Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 16:28

Tu seras un Homme, mon cher Ilun.

Si tu as pu participer avec nous Anita, Daniel, Olivier et Jean Luc
Et sans dire un seul mot grimper les 1500 m de dénivelé
Parcourir en un seul coup les 17 km en 6 heures
Sans désobéissement et sans un soupir ;

Si tu as pu partir avec nous du parking d’ ARNEGUY tout rempli de joie,
Si toi l’ Allemand tu as pu être fort sans cesser d’être tendre,
Et, Berger te sentant bien avec nous et, nous avec toi,
Pourtant lutter pour ne pas t’écarter du chemin ;

Si tu as pu supporter d’entendre nos ordres de rester près de nous
Afin de ne pas rejoindre autres vaches, moutons et pottocks
Sans aucune récrimination ;

Si tu as pu entre notre compagnie admirer tant de Bordes,
Inchaurénéa, Bickarréa, Mossoéna, Chahutzalénéa, Si tu as pu passer à 700m près d’Irbaleko Bordak, puis Lampak à 817m Et si tu as pu rejoindre le Col d’HEGANZO avec tous tes amis à 1065m,
Sans qu’aucun d’eux ait manqué d’ affection pour toi ;

Si tu as su méditer, observer et connaître les paysages,
Sans jamais devenir agressif ou destructeur,
Avoir accepter de partager notre repas avec nous (sauf le vin !) Mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser un temps que nous étions tes meilleurs amis ;

Si tu as pu voir de notre altitude RONCEVEAUX puis ARNEGUY Redescendre avec nous après notre halte à Aykalepoko Borda Puis Legaticharreko Borda, Lisquetako Borda et Zelzanéko Borda
Si tu as su être brave et jamais imprudent,
Si tu as su être bon, si tu as su être sage,
Et nous accompagner dans la joie et la bonne humeur ;

Si tu as pu redescendre à travers de merveilleux paysages
Et traverser ces lieux de vallées verdoyantes et de merveilleuses plaine
s ,
Si tu as pu te rafraîchir avec nous à l’arrivée et nous fêter
Quand d’autres ont osé te jeter alors tout jeune dans un container.

Alors les Dieux, la Chance, la Victoire et l’Amour Qui ont permis de te sauver
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un (presque) homme, mon
cher Chien.

Rudyard Jon Luka KIPLING

Arnegui 4 octobre 2013

Photos Jean-Luc :lien

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:18

Direction Sare et le parking-coin-picnic de la départementale 306 qui conduit au col de Lizzarietta.

 

Palombières de Sare. Les chasseurs se préparent ... 30 octobre 2013

Nous traversons un petit ruisseau avant d'emprunter le sentier qui grimpe à travers bois, longe un petit canal, passe devant une bergerie,

Palombières de Sare. Les chasseurs se préparent ... 30 octobre 2013

un magnifique houx

et monte vers l'Ibantelli que nous contournons pour arriver au col de Lizzarieta.

Des compteurs d'oiseaux migrateurs attendent leurs passages ….

 

  

Palombières de Sare. Les chasseurs se préparent ... 30 octobre 2013

Etienne nous mène par de jolis petits sentiers qui contournent les collines, puis par un large chemin en direction d' l'Atxuria..

 

  

Palombières de Sare. Les chasseurs se préparent ... 30 octobre 2013

Une petite fontaine sur la droite et de l'autre côté, un peu en contre-bas, un abri de chasseurs avec une longue table et des bancs juste ce qu'il faut pour dix randonneurs affamés qui s'installent rapidement mais prennent le temps de se restaurer tranquillement.

 

Palombières de Sare. Les chasseurs se préparent ... 30 octobre 2013

Quelques-uns montent sur la palombière pour admirer le paysage.

Le temps se rafraîchit un peu et Etienne donne le signal du départ.

 

  

Palombières de Sare. Les chasseurs se préparent ... 30 octobre 2013

La route descend, ziguezague, puis petits sentiers à travers bois ….

Palombières de Sare. Les chasseurs se préparent ... 30 octobre 2013

Route goudronnée et enfin les voitures et aussi un petit ruisseau très rafraîchissant pour nos pieds fatigués …

Madosita.

