Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 09:21

Cliquez sur la photo pour voir les autres photos et le CR de Jean-Yves.

Montée vers le Mondarrain que l'on aperçoit.

Après contournement, tournant le dos à l'Ourezti dans les nuages ....

La grimpette finale : escalade ...

But atteint. Sommet Mondarrain.

Tous ces efforts donnent faim !

 

Et soif aussi en fin d'après-midi.

Retrouvailles ... autour d'une table assis, c'est bien ainsi !

 

Les autres photos :


Olga et Marie France

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 09:24

Pour la 1ère randonnée avec Jacques, il fait beau, après une petite averse avant le départ, nous sommes 13 participants heureux de nous retrouver pour une randonnée de remise en jambes plus rurale que montagnarde, donc plutôt tranquille pensions-nous.
Nous laissons les voitures à Larceveau puis commençons par une montée à travers bois.

Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.
Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.

Arrivés au niveau des pâturages puis sur la crête la chaleur se fait déjà sentir.
Nous suivons un agréable sentier avec une succession de montées et de descentes.
Une première pause ' banane ' est la bienvenue, nous admirons le paysage vallonné parsemé de villages et de fermes.

Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.
Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.

Nous passons  le col d'Iparlatze.
Nous reconnaissons au loin le parcours qui nous a mené à l'église de Ascombeguy  avec  ses fresques et ses pierres tombales si particulières.

Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.

Nous trouvons enfin un arbre et son ombre  pour déjeuner. La pause est joyeuse.
Nous repartons d'un pas alerte ...… dans la mauvaise  direction.

Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.
Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.

Après avoir bien descendu, nous sommes accueillis dans une ferme, Hardi Beltza, et ses propriétaires, Élise et Daniel, qui nous offrent de l' eau fraîche et des pêches avec beaucoup de gentillesse.
Ils nous remettent aussi sur le bon chemin, que nous avons dû remonter, avec beaucoup moins d'enthousiasme, pour enfin prendre le direction prévue et suivre un sentier à flan de 'montagne'.
Nous arrivons enfin au joli village d'Ostabat, étape de StJacques, où nous pouvons faire une pause rafraîchissante bien méritée.
Il reste quelques kms, pour rejoindre les voitures, que nous avalons avec plus ou moins d'énergie.

 

Collines de Larceveau. Lundi 16 septembre 2019.

Nous arrivons enfin après 20 bons kms et 700 m de dénivelé environ, fatigués mais prêts pour la prochaine randonnée.

Marie Claude.

Les photos.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 09:25

Pour cette première randonnée de la nouvelle saison qui commence, Anita nous a concocté un programme des plus alléchants avec une escapade en Espagne au départ de la Croix-Thibault en empruntant quelques kilomètres du chemin de Saint-Jacques.

Répartis dans quatre voitures, les quatorze randonneuses et quatre randonneurs qui se sont donné rendez-vous sur le parking de la Marouette peuvent rendre compte par eux-mêmes du nombre impressionnant de pèlerins qui franchissent les Pyrénées au mois de septembre*. Sur la route étroite qui, depuis Saint-Jean-Pied-de-Port, conduit jusqu'au Col d'Urdanarre, 15 kilomètres plus haut, leur file est quasi ininterrompue, nous obligeant à rouler encore plus prudemment qu'à l'habitude.

A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres
A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres
A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres
A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres

Accueillie au sortir des voitures par un vent à décorner une betizu, la petit troupe s'insère dans le flot qui s'élance en direction du col de Lepoeder. Après une première montée assez rude, le chemin s'aplanit et d'un pas léger, nous franchissons la frontière, nous sommes désormais en Navarre. Après la traditionnelle pause banane de la matinée, nous continuons jusqu'au col de Lepoeder à 1401 mètres d'altitude où nous abandonnons les pèlerins qui entament leur descente vers Roncevaux.

