Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 14:08

Ispegi-Elhorieta.

 

A 8h1/2, on décolle du parking Lauga après avoir rempli les voitures. Nous sommes 20 autour d'Yvon et nous en récupèrerons 3 à Ossès, sur le chemin du col d'Ispéguy, au-dessus de St-Etienne de Baïgorry.

 

9 h 50 : tous les randonneurs sont OK, sac sur le dos, nous grimpons à travers les fougères, derrière Yvon,laissant les autos sur le parking de la Venta. Le ciel est bleu, le soleil tape fort, nous sommes heureux d'avoir un temps aussi beau après tous ces lundis sous la pluie.

 

Le sentier s'enfonce dans une superbe hêtraie "primaire" aux arbres énormes et très anciens. Seules des fougères vigoureuses habitent le sous-bois, dégageant une odeur qui me ramène dans mon enfance ! Mais chut ! c'est une autre histoire !!!

 

 

 

Nous croisons des brebis mêlées à de petits chevaux de type poneys "shetland" dont certains sont jeunes et d'autres encore dans le ventre de jument. Notre présence ne les effraie guère. Tant mieux les photographes en profitent.

 

 

 

 

 

 


 


 








 


Quittant la forêt, nous grimpons à travers la lande couverte d'une magnifique herbe drue et courte : une vraie pelouse d'altitude ! Quelques fleurs s'épanouissent depuis la grande digitale jusqu'à la petite orchidée rose...

Au sommet, un panorama à 360° s'offre à nos yeux, avec la vallée des Aldudes à nos pieds.

 



Nous descendons vers le col d'Elhorrièta et admirons des cromlechs bien conservés( cercles de pierres qui datent de l'Age de Fer !!! ).





 

 

Un peu plus bas, nous arrivons à la cabane choisie par Yvon pour l'arrêt-repas.

Ses abords aménagés nous offrent " au choix ", ombre et soleil, bancs en bois avec table et sièges de pierres avec dossier.


 


Repas  mérité, surtout pour celle qui se trouvait en hypoglycémie, et repos apprécié par tous...

 

On papote ! On traînasse... jusqu'au signal brutal mais convainquant du guide qui scrutait avec inquiétude la brume qui s'invitait à la fête et annonçait un possible orage.

 

Descente rapide par une autre hêtraie tout aussi ancienne et belle que celle du matin, mais sans le soleil, et nous voici aux voitures.

Un pot à la venta pour certains, départ hâtif pour d'autres, puis retour sur Bayonne par l'Espagne via Dancharria.

16h : nous sommes à Lauga, dans la chaleur lourde de la ville regrettant déjà le bon air des cimes que nous venions de quitter.

Vraiment, c'était tellement chouette là-haut ! 

Michel RICHARD

temps de marche 3h00
dénivelé               400 m
distance               9kms

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 08:13

Lundi 16 juin 2008 : Journée grillades à Otxondo ............


Tout prévu : Messieurs les cuistots, Mesdames fines pâtissières .....

Tout sauf : des travaux .... des routes barrées et ................ la météo ! ! !

Changement : direction Cherchebruit. Attaquons l «  chemin d'Emilie «  ........



Trajet facile, pense-t-on ....



Surtout, regarder devant car derrière

( horreur ! ) ciel de pluie et de grêle qui ne tarde pas à nous rattraper vigoureusement ......

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Devant tant d'adversité : demi-tour ..........

Strip-tease, qui devant les voitures, qui dans l'abri-bus et il n'est que 11h !

 

 

Voilà pourquoi nous recevons un accueil plus que chaleureux dans le garage de Maïté et Michel .
Couvert mis, provisions à gogo, très bonne ambiance ...........


Humeur morose à cause de la rando ratée ?


Pensez-vous! Que nenni ! La sangria était délectable, les salades et gâteaux « super » et l'occasion de « tchacher » avec tout le monde et d'apprécier l'ambiance du groupe .......... loin de tout effort et autour d'une table !






Un grand merci à tous ceux qui ont mis la main à la pâte et à lundi prochain sous le soleil !

 

Pierrette R.


 


 


 

 

Yvon précise :

départ : Pont d' Amotz,

Altitude :32m

Tour du Ziburua . Dénivelé :139m

Durée: 1h00 avec l'arrêt "puncho" sous la pluie sous les arbres !