 

Mes photos : lien

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 11:17

La journée s’annonçant belle, Anita nous a donné rendez-vous à 7h45.

Nous laissons les voitures au parking de l’auberge d’Ahusky, altitude 1000m, après être passés au pied du Béhorléguy.

D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.

Première halte à la fontaine d’Ahusky, avec un super point de vue sur les montagnes, Iparla, Iraty, Orhy, Anie, ….

D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.
D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.

Nous poursuivons sur des crêtes herbeuses, avec toujours la vue, puis descendons pour le casse croûte près d’un cayolar.

D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.

Nous entrons dans le masssif des Arbailles par une piste qui court de doline en doline, avec hêtres et blocs calcaires.

D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.
D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.

Arrivée sur un plateau de prairies, au pied du Zabozé, pour déjeuner dans une futaie de hêtres.

D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.
D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.

Retour par le vallon ombragé, et une piste à flanc de montagne.

D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.
D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.

Arrivée à 16h après 11 km de marche et 645 m de dénivelé, avec un beau temps de fin d’été….et un pot rafraîchissant offert par Jean-Luc pour fêter la naissance de Nils.

Olivier A.

D’Ahusky à la forêt des Arbailles. 26 septembre 2013.

Les photos de :

Jean-Luc :lien

Mado : lien

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 11:05

Etienne avait choisi

le col d'Ispegi. ( 670m )

Et c'était très bien choisi.

Le chaud soleil était de la partie...

Nous avons cheminé bien au frais

Dans une superbe hêtraie.

00. hetraie.jpg

Arrivé au col Nekaitzeko lepoa ( 815 m ), un gentil petit vent frais nous a accueillis. Pause banane dans les ruines d'une ancienne bergerie puis montée en direction de l'Elhorriko KasKoa.

01.Autza.jpg

                                              Belles vues, bon air : c'est la montagne !....

02.Harrigorri.jpg

                                        L'Harrigorri pointe sa roche rouge vers le ciel bleu.

Etienne a eu peur du petit vent et a préféré ( malgré mon insistance ) descendre pour le picnic et nous avons ainsi profité de l'ombre d'un grand chêne et d'une grande table près d'une bergerie retapée. 03.Elhorrieta.jpg

 

 

 

 

 

 

Notre " responsable guide " a conseillé de ne pas trop boire de vin ...

04.Table.jpg

 

 

 

 

 

Jean-Louis s'est abstenu de boire la moitié de l'excellent petit vin blanc de Tony ...

 

 

 

 

 

 

05.fumeurs.jpg

 

 

 

 

 

 

Les fumeurs ont choisi de se reposer dans l'herbe et au soleil ... 

Quelques histoires ont été racontées : quelques conseils pour être bien logés au paradis !!!! .....

 

 

 

Vers 13 h Etienne a donné le signal du départ.

Nous sommes repassés par le col Nekaitzeko Lepoa ( nom à retenir pour la prochaine fois .... )  puis grimpette vers une petite brèche dans l'Olateko tuturru. Je ne sais pas si Roland est passé par là !

06.breche.jpg

Traversée de forêt jonchée de feuilles mortes et descente tranquille par un sentier au milieu des fougères. Nous dominons le petit village d'Eratzu.

Un petit rafraichissement, à l'ombre de parasols sur la terrasse de la Benta d'Ispegi, a été le

Bienvenu.

07.Tony.jpg

 

 

 

 

  Tony rejoint son pays natal vendredi 27 mais nous aurons le plaisir de le revoir à la fin de l'année ...Bonne route Tony !

 

 

 

 

Notre Jean-Louis GPS a calculé : nous avons parcouru 8,11 Km à une vitesse moyenne de 2,18km/h en 3h 43 mn 31s.

 

parcours-2013-09-23

 

 

 

 

 

 

 

La preuve : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madosita.

 

Mes autres photos : link

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 11:25

Pas très beau le temps mais nous sommes partis ....

En attendant le CR, vous pouvez voir

mes quelques photos : link

celles de Jean-Luc : link

 

ET VOICI LE CR TANT ATTENDU ... ET QUEL CR !!!!!!!!!!!

