Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 16:47
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Départ Trabenia.

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Des sureaux au bord de l’eau.

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Quelques orties rouges. Pas une brise ne les bouge …

 

Montée. Sentiers par les pluies ravagés.

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Polygalas en bouquet,

Petit plateau avec rocher

Par Ihizelaya dominé.

Souffler, se désaltérer ...

 

Col des Trois Fontaines, nous avons passé

Par une vierge cachée, protégées.


Bifurqué à droite après,

Au bord d’un ruisseau, restaurées.

 

Forêt sombre, mystérieuse dans le brouillard …

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Une bergerie bien retapée.

Le petit sentier contournant la Rhune nous amène au col de Zizkouitz. 677 m.

Puis large piste gravillonnée.

Pistouille pour virage couper.

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Le sommet est tout près mais nous ne le voyons pas encore !

La «  voix » du petit train nous accueille à la Rhune.

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Pas âme qui vive au sommet de nuages entouré.

 

Picnic près de gros rochers qui nous protègent d’un petit vent frisquet.

 

A Zizkouitz, nous sommes redescendues,

Les sculptures, nous les avons aperçues.

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Minis ruisseaux à traverser,

De grassettes et soldanelles décorés.

Sommet Subisia ( (568 m ). Enfin on l’aperçoit !

 

Montée vers des rochers,

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

La crête de l’Arlepoa se dessine, on la devine ...

Descente ...

Zigzag  sur la pente

 

Descargar handiko lepoa

Petite halte par là.

LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.
LA RHUNE dans le brouillard. Jeudi 17 mai 2018.

Belles digitales et raiponces

Mais Carmen fonce

vers Trabenia

Et voilà !

 

Le brouillard nous a caché les belles vues

Cependant, nous ne sommes pas trop déçues.

Très contentes de nos 14 kilomètres arpentés

Et des 950 m de dénivelée !

Nadine nous a très bien véhiculées

Carmen nous a très bien accompagnées.

Madosita.

 

Plus de photos.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 10:06
IBANTELI en approche. Lundi 07 mai 2018.

Grand beau temps, comme prévu, à Vera où les fleurs aux balcons rivalisent de couleurs éclatantes, jaunes et rouges.

Le moral au beau fixe, après la traversée du village, nous commençons notre montée au dessus de l'école.

Puis nous serpentons à travers champs et forêts, en admirant quelques belles maisons.

La montée est soutenue, la chaleur commence à se faire sentir mais personne n'ose se plaindre.

IBANTELI en approche. Lundi 07 mai 2018.

La vue est dégagée sur la Rhune, les 3 Couronnes, Ibardin, Vera et le joli village de Lesaka.

IBANTELI en approche. Lundi 07 mai 2018.

Nous atteignons le Sorokogamia avant de traverser un magnifique pré parsemé de fleurs, boutons d'or, marguerites...

L'avant garde avait même pu apercevoir un chevreuil, les autres bavardaient ....

Nous cheminons sur une agréable crête, mi ombre, mi soleil, nous longeons l'Ibantelli avant l'arrivée à notre but, le col de Lizarrieta.

Nous prenons notre temps pour un pique nique festif, caressés par le soleil et un petit vent rafraîchissant.

Vue sur l'Atxuria.

Le retour se fait en grande partie par le même chemin, dans la joie et la bonne humeur.

Arrivée aux voitures en pleine forme, après 17kms et 520m de dénivelé.

Merci à Jacques, et à la météo, pour cette belle journée.

Marie-Claude M.

Ce parcours en 2016.

 

 

 

 

 

Photos Jean-Michel.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2018 5 27 /04 /avril /2018 09:54
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.

Du goudron, du béton, de très beaux sentiers bordés de très beaux arbres.

Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.

Fontaine et table au col IKATZULO.

Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.

Passage de gué.

Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.

Picnic dans clairière.

Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.

  Lac Domiko dans son écrin de verdure.

Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.
Le lac DOMIKO depuis Lesaka. Jeudi 26 avril 2018.

 

Retour petits sentiers,

descente glissante,

larges chemins,

frênes à fleurs parfumées,

béton, goudron.

16 km et 772 m.

Madosita.

Les photos :

Jean-Michel.

Mado.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 17:21

12 optimistes se retrouvent à Marouette, le temps est mitigé mais nous y croyons.

Le moral est légèrement en berne au col d'Otxondo. Arrivés à Azpilkueta nous sortons les capes de pluie.

Petit village qui présente une particularité : l'accès au trinquet se fait par le porche de l'église.

Nous prenons à la sortie du village un chemin qui nous indique un ermitage, lequel s'avère en mauvais état et s'apparente plus à une ancienne bergerie.

LARRONDO depuis Azpilkueta. Lundi 23 avril 2018.

Nous montons régulièrement et joyeusement vers le brouillard, à notre gauche nous apercevons une zone de reboisement, hêtres ? .

Après la traversée d'une belle forêt de hêtres aux feuilles d'un joli vert tendre, nous arrivons sur un plateau aux contours irréels, nous nous sentons enveloppés dans une sorte de ouate.