Temps de transport supérieur au temps de marche et temps de repas supérieur au temps de transport.......

Merci encore pour le repas toujours offert au guide par le groupe.

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 18:21


Mais GRAND SOLEIL                                                 dans tous les coeurs !

 

Départ en douceur, 8 h 30 de Lauga.

Direction Ibardin !

Nous passons dans l'adorable village d'Ascain et ... Chouette ! Viva l'España et ses bentas ! ...
Non Lily ! ............

Seulement parking à Ibardin ....

 


9h45 : départ pour une montée assez costaud.

 

 

 

Heureusement Yvon est là pour nous faire découvrir de si beaux paysages. Les montagnes jouent à cache-cache avec les nuages.

 

 

Ils sont de plus en plus nombreux et ...... la pluie arrive !


 

 

Et alors ? ........ C'est tellement merveilleux de pouvoir être là ! ...........

 

 

 

 

 

Le repas de midi se passe, avec beaucoup de joie, dans une jolie baraque en bois.

 

 

«  Nous formons un groupe

bien sympa « 

La randonnée a été raccourcie

( 2h45 ) , vu la boue dans les chemins et sur nous même !

 

 

 

 

Voilà, mes amis ... Gros bisous à tous et bonne journée pour lundi prochain !

Lily R.

 

 

Mais j'ajoute :

Lily a oublié de mentionner qu'elle a été expulsée de la cabane des chasseurs. Elément très perturbateur, elle troublait, sans arrêt, la réunion au sommet présidée par notre patient guide ...

Impossible en sa présence, d'établir le menu du super gueuleton prévu lundi16 juin.

GRAVE ! ! !

Bien qu'absente ce jour là, elle donnait son avis à tort et à travers. Même notre

si calme Yvon ( volcan endormi ? ) a perdu patience !

«  Dehors Lily «  a-t-il dit !!!

Bref, grâce à notre inégalable, irremplaçable Lily, nous avons bien ri !

Madosita.

                                                              Retour à la queue leu leu ...........

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 18:52


OU

PLONGEE DANS L'ABÎME POUR REMONTER VERS LA CIME ....



Réunis presque tous ( 25 ), une fois encore à 8 h 30 pour le départ à Lauga, ce lundi 2 juin.

Direction Dancharria – Otsondo.

La météo est correcte, ciel gris, mais après ces derniers jours de pluie, quelle béatitude de voir la campagne sans sa voilette d'eau ! .........

Circulation très fluide jusqu'au parking ( col de Lizamearka : 548 m) où nous laissons les voitures.

Le temps s'éclaircit un peu : bon présage pour notre marche ... Nous partons gaiement avec échange de bavardages et de nouvelles.

Méandres de montagne, sages et prévisibles. La nature explose d'odeurs et de bruits d'insectes. La vue s'élargit au fur et à mesure que nous avançons. Alain prend des photos.




Nous abordons une forte descente vers un cours d'eau en colère qui se fait entendre de loin. Nous descendons les uns derrière les autres, posément en regardant nos pieds ... Les fougères enlacent nos chevilles mais nous passons quand même !!!



Le cours d'eau ( 450 m ) se révèle plus important

que prévu ... Yvon fait un passage de pierres mais le courant est trop violent. Nous descendons en aval :passage plus facile. Nous nous regroupons sur l'autre rive. Désormais, il faut remonter ! ! ! .......... Et l'on s'aperçoit que nous étions descendus très bas ! Allons, courage ! Nous nous rapprochons du déjeuner.




Notre guide Yvon a prévu un refuge très confortable avec table et bancs.



Détente, impressions échangées, rires, mandibules en action : c'est la pause ou recharge des batteries.

Dominique fait passer un gâteau délicieux. On s'esclaffe mais on le mange ! ! !

Notre botaniste Françoise rectifie nos erreurs au sujet de certaines plantes et arbres croisés le matin.

C'est l'heure de repartir. Tiens ! On pensait redescendre ... On remonte par un chemin moquetté d'herbe tendre. On a envie de se jeter par terre pour une petite sieste surtout que le soleil se rappelle qu'il existe ..........


Une surprise nous attend !

L' Alckurruntz est tout près ! On ne peut résister !

Voilà ! On est en haut ! 926M !....... Panorama superbe, vallées montagnes, villages miniatures. Tout se déroule comme dans un film. On se sent petit mais heureux d'en faire parti !