 

Tout vient à point .....pour qui sait attendre !
Donc ; voici le barratin de la rando de jeudi dernier .
amicalement
PAUL
 
MIRACLES à NOTRE DAME d’ AUBEPINE
Anita, toute auréolée de l’ordre de ST JACQUES, faisait son retour de “ GUIDE SUPRÊME “ au Pays Basque .
Elle ne semblait pas particulièrement inspirée par la meteo capricieuse !
Démocratiquement , elle proposa : TU VEUX OU TU VEUX PAS ?
...manifestement, elle n’en aurait pas fait une maladie ...( tout comme une grande partie des 7 inconscients sortis du lit  )
 
MADO ,avec beaucoup de détermination et d’autorité, nous déclara que nous n’étions pas là pour rentrer au bercail !
et que
La rando est une gymnastique
et, c’est comme la musique
Y a du mauvais et du bon
La rando, pour mo , elle est magnifique
Faut  pas que tu la compliques
Par tes hésitations.....
Alors ? TU VEUX OU TU VEUX PAS ?
NOUS VOULONS... GOAZEN !
 
et, comme des moutons bien dociles, nous sommes partis !
 
Le ciel dit NOIR et, après , il dit BLANC
et les capes se mettent et s’enlèvent
et moult arrêts où la question est posée :
TU VEUX OU TU VEUX PAS ? ( rentrer aux voitures )
 
Finalement, la décision est prise : direction AINHOA et la chapelle de NOTRE DAME d’ AUBEPINE .
( avec toujours la pluie qui VEUT ET QUI VEUT PAS )
 
Enfin nous arrivons à la chapelle où le temps “ s’ouvre “ enfin et où la VIERGE nous gratifie de 2 MIRACLES !
MADO renie ses péchés et s’adonne à la BOISSON !
Le vin, y a du mauvais et du bon
le ROUGE, pour moi, il est magnifique
Faut pas que tu compliques avec du BLANC !
Le vin peut être très doux  : ROUGE et offert par TONI , mon SLOVENE CHARMANT!
alors  TU VEUX OU TU VEUX PAS ?
OUI mais seulement le ROUGE de mon QUERIDO !
(maintenant , il faudra donc attendre NOEL )
 
Zavez pas vu MIRZA ?
Nous non plus  et, d’abord, il ou elle ne s’appellera pas comme cela !
les suggestions de prénoms sont recevables .
De quoi ou qui parle t on ?
...mais , du petit qui naîtra sous X ou G...
_  l’a t elle voulu ?
- serai- ce l’opération du ST ESPRIT ?
- un bébé éprouvette ?
 
n’est ce pas un peu tard ?
 
Si nous avons quelques éléments de réponse, nous devrions avoir un complément d’information demain, jeudi.
Une raison de plus de venir au plateau d’AHUZKI !
 
En résumé, une rando, somme toute, agréable où nous avons pu vérifier que si un thème existentiel de la VIE est : TU VEUX OU TU VEUX PAS !
la volonté DIVINE s’impose à nous !
C'est MOI qui AURAIT décidé de partir !!! Merci PAUL de me di-vin-iser !!! Mad.
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 16:39

8 kms à pieds ...

N'usent pas 8 randonneurs confirmés !

Nous sommes arrivés trop tôt

Au fameux col de Lacho ...

Voitures garées au parking du fronton de Bidarray, nous avons emprunté le GR10 qui monte, monte ... contourne l'Harriondi et se dirige vers les crêtes d'Iparla.

00.harriondi.jpg Sentier de terre rouge, raviné par les pluies mais bordé par toutes sortes de bruyères dont la bruyère cantabrique. La montagne commence à revêtir son manteau d'automne aux riches couleurs. C'est " superbement magnifique " ! ! ! et avec ce beau soleil ...

01.automne.jpg

Donc, au col de Lacho, Etienne nous a proposé de prendre un peu de hauteur ... Vue magnifique sur les autres montagnes environnantes, entr'autres : l'imposant Irubela.

02.irubela.jpg

 

03.repas1.jpg

 

 

 

 

 

 

Et c'est près d'une petite bergerie, protégée du vent que nous nous sommes installés pour le picnic.