A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres
A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres

Nous empruntons alors un large chemin pierré qui serpente entre les montagnes. Pour parvenir au mont Ortzantzurieta l'objectif de la randonnée, il va falloir s'élever en ligne presque droite en se jouant d'un nouveau dénivelé de 170 mètres. La file s'étire mais, hormis deux randonneuses abandonnées (avec leur accord) au pied du mont, tout le monde se retrouve sur le plateau où une borne nous apprend que nous sommes bien à 1570 mètres d'altitude sur le mont Ortzantzurieta

A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres

« Il s'agit du col le plus élevé depuis la côte, nous apprend alors Anita qui connaît sa montagne sur le bout des doigts, mais pas le plus élevé du Pays basque. Vous pouvez apercevoir plus loin le col Orhy qui culmine à 2017 mètres. »

Le paysage qui apparaît à nos yeux à 360° est d'une sublime beauté. Pas un nuage dans le ciel et une brume quasi absente, c'est tout juste si on n'aperçoit pas la Tour Eiffel. Il est alors pas loin de 13 heures, l'heure idéale pour se poser, se reposer et se restaurer.

 

A l'assaut du mont Ortzantzurieta depuis la Croix-Thibault. Jeudi 12 septembre 2019 – 16 km, dénivelé de 400 mètres

On est si bien que, pour un peu, on se lancerait bien dans une petite sieste mais, non, il faut déjà repartir. La descente se fait d'un pas tranquille et nous retrouvons nos deux randonneuses abandonnées. Sur le chemin du retour, nous croisons de nouveaux et nombreux pèlerins qui, malgré l'heure avancée, continuent à se diriger vers Roncevaux. Certains s'inquiètent même de nous voir marcher à contre-sens, se (et nous) demandant s'ils ne font pas fausse route. Gentils comme nous sommes, nous les rassurons.

A la Croix-Thibault où nous retrouvons nos voitures, le vent est heureusement tombé et une divine surprise nous attend : Anita arrose la naissance de son dernier petit-fils. Elle a apporté des bouteilles de cidre, restées bien fraîches dans une glacière, et cuisiné deux succulents cakes auxquels nous faisons honneur, en félicitant Anita, à la fois pour la naissance de son petit-fils et ses talents de pâtissière.

Il est alors presque 17 heures, l'heure de rentrer à Bayonne et de se dire « A la prochaine ! »


* Plus de 10000 en septembre 2018, plus de 57000 les 12 mois de 2018

Jean-Philippe.

 

Les photos dans le texte sont de Jean-Philippe et Marie-France.

Plus de photos :

Marie-France.

Jean-Yves.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2019 6 14 /09 /septembre /2019 09:18

 C'est jour de rentrée pour notre groupe du lundi, le beau temps est de la partie et nous sommes 8, accompagnés par Carmen, pour nous remettre en jambes.
Le projet initial de d'aller au Gorospil a été légèrement modifié par notre guide, aussi avons-nous commencé par monter au  Mondarrain en partant des hauteurs d'Itxaxou.

 

 

 

 

 

Après cette première mise en jambes, une pause bien méritée sous la croix nous a permis d'admirer la vue, dont nous ne nous lassons pas, sur les villages, Espelette bien visible avec son château et son église, ainsi que la côte.


Nous redescendons en contournant le sommet pour aller vers le Gorospil en longeant le Bizkayluze.
Un agréable sentier nous mène jusqu'à la fourche qui nous permet soit de monter au Gorospil, soit de le contourner.
Pour un question de temps, nous continuons un contre-bas puis faisons demi-tour pour nous installer et partager notre repas.
Pour le retour nous contournons le Mondarrain par un joli sentier à flan de montagne.
Un impressionnant spectacle de vautours en train de se repaître, supposons-nous d'une brebis, nous attend.
Nous terminons la randonnée à travers bois pour rejoindre le sentier qui nous conduit aux voitures.
Marie Claude M.

 

Les photos sont de Marie Claude et de Jean Philippe..

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2019 4 25 /07 /juillet /2019 16:36
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Groupe de 31 randonneurs de BAYONNE  ACCUEILLE, avec le Bus MIRAL et son chauffeur sympathique  MICHEL.    
Départ de Bayonne 6 h, arrivée à Camaret à 17 h.   distance =840 km   en passant par le PONT DE TERENEZ sur le fleuve l’AULNE. Ce pont reconstruit en 2010,  détient le record du monde de portée pour un pont à courbe à haubans.                    
Hébergement : Centre APAS  BTP -  CAMARET, situé à la Pointe PEN HIR avec une vue imprenable sur la Mer d’Iroise et ses falaises.