Alain fixe ce moment à jamais ...




Le temps passe ... A regret, il faut redescendre. L'herbe haute et grasse veut nous retenir. Pas d'état d'âme !!! Les cailloux perfides nous guettent, les jambes tirent et s'alourdissent, les épaules sont ankylosées mais qu'importe ! Le vent flirte avec nos cheveux, nos yeux reflètent la beauté des paysages ... Nous sommes heureux d'être là, l'essentiel est évident.







Tout à l'heure..., ce soir ... nous repenserons aux cascades dans les rochers, aux petites chèvres curieuses nous regardant passer, aux pottoks se disputant une femelle, aux nouveaux-nés du printemps collés à leurs mères, et surtout aux arbres majestueux qui nous parlent du passé avec tant de noblesse et ............










«  Salut, vieux chêne centenaire


Ton ventre est ouvert par les ans

Mais j'y vois pousser des primevères

Et le lierre t'enlace doucement.
Ta tête effleure le ciel

Tes racines font l'amour à la terre

Un étrange goût de miel

Envahit mon âme entière .... « 


(Pardon, je n'ai pas pu m'en empêcher !)


PS : Merci à notre guide Yvon pour cette randonnée magnifique

Françoise R.


( soit un dénivelé de 580m environ.
et environ 9,5 kms
pour 4h30 de marche.)


Et pour voir les photos de Madosita cliquez sur :

http:link

puis cliquez sur diaporama ...

Partager cet article
Repost0
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 09:51

Temps douteux ce 26 mai 2008, mais 21 adhérents prêts a en découdre avec les éléments divins!

Il y a trop longtemps que nous n'avons pas crapahuté. Nous décidons de partir d'Ainhoa en direction des éternelles, mais ô combien précieuses et appréciées, cabanes de chasses d'Espelette.

Pour varier l'itinéraire d'une part, et permettre de rester a l'abri du vent (qui chasse les gros porteurs d'eau que sont les cumulus), nous empruntons une variante qui nous conduit sur les contreforts qui dominent ce joli village basque (classé au patrimoine mondial par l'Unesco, selon les dires de certains).

 

 



 

 

 


 

 



Les vues profondes sur la côte et l'Espagne sont  superbes !

 

 

 


 






 

Une grimpette "tout schuss" pour tester les mollets

 

et nous arrivons devant l'enclos où le propriétaire de

pottoks, aidé de la famille, traite ses bêtes contre

les tiques.

 

 

 

 



 

 

 
Les juments sont toutes entourées

de leur petit !

Instant magique !

 

 

 



 



 


 

 

La cabane est en vue. Ouf ! car quelques estomacs commencent à crier famine !

 

 

 





 



 

 

Le retour se fera, toujours pour éviter les rafales de vent, par une sente contournant l'Atxulégy et l'Erreby et menant directement à la chapelle de l'aubépine.

 

 

 




Puis c'est l'arrivée aux voitures après 5h00 (petites) de marche et 14kms parcourus.

Une simple reprise en somme ! ! !

Prose de notre dévoué Yvon .

Photos de notre reporter favori : Alain

Encadrement photos : Madosita.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 17:14

 

OU .... LA RANDO DES GONFLES ,  DES MEILLEURS  ! ! ! ! !  ( d'après Yvon ! )

 

08h30: lauga ! Les amis de Sylvain sont là ...! Une p'tite signature et puis s'en va......que des dégonflés! ( je m'en fiche j'ai les noms ! )  " On se demande pour quoi faire ! "
Les meilleurs (et oui) " A prouver " (18 jeunes et fringants retraités) s'en vont pour un périple sur Sare.RV au parking du musée du gâteau basque.

 


 

  Mon intention est double.....

1 : visite d'un joli musée que personne ne connait,  exceptée Dominique.

2 :...non avouable!....ou alors juste une toute petite part de gâteau ! ! ! " c'est c'qu'on dit ! "
C'est parti..  Et ça grimpe dur !....Une jolie cabane retapée avec goût par un spécialiste de la roulette....

Ca grimpe ...



 


 

Ca grimpe dur.... dur...Une bergerie !........ OUF ! ........pause banane.
Et c'est re-parti !


 

 

 


 

 

Ca regrimpe dur dur dur....Un petit bois ! ...la pluie....les capes...