 

 

 

 

 

 

Tony a partagé une bouteille de vin blanc slovène apprécié de tous et en particulier de Jean-Louis qui en aurait bu la 1/2 à lui tout seul !!!!!03.repas2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques nuages menacent mais s'éloignent . Etienne décide de ne pas rester faire la sieste ....

 

 

 

 

Retour vers le col de Lacho puis descente très pentue et caillouteuse. Chemin où pointent quelques jolies gentianes bleues avec de petits points blancs.

04.campanules.jpg

Nous dépassons la bergerie en ruines Legarré.

05.pied-harriondi.jpg

Notre sentier passe ensuite en dessous de l'Harriondi que l'on contourne pour revenir à notre point de départ. Au parking quelques petites gouttes se font sentir mais la pluie a attendu que nous soyons bien à l'abri sur le chemin du retour dans les voitures.

Madosita.

Vous en saurez plus en regardant les photos de :

Claudine B : link

Mado : link

 

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 08:58

Temps très beau ....

Mais seulement 4 randonneurs dont un petit ( mais grand ) nouveau, Jean-Louis et ... moi  ................

Un peu déçue ... Je pensais que, comme moi, les randonneurs de BA piaffaient d'impatience ... et c'est pour cela que j'ai proposé cette rando avant le retour de notre guide Jacques.papillon-decoupe100vertid

Tant pis !

Nous, nous avons profité du magnifique ciel bleu, de vues superbes sur les montagnes alentours, entourés de papillons et de bruyères en fleurs.

papillon-decoupe100

Partis de la base de loisirs de Louhossoa, nous avons quitté le large chemin de départ pour emprunter un petit sentier bordé de fougères et remonter vers la bergerie, base de départ des apprentis parapentistes.

00pause-bergerie.jpg

Petit arrêt pour se désaltérer avant de rejoindre le sentier de découverte. Vues sur la campagne en damiers, les villages ( Hélette ... ), quelques sommets : Ursuya, Garraldako Mendi.01banane-tables.jpg

Au col ( avec tables de picnic ) SUPERBE panorama sur les montagnes qui se découpent nettement au loin : Orhy, Anie, Ossau. Pause banane dans ce si beau décor. papillon-decoupe100vertigNous continuons notre rando sur un petit sentier caillouteux, bordé de bruyères et qui monte, monte ... tranquillement.02sente-vers-erregelu.jpg

Maïté marche d'un bon pas et doit attendre le petit groupe, de temps en temps ... Grimpette plus ardue pour atteindre le sommet de l'Erregelu ( 865 m ).

03.sommet-Erregelu.jpg

Nous admirons puis descendons  pour nous arrêter un peu plus bas.

04.picnic-rocher.jpg

Picnic au soleil face aux hautes montagnes, gâteau de Suzanne ...

Descente tranquille jusqu'aux tables puis, nous rejoignons le sentier de découverte qui passe devant l'ancienne carrière ( Des différentes roches qu’on trouve sur le Baïgura, le kaolin est la plus emblématique. Elle a été exploitée dans cette carrière. Les ouvriers retiraient des blocs, les triaient, les nettoyaient. Plus bas, au village de Louhossoa, le kaolin était broyé en une poudre fine acheminée vers les fabriques de porcelaines, notamment à Limoges. )papillon-decoupe300papillon-decoupe100penchedpapillon-decoupe100pencheg

Nous redescendons vers la bergerie ( parapentistes), rejoignons la route que nous empruntons et retrouvons le sentier dans les fougères pour arriver peu de temps après à la superbe voiture de notre superbe chauffeur Alain R.

5 h de marche. 700 m de dénivelé. 13 Kms environ.

Excellente mise en jambes pour cette rentrée !

Madosita.

Mes photos : link

 

 


Partager cet article
Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 08:03


Sur les sentiers de Macaye00.macaye-eglise
Dans la pluie et la grisaille
Sont partis vaille que vaille
Bien guidés par Anita
Tout autour de l'Ursuya
Annie, Paul, Jo et Chika
Mado, Jon et cætera...