 Mardi 18 juin 2019.
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

 - Départ du centre d’hébergement par le GR 34, à la Pointe PEN HIR, cette Pointe prolongée en mer par les îlots « des Tas de Pois » est  l’image la plus connue de la Presqu’île de Crozon. C’est ici sur le promontoire qu’a été érigé en 1951 la croix de Lorraine dédiée aux Bretons de la France Libre pour leur bravoure lors de la dernière guerre .
Le sentier suit la ligne formée par les nombreux blockhaus et nous mène au Mémorial de la Bataille de l’Atlantique
    - le GR 34  longe les dunes de l’Anse de Pen-Hat et nous conduit  aux ruines du manoir de Coecilian, ancienne demeure du poète Saint –Pol  Roux, détruite suite à un incendie durant la dernière guerre
   - Un petit détour nous conduit  aux alignements mégalithiques  de LAGATJAR : il subsiste environ 80 des 600 menhirs alignés qui existaient en 1776, les autres ayant servi de carrière de pierre .

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

- On traverse la plage de Penhad et on monte à la Pointe de TOULINGUET, la Pointe de TOULINGUET, la plus avancée de la Presqu’île de Crozon   (les rochers  du Toulinguet  sont appelés « la roche du lion « à cause de sa ressemblance avec un lion accroupi. Ce fut  ici  la défense de l’Anse de Camaret  avec ses tours fortifiées par Vauban au 17 è siècle . Aujourd’hui  ce site conserve encore sa fonction de vigie et accueille derrière l’enceinte un sémaphore de la Marine Nationale, utilisé pour la surveillance des voies de navigation, l’assistance radio, les observations météorologiques.
C’est à quelques mètres de ce lieu, sur des rochers et à l’abri du petit vent vivifiant, que nous nous installons pour savourer notre pique-nique, accompagnés de goélands avec vue sur la Pointe de ST-Mathieu au prolongement de BREST.

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

  • Toujours  par le GR 34, nous montons à la Pointe DU GRAND GOUIN, ici un  Fort en réfection ; et sur ce plateau dénudé, au sol, de nombreux trous de bombardement nous attirent l’oeil. Puis c’est une vue plongeante sur la ville de Camaret et son Port.
   •  Nous descendons sur la Plage du Corréjou, remarquable par ses galets blancs.

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

   • Le Port de CAMARET : un site extraordinaire au bout du monde …..
   • La TOUR VAUBAN ou « la tour dorée », construite par Vauban entre 1685 et 1696 pour protéger les accès au port de BREST et empêcher tout débarquement  ennemi  dans l’anse de Camaret.,  et classée depuis 2008 au Patrimoine Mondial par l’UNESCO.
   • La Chapelle Notre-Dame-de –Rocamadour (1527), située à l’extrémité du « sillon » plage de galets, qui protège le port de Camaret .    

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

   • La ville de CAMARET SUR MER et ses maisons à façade colorée face au port, de nombreux restaurants  où nous nous installons pour déguster une crêpe, se rafraichir ……
    • Il nous reste plus qu’à traverser l’intérieur de cette ville et remonter par le quartier Kermeur ( 3km ) pour atteindre notre logement.
 
 BRAVO à toute l’équipe ( 30 randonneurs ) pour ses 15 km parcourus  et 420 m de dénivelée, qui nous ont fait plonger dans l’histoire jusqu’à la dernière guerre mondiale, sous le regard contenu sur la Mer d’Iroise de couleur bleue et sous l’effet vivifiant de l’air breton chargé d’iode.

Anita.


Les photos.
 Alain R.

 

Sortie en mer à l’ ILE  D’ OUESSANT 

avec la Compagnie maritime FINIST’MER.

Mercredi 19 juin 2019.

Groupe de 27 personnes, le chauffeur fait parti de notre équipe et nous dépose avec son bus au Port de Camaret pour l’embarquement .
Prix = 23 € par personne  ( réservation réalisée auparavant )

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
Pointe St Mathieu. Le CONQUET.

