Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 09:25

En ce lundi spécial, nous allons dire " Au Revoir " à Jacques qui nous abandonne, momentanément, pour se consacrer à la navigation.

Olhette – Insola. 05 juin 2017.

Avant les agapes nous allons marcher un peu, environ 3h30, histoire de mériter notre repas.

Le temps est favorable, pas de pluie et une douceur de bon aloi.

Olhette – Insola. 05 juin 2017.

Notre petit groupe de 14, après s'être garé à proximité de la chapelle d'Olhette, commence une agréable montée à travers la forêt et le long d'un cours d'eau.

Nous débouchons sur un sentier qui va nous faire longer des pâturages et nous offrir une vue imprenable sur les magasins du col d'Ibardin.

Olhette – Insola. 05 juin 2017.
Olhette – Insola. 05 juin 2017.

Heureusement la vue sur la côte, Bayonne, St Jean de Luz et Urugne s'offre rapidement à nous, ainsi que quelques sommets, dont la montagne de Ciboure et la petite Rhune.

Olhette – Insola. 05 juin 2017.
Olhette – Insola. 05 juin 2017.

Pause banane et séquence culturelle avec la rencontre d'un dolmen, daté entre 2000 et 4000ans avant JC.

Nous atteignons la cabane des chasseurs de Vera, où nous avions déjeuné lors d' une précédente randonnée.

Olhette – Insola. 05 juin 2017.
Olhette – Insola. 05 juin 2017.

Puis nous prenons un sentier par lequel nous pensons nous laisser glisser jusqu'à la venta, mais surprise, nous n'avions pas imaginé que la pluie aurait gonflé à ce point un petit ruisseau totalement inoffensif habituellement.

Nous passons tant bien que mal à gués, qui garde ses chaussures ou bien qui les ôte, le résultat est un bain de pieds général , agrémenté de quelques glissades et fou-rires.

 

Olhette – Insola. 05 juin 2017.
Olhette – Insola. 05 juin 2017.

Enfin arrivés et attablés, les pieds mouillés pour la plupart, nous faisons honneur au copieux repas, dans une venta bien fréquentée en ce jour férié.

Olhette – Insola. 05 juin 2017.

Après le café et la cérémonie des cadeaux, nous reprenons le sentier, transformé en lit de torrent, pour revenir aux voitures non sans avoir à nouveau éprouvé l'étanchéité de nos chaussures.

Le soleil est au rendez-vous et la bonne humeur générale.

Nous avons effectué une boucle d'environ 11km et 400m de dénivelé.

Marie-Claude M.

Photos :

Mado.

Partager cet article

Repost 0

commentaires