 

 

02.brouillard

 

 

Sur la route goudronnée
Chaussures économisées
Mais dans le chemin bourbeux
Leurs souliers sont tout boueux.03.dans-boue.jpg

Le sommet fut programmé...
Ce n'était pas insensé.
Dans la brume dissimulé
Ils durent y renoncer.



Ils ont parcouru deux lieues
Et ne purent faire mieux
De la montagne, amoureux,
Ils connaissent les enjeux.


01.apero.jpg
Autour d'un rhum arrangé
On fêta les mariés
Qui s'unirent un beau soir
Là-bas loin en Côte d'Ivoire.


(Les randonneurs étaient attendus à Unatia, jolie petie borda. Mado. ) 

04.repas.jpg

05.chant

Accueillis à bras ouverts
Pour l'abri et le couvert
Ils ont fait tinter les verres
Et vidé plusieurs aiguières.



Le vin gai, le cœur léger
Ils ont chanté Bagaré
Remercié les cuisiniers
Et partagé l'amitié.

 

 

 

06.cadeau-anita

 

 

 

 

À nos guides furent offerts07.champagne Etienne.jpg
Des cadeaux après l'dessert.
Anita, notre compagne
Une chemise de montagne,
À Étienne du champagne.

 

 

 

 

 

08.ursuya-decouvert.jpg

Sur le chemin du retour
On découvrit le Labour
Le sommet de l'Ursuya
Près d'Unateko Borda
Le soleil est enfin là !

Pour finir avec brio
Tout est allé crescendo
Elles ont fait le "Paquito"
Et ont repris les autos.

09.bateau

Et même si, cause à la pluie
Nous avons parfois failli
Nous fûmes épanouis
Et même un peu rajeunis.

Rendez-vous en fin d'été
Pour parcourir les sentiers
Les montagnes et les vallées
Et ensemble partager
Des palabres animées.

 

Claudine A.

marmotte-gene

  Cette fois-ci, ce n'est pas un ours qui a été vu mais une marmotte qui a séduit Gene !!! Mado.

 

Les photos :

Claudine A : link

Claudine B : link

Jean-Luc : link

Mado : link

 

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 09:57

  00.depart-col

Sept chefs d’œuvres féminins accompagnées de deux vulgaires hominidés mâles et guidés par la charmante et fantastique guide ANITA ont pris le chemin de l’auberge de SOROGAIN, départ de la randonnée du jour.

 

Pour l’anecdote, nous avons été bloqués sur notre route à la sortie d’UREPEL par une magnifique jeune fille perchée sur une tourelle de camion et qui réparait des lignes électriques et tout ceci sous les regards émerveillés de travailleurs en pause. Le Pays-Basque est bien en avance sur ce que sera la société de demain !

01.col-arbilletako

 

 

 

 

 

 

 

Depuis l’auberge, altitude 816m, nous avons suivi le GR 11 qui nous conduisit au Col d’ ARBILLETAKO LEPOA situé à 1070m. Premier exploit sportif puisque nous avons, dans les premiers kilomètres, grimpé un dénivelé de 150m en 35mn ! Un magnifique panorama s’étalait devant nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

02.Txasperro

 

 

 

 

 

Nous avons alors entamé la descente pour parvenir jusqu’au Col de TXASPERRO à 998m où nous avons fait la pause « banane ». S’est alors engagée une discussion hautement philosophique sur la présence de l’ours ! Les pros et les antis ont fait valoir leurs arguments et d’autres ont parlé de marmottes, de loups et ….d’éléphants.

Nous avons eu le loisir pendant cette randonnée de rencontrer un nombre impressionnant d’animaux : vaches, pottocks, moutons manech ou autres,…

 

 

 

 

03.col-aztakarri

 

 

 

 

 

 

 

 

N’étant pas arrivés à un consensus général, nous avons alors repris la balade en direction du Col d’AZTKARRI à 960m que nous avons atteint en 3h après 9Km de marche. Eh oui, les dénivelés positifs et négatifs que nous a concoctés ANITA ont donné un rendement plutôt faible, mais les cuisses ont bien répondu dans l’ensemble.

D’ailleurs, un peu plus tard, une masseuse dont je tairais le nom pour rester à domi-anonyme a pratiqué quelques gestes de massage sur un randonneur que je ne me citerai pas !