 


Et ça continue ...du vent ...de la pluie......et Yvon bifurque soudainement à droite dans les ajoncs, plonge pour retrouver une pistouille abritée du vent et un abri malheureusement fermé !
Même pas grave .... Y en a un autre plus bas !....gare aux cailloux glissants....et l'abri nous accueille....2 ou 3 bancs rapidement confectionnés. On grignote et on partage le gâteau de Suzanne.


Descente sur les voitures par un sentier de contrebande.(Ces chemins sont reconnaissables car seuls les pottoks et quelques randonneurs avertis ou téméraires " oui, j'en connais ! " les empruntent.)

 

??h00 retour au parking...Abandonnons l'idée de visite, le musée étant fermé.
Fort heureusement pour nous GPS était absent .............Sinon, comme toujours d'après lui, le temps d'arrêt eut été supérieur au temps de marche " et on appelle cela de la Rando ! "et le kilomètrage se serait mesuré en hectomètres.

A lundi ?

Les Fringants Retraités auront été «  rafraîchis «  sous la pluie ! ! !


PS : En rouge, petits commentaires de Madosita !


 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 16:36

Le temps exécrable nous a forcés à annuler la rando!
  Le téléphone  arabe  se mit en marche. Certains furent oubliés.....
Regroupement à 11h00 à lauga...nous ne sommes que 12, puis 20...puis...?
Pierre avait prévu 30 repas!....les désistements affluaient à tour de bras ..... L'inquiétude grandissait......
Enfin,nous partîmes à ?......mais par un prompt renfort, nous nous vîmes 28 en arrivant à bon port ! Ouf !...
..







La paella "se" préparait sous nos yeux.....je ne vous parle pas des odeurs flattant tous nos sens ... Oh combien titillés !...







Impatients, nous attendions en sirotant une sangria 

généreusement offerte par notre ami Bernard, Vicomte d'Urt,qui arrosait ses ?? printemps !













 


L'ambiance montait de cette chaleur procurée par....les chants basques, béarnais et autres ritournelles....repris en choeur autour du maître Michel B......tout naturellement désigné.







Le repas fut apprécié, les fruits de mer dévorés, le riz ingurgité, la viande avalée.....










Le tout,cela va de soi, bien arrosé.
Bien sûr, il y eut quelques débordements et manifestations de joie comme le montre le reportage......






 






Mais au dire de certains fins connaisseurs, il y a bien longtemps qu'ils n'avaient pas vu une telle ambiance.




Par le Grand chef YVON.

Photos : Pierrre S.


Partager cet article
Repost0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 17:56

8h30 ! Rendez-vous très matinal !!!

Une bonne chambrée au départ de LAUGA, une trentaine de marcheurs ( Yvon compte double ).

Le temps s'annonce beau mais « frisquet ».

Rassemblement à Sare pour une balade vers le col de LIZARIETA et les palombières ou l'IBANTELI : Yvon entretient le suspense ....

Petit retard : il manque une voiture à l'écurie d'Yvon, très vite ramenée dans le droit chemin ( les portables passent )

Toujours joyeuse et volubile, la troupe s'élance ( 15 jours d'interruption : imaginez ! ).

Nous longeons le ruisseau suspendu qui collecte les eaux de la montagne pour irriguer SARE ( canal creusé par les femmes du pays, disait notre guide !!!

C'est mal les connaître !!! )

La montagne est magnifique, avec des camaïeux de verts superbes.

Un indice : on prend à gauche, direction le col de LIZARIETA.

Le sentier est plus que caillouteux mais chut !.............

De l'autre côté, la pente est très raide, asphyxiante..... Merci Yvon !

Col de LIZARIETA ......... Direction : les palombières d'ETCHALAR ( village espagnol en contre-bas ). Pour les palombes, il faudra revenir à l'automne ..........

L'IBANTELI, ce sera pour une autre sortie. ( Yvon ne serait-il pas en forme ? ? ? )

Pas de regret, c'est magnifique.

Au loin, les TROIS COURONNES. Au premier plan, l'IBANTELI

 


et derrière, la RHUNE que l'on peine à reconnaître sous cet angle.


 


 

 

Repas au soleil animé par quelques chants et pas de danse . Vous l'aurez compris, Annie était parmi nous !

 
 

Descente tranquille ........... TROP! .... Une surprise nous était réservée : une belle montée ! ( Après manger : est-ce bien raisonnable ? )

 




Pas de perte.