Embarquement  à Camaret à 9h10, arrêt au Conquet, arrivée à Ouessant à 10h50  (soit 90 mn de trajet), bateau VEDETTE dénommé ROSE HERE .
Traversée très agréable avec une mer calme et ridée, mais sous un ciel gris  ;  On nous avait annoncé quelques averses de pluie mais nous avons été épargné de toutes  gouttes de pluie à notre grand bonheur.
Du port d’ Ouessant, un bus nous amène à LAMPAUL, 4 km , le principal bourg de l’île  ( soit 4 € par personne AR)

OUESSANT, TERRE BALAYEE PAR LES VENTS OU PRESQUE AUCUN ARBRE NE POUSSE . DES MAISONS DE PIERRES GRISES AUX VOLETS BLEUS ET, TOUT AUTOUR, DES ROCHERS DECHIQUETES PAR LA HOULE DANS UN FRACAS SPECTACULAIRE.                 CLASSEE  « RESERVE INTERNATIONALE DE BIOSPHERE » par l’UNESCO, cette île, 8km  de long à 5 km  de large , est hautement protégée et accueille de nombreux oiseaux marins sous un ciel changeant.

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Randonnée au départ de LAMPAUL,  par le chemin côtier, au large se dresse le Phare de NIVIDIC construit entre 1912 et 1936 ; il était relié à la terre par 2 pylônes encore visibles, depuis 1996 son feu scintillant est alimenté par des panneaux solaires .
Nous déjeunons à cette pointe au pied de ses rochers spectaculaires .

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Plus au nord, le chemin côtier nous conduit au PHARE DU CREAC’H, reconnaissable par sa tour à bandes blanches et noires, sa puissance lumineuse portant sur 60 km au large est l’ une des plus importantes du monde. On y trouve le Musée des Phares et des Balises .

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Retour à LAMPAUL, par l’intérieur des terres, par NIOU HUELLA, quelques maisons en pierre au milieu de parcelles peu entretenues ; nous avons aperçu un simple troupeau de moutons de race ouessantine, désormais rares, une seule vache à robe grise et noire et un troupeau de chèvres en bord de côte .

Circuit en boucle de 9 km et 210 m de dénivelée.

Retour de LAMPAUL à 17 h avec le bus, puis bateau  embarquement à 17h30, passage au Conquet, arrivée à CAMARET à 19 h .

Journée très agréable pour tous, 2 d’entre nous ont visité l’île en bus.
La traversée en bateau a été un moment de plaisir pour tous, malgré la peur d’être malade, une  excursion dans de très bonnes conditions météorologiques.

Anita.

Photos : Alain R.

- BATEAU.

- OUESSANT.

JEUDI 20 JUIN 2019.

  Sur le  sentier côtier  GR  34 .
  SOIT  14 KM ,  dénivelée = 380m ,  durée= 4h30

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Au départ de notre logement, les 28 randonneurs de B.A  s’engagent  avec un beau ciel bleu sur ce sentier agréable, profitant toute la journée de couleurs magnifiques  bleue , vert  ……
Nous traversons plusieurs plages, des sites inoubliables.

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

    • ANSE de PEN HIR  avec  les  plages de VERYAC’H ( en bas de notre centre  ) et la plage de LAM SAOS
    • La Pointe de la TAVELLE  et ses falaises
    • La Pointe de PORTZEN
    • L’ ANSE DE DINAN  et ses 3 plages : 

          - Plage de KERLOC’H
          - Plage de KERSIGUENOU    
          - Plage de GOULIEN

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Quel plaisir pour nous tous de se retrouver à partir de 11 h 30 sur ces longues plages à marée basse, marcher sur ce sable chaud et dur, faire la sieste bien installés  sur les rochers et  se rafraîchir les pieds dans une mer calme  !!!

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Puis il faut monter au milieu d’une végétation dense par un sentier surplombant la mer pour atteindre la POINTE DE  DINAN et le « CHATEAU DE DINAN « 

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Le » Château de Dinan «  est une formation rocheuse naturelle à l’aspect ruiniforme qui, de loin, peut être confondue avec un château en ruine. De plus, curiosité, le rocher est percée d’une arche  naturelle.
La Pointe de DINAN offre de beaux points de vue sur la Pointe PEN HIR et les « Tas de Pois », sur le Cap de la CHEVRE et sur la Pointe du RAZ.
Notre chauffeur MICHEL nous rejoindra au parking, puis arrêt à la Biscuiterie de Camaret pour nos achats souvenirs .             
Anita.


Photos :
Alain R. 

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

 

LE CAP DE LA CHEVRE, pointe sud de la croix que dessine la Presqu’île de CROZON, offre un aspect sauvage et des paysages dominés par la lande .

Son sentier littoral est très accidenté et présente des points de vue remarquables. Quelques hameaux typiques, avec des maisons traditionnelles construites en pierre et qui par le passé étaient recouvertes de chaume, parsèment la presqu’ île.