 

04.col-iturrunburu

 

C’est alors qu’est arrivée la surprise du jour et de la Chef : la montée par le flanc de l’ITURRUNBURU jusqu’au Col ARUNTUN LEPOA situé à 1300m en 45mn avec un dénivelé de 300m (Du 400m à l’heure !)

Ah non, les chefs d’œuvres ne sont pas en péril, comme une mauvaise langue a pu le dire ! D’ailleurs ANITA a adressé ses félicitations à tous.

05.repos-repas

Nous avons alors eu droit à prendre notre repas bien mérité arrosé de quelques jus de raisins un peu fermentés et des gâteries au dessert.

 

Nous avons alors entamé la descente en commençant par un petit chemin étroit en bordure de pente où nous avons eu le droit d’effleurer la main de certaines jeunes filles afin d’éviter tout incident.

06.pont-odia

Puis la descente s’est continuée à travers une splendide forêt bien entretenue le long du ravin ODIA.

Une nouvelle surprise nous y attendait puisque Gene a découvert un animal auquel on ne s’attendait pas…..

09.ours
  Eh ui !

 

 

Cette descente a duré 2 h pour un dénivelé négatif de 500m. Et nous avons rejoint notre point de départ.

 

En résumé une rando sportive avec une distance de 15km, un dénivelé de 1500m et une durée de 6h.

 

En complément sur la route du retour, certains ont voulu aller à la pêche et se sont arrêtés à BANCA pour ramener quelques truitelles.

 

Merci à toutes et tous pour cette excellente journée et bravo encore une fois à ANITA pour cette excellente initiative de balade.

 

JON LUKA

 

  Les photos :

Claudine B : link

Jean-Luc : link

 

En cliquant sur les 2 dernières photos, vous en voyez une autre.

 

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 


 


 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 18:24

C'est trois hommes et trois femmes qui ont suivi Etienne ce lundi.

  00.parking-ascain

Nous avons garé les voitures au parking d' Ascain, près d'un petit ruisseau chantant.

Sous un ciel plutôt gris, 01.Acanthes.jpg

nous sommes partis

sur la route goudronnée,

admirant au passage des acanthes fleuries.

 

 

 

 

Et nous montons …. Bruyères roses et blanches, camomille, mini-millepertuis égaient les bords du chemin.

02.vue-lointaine.jpg

  Petit à petit, nous profitons d'une belle vue sur Ascain, St Jean de Luz …

03a.esnaur.jpg

Et nous atteignons le sommet de la redoute d'Esnaur ( 273 m ). Nous ne nous y attardons pas. Le vent nous en chasse et c'est un peu plus bas que nous faisons un petit arrêt pour nous désaltérer.

Descente pour mieux remonter ensuite car il faut atteindre le Suhalmendi ( 301 m ). 04.train-rhune

Nous dominons le col de St Ignace :  un petit train monte vers la Rhune.

 

 

 

 

 

 

 

 

  03.Suhalmendi.jpg

Du sommet, la vue est magnifique mais là aussi le vent nous chasse et nous descendons passant près d'un troupeau de chevaux.05.banc-picnic

Etienne nous emmène vers une bergerie ( Pottoka Kasko ) où des bancs-troncs nous attendent pour le pique-nique. Le soleil n'est toujours pas au rendez-vous. Pas question  d'y faire la sieste !

 

La descente continue donc. Le soleil nous fait de petits clins d'oeil.

06.eucalyptus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous admirons de superbes eucalyptus avant de rejoindre la route. 300 m de goudron …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07.osmonde

Des osmondes royales colonisent les talus …

08.linaigrettes

 

 

 

 

Une grimpette abrupte pour rejoindre un sympathique petit chemin : ruisseau, fleurs et même linaigrettes dont la chevelure blanche ondule au vent.

 

 

 

 

 

 

 

Nous cheminons AU SOLEIL !!! et il nous accompagne jusqu'aux voitures.

Nous avons parcouru environ 10 km avec 400 m de dénivelé en 4 h de marche.

Madosita.


Trois photographes :

Claudine B. : link

Alain R : link

Mado : link

Partager cet article
Repost0