LARRONDO depuis Azpilkueta. Lundi 23 avril 2018.

Pas de cabane en vue, donc pause repas à l'abri de grands arbres qui nous offrent leur frondaison, au pied du mont Larrondo (850m) dont nous devinons le sommet.

LARRONDO depuis Azpilkueta. Lundi 23 avril 2018.
LARRONDO depuis Azpilkueta. Lundi 23 avril 2018.

Début du retour par le même chemin que nous quittons bientôt pour effectuer une boucle. Le temps s'améliore, le ciel se dégage et après une nouvelle traversée dans une tout aussi belle forêt, nous pouvons contempler une partie de la vallée du Baztan.

Nous traversons un hameau où se situe un ermitage dédié à Saint François Xavier.Une très belle maison fleurie de magnifiques rhododendrons fait notre admiration.

Nous continuons notre parcours par un joli sentier aménagé à travers champs.Une maison carrée, imposante et en mauvais état nous interpelle sur sa destination d'origine.

Nous voilà de retour aux voitures après une jolie randonnée quoique légèrement humide, de 12 kms et 570 m de dénivelé.

Merci à Jacques.

Marie-Claude M.

Les photos d’Olivier sont toutes dans le texte.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2018 6 21 /04 /avril /2018 10:19
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.

Un beau temps ensoleillé,

Du vent pour nous bousculer,

De beaux paysages à admirer.

 

XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.

Vue Rhune, 3 couronnes : beaux sommets.
Même le Mendaur, on voyait …

XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.

Picnic col des poiriers.

Sur des troncs, bancs bien venus,

Rhune, Mandale à admirer

 

 

 

 

 

Ou à l’ombre d’un feuillu.

 

Trois couronnes bien encadrées.

 

XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.
XOLDOKOGAINA  depuis Biriatou. Jeudi 19 avril 2018.

Asphodèles, grémils au bord des sentiers …

Potentilles jaunes, sablines blanches non photographiées.

10 randonneurs bien décidés

Guidés par notre attentionnée Carmen.

Geneviève, Chantale, Patrick, Miren,

        Monica, Catherine, Jean-Michel,

Jean-Yves, Mado, Gisèle,

Ont passé une excellente journée.
12 km avalés, 624 m grimpés.

Madosita.

Les photos :

Jean-Michel L.

Mado.

Partager cet article
Repost0
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 10:47

Départ par un temps maussade, mais pleins d'espoir pour la Rhune face nord.

ALTZANGA  depuis Trabenea. Lundi 16 avril 2018.

Arrivés au lieu dit Trabenia, nous empruntons le GR10 par une montée, régulière mais soutenue, empierrée et boueuse, à travers une forêt puis dans un paysage dégagé.

Nous pouvons apercevoir Saint Jean de Luz … pour peu de temps malheureusement car la pluie arrive et ne nous quittera plus jusqu'au retour aux voitures, contrairement aux prévisions. Nos espoir douchés au propre et au figuré, nous nous équipons de capes protectrices et diversement colorées.

ALTZANGA  depuis Trabenea. Lundi 16 avril 2018.
ALTZANGA  depuis Trabenea. Lundi 16 avril 2018.

Chemin faisant nous arrivons à un premier col d'où nous accédons à la cabane de l'aigle ou Arano Xola, ou encore dénommée par notre guide «  Cabane aux amoureux «  du fait de son exiguïté.

De toute façon, nous n'avons pas le choix, après un temps d'adaptation à la pénombre, notre groupe de 9 arrive tant bien que mal à se caser dans cet endroit plutôt bien organisé. Nous arrivons même en nous cognant un peu à sortir les pique-niques de nos sacs.

 

Petite transformation. Laquelle ?

 

L'ambiance est gaie et conviviale et le repas nettement amélioré par une bouteille de vin et des douceurs pour le dessert.

Nous devons malgré tout quitter notre nid douillet pour nous diriger vers le col des Trois Fontaines, contourner l'Atxanga par le nord pour aller voir la redoute Koral Handia, 1813, impressionnante par sa dimension et qui a vu la déroute des troupes napoléoniennes la même année.

Retour par le même chemin en essayant d'imaginer le panorama. Vision toujours bouchée et descente glissante

 

ALTZANGA  depuis Trabenea. Lundi 16 avril 2018.
ALTZANGA  depuis Trabenea. Lundi 16 avril 2018.

Nous croisons 2 chevaux tristes sous la pluie.

ALTZANGA  depuis Trabenea. Lundi 16 avril 2018.

La végétation nous annonce malgré tout le printemps, les asphodèles et les genêts commencent à fleurir.

Au total 15 kms et 600m de dénivelé.

Nous sommes prêts à recommencer.

Marie Claude M.

Photos Jean-Michel.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2018 3 11 /04 /avril /2018 08:08

Une quinzaine de km avec de belles vues avait dit Jacques.

Au sommet de LARRONDO.