 

 --- «   Pour notre 4 è rando et la dernière, Anita nous a annoncé et concocté la visite des – maisons des Anciens Pêcheurs- mais comme ANNE ROUMANOFF, « elle ne nous a pas tout dit «  car après ces découvertes, nous longeons le littoral et grimpons pour voir d’en haut des paysages et un panorama qui n’a rien à envier au littoral méditerranéen, Théoule-sur-Mer, Cassis …. et oui , même La Corse, vous jugerez avec les photos des uns et des autres.                                                       

Anita nous avait annoncé un séjour breton , mais elle avait oublié qu’on passerait par la Méditerranée …. »                                

Denise.

 

 

 

 

L’ ANSE DE ST-NICOLAS

Distance = 15,6 km, dénivelée = 500m, durée = 6h.

 

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Notre bus nous dépose au village de ST-HERNOT à 3 km de MORGAT, au parking de la Maison des Minéraux, groupe de 28 randonneurs.

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Nous pénétrons à l’intérieur des terres et traversons 5 villages typiques de pêcheurs, très bien entretenus aux petites maisons bleues : MENESGUEN, KERAVEL, KERROUX, KERGONAN, ROSTUDEL.

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

A l’ extrémité de la Pointe, se dresse un bâtiment de la Marine Nationale et surtout avons une vue remarquable sur le large, les Iles de Molène, Ouessant, à gauche la Baie de Douarnenez, la Pointe du Raz et l’ île de Sein.

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

C’est ici que nous empruntons le sentier côtier, un parcours accidenté surplombant la magnifique ANSE ST-NICOLAS, aux eaux vertes, bleu turquoise. Puis nous traversons, situées en hauteur, la Pointe du Dolmen et la Pointe de Rostudel avant d’arriver à un «  paradis secret «  l’ILE VIERGE .

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019
De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

L’ILE VIERGE et sa plage ( ou Pointe de St-Hernot ) en réalité une presqu’île reliée au Cap de la Chèvre, au niveau du village de St-Hernot, apparaît comme un paysage composé de falaises abruptes plantées de pins où se cachent des trésors de petites criques colorées de couleur turquoise …. le paradis secret …….

La plage, faite de galets blancs, de l île VIERGE a été classée 7è plus belle plage d’Europe , la couleur turquoise de la mer donne à cet endroit un air de paradis.

Le sentier menant à cette plage étant accidenté et scabreux , le groupe ressentant aussi la fatigue de la journée, il est 16 h, nous nous contentons d’admirer de plus haut, ce coin paradisiaque …… C’est le cadeau de fin de séjour en BRETAGNE .

Le bus nous attend à St-Hernot et nous nous offrons à MORGAT une pause et un rafraîchissement face à la plage de MORGAT .

Anita.

Les Photos d’Alain R.

Matin.
Après-midi.

 

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Lundi soir : le pot d’accueil nous est offert par le Centre pour notre arrivée.

 

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Mardi soir : apéritif offert par BAY.ACCUEIL, tout le groupe habillé en marin chante le Pays Basque .

Mercredi soir : l’animateur du Centre BERNARD nous initie aux danses bretonnes

Jeudi soir : C’est l’élection de MISS CAMARET nos 6 hommes du groupe ainsi que notre chauffeur, déguisés avec soin par notre amie ANNIE, se présentent  et défilent un par un, accompagnés par l’animateur ;

nous avons

- ALINE

- PANTXIKA

- GIGI

- MICHELINE

- DEDEE

- DIDINE

- ARMONETTE

- OLIVETTE

Une branche du beau bouquet de fleurs naturelles est offerte à chaque participant, tous ont été élus …….


 

Félicitations à notre chère ANNIE

qui nous a fait explosé de rire à tous …..

ET BRAVO à tous nos participants

qui ont été extraordinaires .

Puis c’est la soirée CABARET organisée par BERNARD qui a suivi et encore de gros éclats de rire……

De  BAYONNE   à   CAMARET SUR MER ( Presqu’île de Crozon). Dans le  FINISTERE. Du  17 au  22  JUIN 2019

Vendredi soir : apéro offert à tout le groupe par B.A, habillés de la tenue blanche et rouge de notre Pays Basque accompagné de chants.

