliquez sur : link


Notre parcours sur carte :












Partager cet article
Repost0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 17:08




Hello les randonneurs !!!

Ce matin en arrivant sur le Parking dit «  Lauga « , quelle effervescence ! Des rires ! Des paroles ! Des couleurs ! Et … des nouvelles têtes .
Bienvenue aux nouveaux ! Vous allez voir et savoir … Bayonne Accueille, c'est une vraie famille et, celle des randonneurs, c'est … c'est … le pied !!!    Point à la ligne ….

Après échange de grosses bises, de poignées de mains, tous contents d'être en forme, prêts à partir pour les sommets.

Direction ---------le «  Larla «  . Quelle belle route, malgré un ciel chagrin et la promesse d'avoir une couleur unique «  le gris « …. Les arbres de l'automne mettent leur couleur en avant et, on oublie le reste.

En arrivant vers les montagnes, on remarque une écharpe de laine blanche jetée sur les sommets. On se demande si la neige est déjà là ou si le brouillard joue à cache-cache ? C'est bien la brume qui fume la montagne...






Notre guide fait le comptage de sa troupe. Surprise, nous sommes 51.... ! ! ! Effectif rarement atteint, mais bien réel désormais. Certains anciens manquent, notamment notre Ami «  Alain «  qui fait souvent de si belles photos … Soigne toi bien et reviens en plein forme !












Petit grignotage pour certains, avant la montée qui s'annonce. On s'équipe et nous voilà en route …

Je monte … Tu montes … Il monte... C'est normal, nous sommes en montagne ! …. Ceci pour les râleurs ( ça existe ) et j'en fais partie quelques fois …

 


Nos chaussures, par moment, s'enfonce dans une bonne glaise humide, mais plus loin, un superbe tapis de feuilles crisse sous nos pieds et si la vue est un peu opaque, ce n'est pas grave. Notre corps a pris son rythme, notre souffle est en harmonie et tout va bien.


(Yvon : que fait-on quand on s'arrête ?

BOIRE !!! )


On s'arrête … On repart... La bande est joyeuse... On entend quelques paroles de chansons. Le rire de Bernard GPS fait sourire la montagne et le vent paresseux dort … dort …














L'heure du déjeuner se profile, mais avant, nous avons vu quelque chose de très joli au creux d'un cairn de pierres : une «  crèche » est là, tapie, cachée … faite par Yvon et ses randonneurs, il y a quelques années … De nombreux commentaires et questions fusent... Yvon répond et nous repartons cette fois pour trouver un endroit sympa pour notre pique-nique.

Nous redescendons vers le sec : le sommet est trop humide. Nous croisons nos petits chevaux préférés qui sont trempés.






Ah, des rochers, un peu moussus mais ils rendent service à nos postérieurs !!!









Le fait de déjeuner n'empêche pas la gaîté d'être du partage … Notre amie Ghislaine passe avec des cookies délicieux. Jacqueline repasse avec un cake pain d'épice fameux et nous avons eu en début de déjeuner un petit vin blanc qui a dû rendre jaloux les anges !!!

Alors, c'est le pied, non ? Notez bien que certains pieds, en fin de rando, rêvent de leurs pantoufles !

Bon, décidément, le temps a le « blues «  … aussi, notre guide, plus que responsable, et prudent,décide de lever le camp. Le froid se fait davantage pervers. Nous redescendons et la marche se poursuit sans incident.

En chemin, nous admirons ( et envions) une superbe bergerie, très bien rénovée, avec eau courante, électricité et nous rêvons d'une cheminée qui ronfle et d'une peau de mouton … Ça aide parfois non ? ….

Quelle belle journée pour nos cœurs ! Si le soleil est en grève, c'est de saison. L'amitié était au rendez-vous, c'est l'essentiel non ?

A bientôt pour la prochaine randonnée avec le meilleur de nous même comme bâton !!!


Françoise Renaud.

( quelques mots enlevés ou changés par Yvon et Madosita)



Précisions de Bernard GPS: Temps d'arrêt: 2h 15. Temps de marche : 2h50

Dénivelé max - min : 420m 


Photos : Bernard GPS et Madosita



ET POUR PLUS DE PHOTOS cliquez : link


Partager cet article
Repost0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 10:43



On connaît tous la comptine …. On se la fredonne joyeusement en voyant ces belles fleurs violettes que l’on rencontre à l’automne au cours de nos randonnées.


On les appelle colchiques mais à tort car, bien qu’elles y ressemblent, ce sont des crocus d’automne.

La distinction est facile cependant

Le crocus possède 3 étamines le colchique 6











CROCUS nudiflorus ou Crocus d’automne ou Crocus à fleurs nues

Famille des IRIDACEES

Ce sont des plantes vivaces par leur bulbe.

La fleur solitaire apparaît donc en automne . De couleur mauve à violette formée d’un tube blanchâtre entouré d’une gaine membraneuse terminé par 6 tépales( 3 pétales + 3 sépales ).Au milieu de la corolle un style à 3  stigmates découpés en lanières..Les feuilles et fruits apparaitront au printemps suivant .

Dans cette famille on connaît le crocus sativus ou safran dont on connaît la saveur et le prix de ses précieuses étamines.



COLCHICUM autumnale : le colchique

Famille des COLCHICACEES ou LILIACEES suivant la classification

Le nom vient de la Colchide pays de la magicienne Médée connue comme empoisonneuse en référence à l’extrême toxicité de la plante.

Elle affectionne les terrains calcaires ceci explique pourquoi on ne la trouve pas au cours de nos randonnées…La fleur est solitaire ou par deux plutôt de couleur rose.