 

« Très beaux paysages mais beaucoup de nuages et mauvais éclairage …

Monica est restée un peu plus bas «  m’a écrit Olivier avec la photo qu’il m’a envoyée.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 08:58
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Se chausser.

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Monter le long d’un ruisseau.

Admirer …

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Déboucher près des mines.

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Se restaurer près d’un arbre encore dénudé.

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Continuer jusqu’ à Harretxecoborda. Y reprendre son souffle et admirer le paysage ...

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Atteindre le sommet.

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Visiter la Crèche.

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

Piqueniquer à Harrotzaineko Borda.

Jouer avec des cailloux.

LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.
LARLA ( 700 m ) depuis St Martin d’Arrossa. Jeudi 05 avril 2018.

S’attaquer aux grimpettes sur sentes étroites pour arriver à l’antenne au sommet du Larrango (579 m ).

Descendre tranquillement sur larges chemins parfois herbeux, parfois caillouteux, parfois « mouilleux «  ….

Rencontrer, avec plaisir, en descente, Claudine A et Jacques et bavarder un peu.

=

 Avoir passé une excellente journée.

14 km et 740 m de dénivelé.

MERCI à Carmen pour ce beau parcours

Madosita.

Les photos :

Jean-Michel.

Mado.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 09:44

Il pleuvait sur Marouette ce matin – là.

Carmen, 9 filles et pas un gars !

On y va ?

on n’y va pas,

au Larla ?

IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.

Ibardin dans le brouillard.
Voitures garées près des dernières bentas.

IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.
IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.
IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.
IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.

Grimpettes

Vers les crêtes.

Monté le Mandalé,

Avec facilité.

Passés par la Redoute *,

on s'en doute !

Quelques pans de ciel bleu.

Horizon moins brumeux.

IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.
IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.

Borne 3, Azkopé,

Long arrêt,

Au SOLEIL pour piqueniquer.

Dans un beau décor,

Qu'on est bien dehors !

IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.

Retour par le large chemin qui rejoint le GR10.

IBARDIN - AZKOPE. Chemin des Bornes. Jeudi 29 mars 2018.

Quelques grémils nous ont souri.

Encore froissés,

Pas bien réveillés ...

 

A l’embranchement, désolation …

Arbres coupés,

Chemins défoncés,

De la boue

Partout.

 

 

 

 

Le jacaranda a été épargné.

 

 

 

 

 

 

Il prépare sa parure d'été.

( Photo d'une autre année. )

Sur le chemin de retour, nous avons pu admirer,

la Rhune dans toute sa majesté.

12 km et 590 m.

Madosita.

Photos Mado.

 

*Redoute de la Baïonnette :

" L'ancienne redoute de la Baïonnette, où le bataillon du 88ème, commandé par le général Taupin, fut massacré le 8 octobre 1813 par les anglais et leurs alliés qui étaient au nombre de 20 000 ".

Partager cet article
Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 09:55

Promesse de soleil pour aujourd'hui, nous partons d'Espelette par une petite route en direction d'Itxassou pour bientôt la quitter et grimper sur la droite vers notre lieu de parking ( Haltia. 270 m ) devant l'unique ferme du coin.

Nous prenons un chemin qui monte régulièrement en lacets pour rejoindre le GR 10.

OURESTI DEPUIS HALTIA. Jeudi 22 mars 2018.

Le Mondarrain enneigé se montre et se cache au gré de l'ascension.

Après le contournement d'un premier mont nous descendons à travers une forêt pour remonter vers le col des 3Croix.

Nous contournons le pic Ouresty, voisin du Mondarrain et nous nous approchons de la neige.

OURESTI DEPUIS HALTIA. Jeudi 22 mars 2018.

Tout est magnifique, les montagnes , le Goramakil, l'Artzamendi et même la Rhune qui a gardé un chapeau blanc, nous offrent un ultime panorama d'hiver.

La neige devient plus dense, un groupe décide de rester à mi pente de l'Ouresty tandis que les autres ( 3 = 2 H et 1 F ) grimpent énergiquement vers le sommet et peuvent contempler les sommets de plus haut.

OURESTI DEPUIS HALTIA. Jeudi 22 mars 2018.

Nous nous retrouvons tous à l'abri de rochers ( Zuharreteakolepoa ), les pieds dans la neige et la tête au soleil pour un apéro spécial anniversaire en l'honneur d'Anita, le picnic et le gâteau de Gene.

Nous savourons le moment présent avant de repartir par le même chemin.

La forêt est encore hivernale, quelques fleurs pointent leurs pétales et un poulain tête sans se préoccuper des intrus qui le photographient, quelques vaches se laissent aussi approcher.

Nous croisons aussi un nombre inhabituel de randonneurs, peut-être est ce l'effet de la grève.

Au col des 3 croix, nous coupons par un raccourci.

Très belle randonnée de fin de saison, sans difficulté particulière pour notre groupe de 11, ravis de cette journée.

Au total, 14 km et 760 m de dénivelé en 6 h.

Marie Claude M.

 

Photos :

Olivier.

Mado.

Partager cet article
Repost0