Soirée de remerciement :

«  Vous avez  été tous 

FOR-MI-DA-BLES    «  

Anita

 

 

VIVE LES VACANCES

EN BRETAGNE

SANS PLUIE,

pour nous … ! ! !


 

Photos Alain.

Photos Dumas.

Mouillages secrets. Crozon et Camaret.


 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2019 3 03 /07 /juillet /2019 18:05

Il fallait se lever tôt ce matin pour fuir la canicule annoncée et rêver du Pic d'Orhy !

Dix courageux ont relevé ce défi dès 7 heures pour atteindre notre point de départ aux confins de la Soule.
Bidache, Saint-Palais, Mauléon, Tardets puis enfin le Port de Larrau ( 2h30 de patience, pause - café comprise ) et nous voilà dans un décor somptueux, au pied de la conquête du jour, le plus haut sommet du Pays Basque ( 2017 m ).

ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.
ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.
ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.
ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.
ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.

Quel spectacle ! L ' escalade se fera par un sentier patiemment creusé par les nombreux troupeaux de brebis en estive dans le secteur, sous le regard intéressé des vautours et un vol bruyant de choucas " contestataires" …

Cet itinéraire parfois accidenté serpente au milieu de parterres fleuris magnifiques où la gentiane s'impose. Certains passages plus difficiles nécessiteront un effort collectif créant une saine ambiance, notamment lors de l'utilisation d'un câble d'acier judicieusement placé destiné aux randonneurs qui oseraient s'aventurer dans le secteur !

ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.

En moins de deux heures le Pic d'Orhy est atteint... Douce température et petite pensée pour ceux qui n'ont pu se joindre à nous !
Nos montagnes sont toujours aussi belles ! Occabe, le Pic des Escaliers, les Gorges d'Holzarte et de Kakoueta que l'on devine, et au loin le Pic d'Anie et ses dernières plaques de neige…

ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.
ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.
ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.
ORHY ( 2017 ou 2019 m ) depuis Port Larrau ( Ochagavia ). Jeudi 27 juin 2019.

Après une pause casse-croûte bien méritée, une petite sieste de rêve dans un tel décor et l'inévitable séance de photos nous entamons la descente par le même sentier encore plus acrobatique dans ce sens et déclenchant de franches parties de rigolade !
Le temps de récupérer et c'est le retour vers Bayonne. Une petite halte digestive à Iraty nous permettra de nous remettre de nos émotions. Saint-Jean le Vieux, Irissary, Helette, Itxassou... Marouette où nous retrouvons nos voitures "calcinées" par la canicule...
Quelle belle idée de terminer la saison 2018-2019 par ce superbe Pic d'Orhy, cerise sur le " gâteau breton " encore dans toutes les mémoires !
Merci Anita pour l'ensemble de ces journées délicieuses.
Dénivelée : 490 m.
Km : 6 km.
Gilbert.


Les photos :
Mado.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2019 3 19 /06 /juin /2019 17:35

 

Nous partîmes à trois, et par un prompt renfort, euh … non, nous arrivâmes à trois, à la Rhune, à bon port.

LA RHUNE ( 905 m ° DEPUIS LES CARRIERES D' ASCAIN ( 207 m ). Lundi 17 juin 2019.
LA RHUNE ( 905 m ° DEPUIS LES CARRIERES D' ASCAIN ( 207 m ). Lundi 17 juin 2019.

Un départ dans la brume, bienfaisante, ma foi, pour entamer l’ascension.
Nous nous sommes retrouvées au-dessus des nuages. De ci de là, émergeaient les sommets ; impression d’un ailleurs…

LA RHUNE ( 905 m ° DEPUIS LES CARRIERES D' ASCAIN ( 207 m ). Lundi 17 juin 2019.

Puis, le bleu du ciel a envahi tout l’espace ; la vue était splendide, et ce, tout au long de notre progression vers La Rhune. De plus, une brise bienfaisante nous accompagnait.

 

En haut, de nombreux touristes dont nous avons pu nous tenir éloignées pendant notre pique-nique.
Puis départ vers l’Altzanga pour lequel Mado nous a proposé plusieurs options ; nous choisîmes le contournement, considérant que nous avions d’une part, bien grimpé le matin, et, d’autre part, la chaleur se faisait plus présente.
Bon choix, nous avons été gratifiées d’une vue splendide, océan et montagnes nous offraient une débauche de couleurs, et d’un léger vent rafraîchissant.