Plante très toxique elle produit un alcaloide la colchicine qui bloque la division cellulaire( d’où son interêt pour le traitement du cancer) et induit des mutations.

En phytothérapie :il  est connu pour soigner la goutte.

 

Par Françoise M.

Et pour voir ailleurs : link

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 14:26

10  novembre 2008.

En cette veille d'un jour mémorable, les " POILUS" sont regroupés à Lauga,et ils sont nombreux : quarante deux ! ! !

- 42 prêts à affronter les difficultés du jour,

- 42 prêts à monter à l'assaut des sommets comme le firent sans doute les soldats bondissant des tranchées......

Enorme différence , au col d'Urbia, nos poilus du jour, ont bondi des voitures, sauté dans leurs chaussures et, la fleur aux "bâtons" ont profité des joies permises par une retraite méritée.....


Le soleil de novembre, bien que bas, nous accompagnera tout au long de la journée. Un vent de sud soufflera sur les sommets obligeant quelques palombes attardées à revoir leur plan de vol .
L'essentiel de la journée sera positif









 

 

 

 



Le sentier sinueux,

bordé de chênes centenaires descend doucement vers un torrent que nous franchissons facilement sur de gros rochers amenés par une crue récente.





Puis ce sera une fougeraie bordée de mélèzes que nous traverserons pour retrouver le chemin menant au col des 3 bornes.









L'heure du repas approche et nous dénichons une prairie ensoleillée pour nous abandonner à un rituel quotidien mais, ô combien apprécié !








Le retour se fera par une agréable sente contournant l'Atxuria par le col d'Ibañieta







et les contre forts du Mendibil, sommet coiffé d'un magnifique cairn que quelques téméraires iront tutoyer.





8,5kms de parcours, 350m de dénivelé (150m de plus pour les téméraires) et 3h30 meubleront cette belle journée.


GRAND MERCI à notre meilleur « POILU «  

qui fort heureusement se dévoue toujours pour écrire les compte-rendus ….......... ? ? ?


Et maintenant, ils peuvent admirer toutes les photos qu'Alain R a tirées,  en cliquant sur :  link

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 07:55

La Rando du 06.11.08 vu par un Spécialiste PRO ….........


Après les nombreuses, longues et diverses concertations et les inévitables hésitations inhérentes à ce type de situation où la vie de chacun d'entre nous ne repose QUE sur la bonne décision ,  nous voila partis pour de nouvelles aventures.
Ce sera, compte tenu de la météo,une ascension depuis le pas de Roland (55m) vers la ligne de crête formée de l'Ourrezti et du Mondarrain (749m).

 



9h40. Nous sommes parés et entamons la longue montée vers le col d'Atharri (307m) que l'on atteint en 45 minutes.

 





Le fronton du quartier( de 1937) dépassé, nous faisons la pause "banane" à l'abri du vent (357m) (c'est beaucoup dire !).

Après ce bref instant de bonheur, nous ré- attaquons de plus belle par les tourbières nord-est du Mondarrain (550m) ( à éviter après des pluies abondantes ! ! !)







Nous arrivons enfin en terrain herbeux au pied des rochers (680m) lorsqu'un cumulus malveillant

 


 


s'oublia abondamment  au dessus de nos têtes nous obligeant à enfiler rapidement les ponchos, et à décider d' écourter le parcours pour enfin dénicher une bergerie, ô combien salutaire !.








2,3 bancs vite installés et nous voilà à table(!).







 

 




Ce rapide repas avalé,nous entamons la descente sur le col de Légarré(349m) puis le même itinéraire qu'à la montée pour retrouver nos voitures alors qu'il recommence à pleuvoir.
Le logiciel IGN (à défaut de GPS) nous indique 10,400kms pour un dénivelé de 735 mètres. Il précise également que nous aurions du mettre 4h30 pour effectuer ce parcours,alors que nous n'avons mis "que"3h30 environ …...


Le circuit et la feuille de route seront adressés ultérieurement (lorsque mon secrétaire m'aura rappelé le processus d'expédition après enregistrement)

si les muscles "tirent "un peu demain ....c'est normal !


  Yvon.




La Rando du 06.11.08 vu par Madosita.


Et OUI !

Nous sommes partis !


Sous un ciel gris ! ! !

Nous ne craignions pas la pluie :

YVON avait son parapluie …............


Au pas de Roland, 9 randonneurs se sont chaussés

 






Et, en route pour la randonnée  . . .

Elle commence par une belle montée

Histoire de bien s'échauffer

Direction le Col de Légarré.

On apercevait le Mondarrain

Nous avons essuyé un petit grain

Et nous avons bifurqué

Et nous sommes descendus

Et nous sommes remontés

Par des sentiers très mouillés

Ou plutôt des «  rus « 





 



Flancs du Mondarrain

Nous avons atteints

Et nous l'avons contourné

Et alors !!!!, mes amis , quelle saucée !!!!

8 fantômes sous cape derrière un noir parapluie

Ont essuyé vent, grêle et froide pluie …....




Las de nous arroser

Les nuages s'en sont allés ….

Le soleil nous a vite séchés ....

En bas de l'Escondray

Une petite bergerie

Nous a accueillis

Pour y piqueniquer.






         

                                                                            

                               Et nous sommes redescendus



Par le Col de Légarré

Le ciel a quand même attendu

Qu' aux voitures nous soyons arrivés

Pour quelques gouttes faire tomber ….








Finalement, nous avons passé

Une très agréable journée

Et j'aurais bien regretté,

De ne pas y avoir participé !


Madosita

et ses photos trafiquées sauf la dernière.


Et pour voir plus de photos, cliquez sur les liens :

galerie d'Alain :link

galerie de Madosita :link




Partager cet article
Repost0