 


 


 

 


 

Fidèle à ses habitudes,

lors de la traversée d'un ruisseau,

Yvon a baptisé Pauline, la petite nouvelle.
 Elle a promis de revenir ! .....

La doyenne du groupe, je ne la citerai pas, a essayé de marcher sur l'eau .........

Le «  miracle «  n'a pas eu lieu ....... Elle a fini trempée !

( Dommage, elle n'est pas sur la photo ! )

 

Que de bons souvenirs de cette belle journée ! Vivement la prochaine ! .........

Maïté et Michel B.

Temps de marche : 3h45 pour 11,4 Km et 2h26 d'arrêt

Dénivelé : 550 m

 

 

 









)





Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 18:32
Balade du lundi 17 mars 2008.


Le temps est avec nous.
Toute la troupe de joyeux lurons prend la route du Pas de Roland, direction Col des Vaux. Un air de printemps flotte autour de nous. La nature s'éveille. Les arbres verdissent doucement...
Et voilà les Penas d'Ichusi. Puis, nos regards plongent dans la vallée. Au-dessus de nos têtes, les vautours nous survolent .
18penas-d-ichusi-copie-1.jpg




32.penas-d-ichusi.jpg 

  Aujourd'hui, nous avons la chance de pouvoir observer, grâce aux jumelles de Michel, les nids de ces magnifiques oiseaux couvant leurs oeufs.


 


 

 

21.penas-d-ichusi.jpg


 




Ensuite, nous nous extasions devant de jolies cascades aux bruits rafraîchissants pendant que notre guide, toujours farceur s'amuse à nous éclabousser en jetant des pierres dans l'eau ! ! !


 

27.penas-d-ichusi.jpg







Il y a aussi les demoiselles coiffées, roches sculptées par l'érosion et toutes ces merveilles que le Pays Basque nous offre ! ! !


Puis l'heure est venue de rejoindre les voitures, à regret, mais des images plein la tête ... A bientôt pour d'autres découvertes .
Agnès S.

Yvon ajoute que : ichuzi-carte-d-coup-e17-03-08-copie-1.jpg
nous avons marché sur 11 kms.
gravi 550 m
Et tout cela en 4h 30mn.

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 10:00

 

HUMIDE !


pierrette--encadr-e-200.jpg

Une fois de plus, nous nous sommes

retrouvés 21 au départ malgré les

vacances et, cerise sur le gâteau,

nous avions notre GRANDE aînée, Pierrette,
undefined


et la benjamine,
Maxime (12 ans ), séparées

par 70 printemps : vive la rando ! ! !


Après avoir quitté le voitures à la chapelle de l'Aubépine à Ainhoa, un oeil furtif sur les stèles discoïdales
15fev08-004.jpg

et nous grimpons au col des Trois Croix.erythronedentdechien_r.jpg

Quelques-unes ont admiré une délicate érythrone

«  Dent de chien «  : merci Pierrette ... Les violettes foisonnent ...

La traditionnelle «  pose-banane «  se fit à Gaïnekoborda, au sec ....15fev08-013.jpg

Car nous sommes passées, au cours de cette rando, par :

temps gris, crachin et petit soleil , en direction du col de Zuranateko lepoa.

Petit retour sur nos pas à cause d'un crachin de plus en plus liquide et hors sac à Eriko borda où nous avons nos habitudes !

Bons vins et sucrerie furent partagés comme à l'accoutumée.

Retour par Atchulegi et l'Ereby pour les « grands «  , par l'ex GR10 pour les « faibles «  ! ! !
aub-pine-zuranat-ko-parcours-.jpg

Excellente journée, toujours bien guidée et encadrée ....

Merci et à la prochaine !

Suzanne B.

PS d'Yvon : Et pour finir ..temps de marche, 15fev08-046.jpgtemps d'arrêt n'ont pas été calculés faute de moyens sophistiqués appropriés et de personnel compétent ! ......

Pour ceux qui m'ont suivi de bout en bout, il faut compter 670 m de dénivelé et 11 kms de distance. Les autres (les vieux faibles) ....j'ose même pas le dire....
J'accorde 480 mètres... parce que je suis BN !
Mettez celà dans vos souvenirs, vous en reparlerez à vos arrières petits enfants un de ces jours !

 

Partager cet article
Repost0