LA RHUNE ( 905 m ° DEPUIS LES CARRIERES D' ASCAIN ( 207 m ). Lundi 17 juin 2019.
LA RHUNE ( 905 m ° DEPUIS LES CARRIERES D' ASCAIN ( 207 m ). Lundi 17 juin 2019.
LA RHUNE ( 905 m ° DEPUIS LES CARRIERES D' ASCAIN ( 207 m ). Lundi 17 juin 2019.
LA RHUNE ( 905 m ° DEPUIS LES CARRIERES D' ASCAIN ( 207 m ). Lundi 17 juin 2019.

Au cours de notre descente, sur la proposition de Mado et d’un commun accord, nous avons effectué  un très court détour pour admirer une impressionnante redoute et des temples cambodgiens en miniature. (Voir la photo des cairns.)
Nous avons toutes trois déposé des pierres pour nos guides ainsi que pour nos compagnes et compagnons de route ; c’était une façon bien symbolique de les associer à notre périple car nous regrettions qu’ils ne soient pas là pour s’émerveiller d’un tel parcours.
Grand merci à Mado !
Pierrette S.

Environ 750 m et 14 km.

Les photos :
Mado.

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 17:52
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

Après un parcours d'une cinquantaine de kilomètres dont une bonne partie en Espagne, nous voilà dans la vallée de la Bidassoa, où se situe le magnifique village de ARANTZA (280 m), point de départ de l 'escapade des 17 aventuriers du jour...
Ce village à lui seul mérite déjà le déplacement. Ses maisons traditionnelles parfaitement entretenues, ses ruelles étroites et sa situation géographique au fond de la vallée en font un site exceptionnel. Nous pourrons l'admirer tout au long de la journée depuis les crêtes formant un écrin naturel majestueux : Artxamana (725m), Mendiebeŕ (1073 m), Ekaitza (1047 m), Mendaur (1131 m) et Izu (829m)

MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

Nous quittons Arantza en passant près d'un étonnant cimetière où sont alignées des séries de pierres tombales parfaitement identiques dominées par une élégante chapelle laissant perplexes certain d'entre-nous.

MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

La traversée d'un bois dominant le village et la montée vers une première crête (Azkiko Lepoa) nous fait découvrir la "conquête" du jour : le MENDIEDER qui porte si bien son nom (Belle montagne).

MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

Les choses sérieuses commencent ! Par étapes successives, le défi est relevé par la plupart d'entre-nous... Nous escaladons ce piton (1073 m) en le contournant pour mieux le surprendre.

MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

Quel spectacle depuis le sommet ! Nous dominons l'ensemble de cette chaîne qui tient ARANTZA dans la paume de sa main ..…

MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

Quel bonheur de partager un casse-croûte dans de telles conditions !

MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

Le retour se fera par le col Buztitz Lepoa (935 m), au pied de ce fier MENDAUR visiblement très fréquenté aujourd'hui, avant de retrouver notre itinéraire initial nous reconduisant au village.

MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.
MENDIEDER ( 1073 m ) depuis Arantza. Jeudi 13 juin 2019.

Une petite collation dans un des deux bars du village précèdera la retour vers Marouette. Le plaisir partagé de cette superbe journée offerte par Anita se lisait dans les yeux des vainqueurs du MENDIEBER !

Distance : 14 km - Dénivelée : 880 m

Gilbert C.

Les photos :
Mado.

 

Supplément : Le Mendaur 2015.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 09:18

Ce lundi est un jour spécial, car c'est notre dernier jour de randonnée avec Jacques, avant de le retrouver en septembre.

 

À  cette occasion, nous allons déjeuner à l'auberge Hordado Ostatua au col de Lizarieta, qui nous avait si gentiment accueillis lors d'une randonnée par le chemin des palombières particulièrement humide.

Le temps est incertain et une forte ondée sur le trajet nous inquiète un peu.
Arrivés à Vera le temps se lève et le moral aussi.
Nous commençons par la traversée du Bourg, nous admirons au passage les magnifiques maisons fleuries  qui nous impressionnent toujours.

LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.

 

 

LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.
LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.
LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.

À la sortie, la pente commence à se faire sentir, nous grimpons à travers les bois puis nous longeons la montagne sur son flanc, nous pouvons dominer Vera et deviner la Rhune couronnée de nuages.
Nous alternons sentiers et revêtements en dur, sous bois et pâturages.
Nous rencontrons, comme souvent, des chèvres,  des brebis tondues en cette saison, des chevaux et des chiens amicaux.

LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.
LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.

Les digitales font des tâches de couleur et nous goûtons quelques "fraises des bois", sans goût, ainsi que des petites cerises bien meilleures.

LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.
LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.
LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.
LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.

Au col notre groupe de 11 marcheurs retrouve le reste de l'équipe au nombre  de 9, arrivés avant nous en voiture.
Malheureusement la fraîcheur ne nous permet pas de déjeuner dehors, nous sommes donc accueillis dans "la grande salle" qui nous est réservée.
Le repas se passe bien entendu dans la gaîté et la bonne humeur, certains émettent malgré tout quelques réserves sur le repas, mais cela n'entame pas notre plaisir d'être ensemble.

LIZARIETTA  depuis Vera. Lundi 10 juin 2019.

Nous commençons  le retour par le même sentier, que nous quittons pour continuer en sous bois et rentrer un peu plus rapidement.
Heureux de cette journée et de cette année écoulée, nous nous quittons après 15km et 500m de dénivelé.
Merci à Jacques pour cette année sportive et néanmoins sympathique et conviviale.
Mc

Les photos :
Jean Michel.
Mado.

Partager cet article
Repost0
9 juin 2019 7 09 /06 /juin /2019 10:35

 

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

En ce jour anniversaire ( 6 juin), nous étions 15 à " débarquer " près du sommet Gorramendi, après une petite heure de route traversant Souraide, Ainhoa, Dantxarinea jusqu'au col de Otsondo, puis une petite route plus " accrobatique " nous amenant au point de départ Aizpitza ( 900 m ). le décor est majestueux : la chaîne de l'Iparla nous tend les bras ! Celle du Gorramendi aussi... C'est la première qui nous intéresse…

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

L ' itinéraire proposé à travers bois commence, une fois n'est pas coutume, par une longue descente, excellent pour un échauffement progressif avant d'attaquer les choses sérieuses.

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

Au col Otxo Mehaka_(700 m) nous découvrons une magnifique cabane de chasseurs puis une source aménagée au milieu du bois sans doute autrefois exploité ... une petite pause nous permet de profiter de ce lieu magique sous un soleil naissant qui réchauffe les coeurs ...
Je ne résiste pas à l'envie de citer Rimbaud( Le dormeur du val) :
"C'est un trou de verdure où chante une rivière
accrochant follement aux herbes des haillons d'argent
Où le soleil de la montagne fière luit .
C'est un petit val qui mousse de rayons . »

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

Une première escalade nous ramène très vite les pieds sur terre ! En sortant de la forêt nous abordons Gartzabal (840m) puis Ubedo où dolmens er redoutes témoignent encore d'une histoire agitée.

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

La montée vers Astate permet à chacun de se concentrer ! Au sommet, une petite plaque métallique vissée dans la pierre indique l'altitude : 1022 m.

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

Mais le meilleur nous attend : Buztanzelai ( 1029 m) . Pour l'atteindre nous devons d'abord "' plonger "" vers le col Astate par le GR 10

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

avant de conquérir le plus haut sommet de la journée où nous ferons une pose casse-croûte largement méritée par la totalité des "athlètes " du jour ...
Entre les deux pitons, nous avons eu la surprise de rencontrer un homme très sympathique armé de pinceaux et de peinture rouge et blanche rafraîchissant le balisage du GR_10.
Ses explications sur la méthode et ses commanditaires étaient intéressantes à entendre.

BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.
BUZTANCELHAY 1029 M - ASTATE 1022 M depuis Aïtzpitza 900 M. Jeudi 06 juin 2019.

Après une petite sieste bien méritée sur ce site exceptionnel dominant Baigorry, la vallée du Bastan, l' Autza qui nous "appelle" et bien sûr toute la crête d'Iparla ( Tutulia, col d'Harrieta, Astate, Buztanzelai, aintziaga...) il est temps de redescendre.
Encore une très belle randonnée offerte par Anita, avec une météo idéale, surtout quand on pense à la pluie de la veille et au vent du lendemain.
La semaine bretonne se rapproche !
Distance parcourue : 14 km - Dénivelée 880 m.
Gilbert C.


Les photos :
Jean Yves.
Mado.

Partager cet article
Repost0