Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 07:55

La Rando du 06.11.08 vu par un Spécialiste PRO ….........


Après les nombreuses, longues et diverses concertations et les inévitables hésitations inhérentes à ce type de situation où la vie de chacun d'entre nous ne repose QUE sur la bonne décision ,  nous voila partis pour de nouvelles aventures.
Ce sera, compte tenu de la météo,une ascension depuis le pas de Roland (55m) vers la ligne de crête formée de l'Ourrezti et du Mondarrain (749m).

 



9h40. Nous sommes parés et entamons la longue montée vers le col d'Atharri (307m) que l'on atteint en 45 minutes.

 





Le fronton du quartier( de 1937) dépassé, nous faisons la pause "banane" à l'abri du vent (357m) (c'est beaucoup dire !).

Après ce bref instant de bonheur, nous ré- attaquons de plus belle par les tourbières nord-est du Mondarrain (550m) ( à éviter après des pluies abondantes ! ! !)







Nous arrivons enfin en terrain herbeux au pied des rochers (680m) lorsqu'un cumulus malveillant

 


 


s'oublia abondamment  au dessus de nos têtes nous obligeant à enfiler rapidement les ponchos, et à décider d' écourter le parcours pour enfin dénicher une bergerie, ô combien salutaire !.








2,3 bancs vite installés et nous voilà à table(!).







 

 




Ce rapide repas avalé,nous entamons la descente sur le col de Légarré(349m) puis le même itinéraire qu'à la montée pour retrouver nos voitures alors qu'il recommence à pleuvoir.
Le logiciel IGN (à défaut de GPS) nous indique 10,400kms pour un dénivelé de 735 mètres. Il précise également que nous aurions du mettre 4h30 pour effectuer ce parcours,alors que nous n'avons mis "que"3h30 environ …...


Le circuit et la feuille de route seront adressés ultérieurement (lorsque mon secrétaire m'aura rappelé le processus d'expédition après enregistrement)

si les muscles "tirent "un peu demain ....c'est normal !


  Yvon.




La Rando du 06.11.08 vu par Madosita.


Et OUI !

Nous sommes partis !


Sous un ciel gris ! ! !

Nous ne craignions pas la pluie :

YVON avait son parapluie …............


Au pas de Roland, 9 randonneurs se sont chaussés

 






Et, en route pour la randonnée  . . .

Elle commence par une belle montée

Histoire de bien s'échauffer

Direction le Col de Légarré.

On apercevait le Mondarrain

Nous avons essuyé un petit grain

Et nous avons bifurqué

Et nous sommes descendus

Et nous sommes remontés

Par des sentiers très mouillés

Ou plutôt des «  rus « 





 



Flancs du Mondarrain

Nous avons atteints

Et nous l'avons contourné

Et alors !!!!, mes amis , quelle saucée !!!!

8 fantômes sous cape derrière un noir parapluie

Ont essuyé vent, grêle et froide pluie …....




Las de nous arroser

Les nuages s'en sont allés ….

Le soleil nous a vite séchés ....

En bas de l'Escondray

Une petite bergerie

Nous a accueillis

Pour y piqueniquer.






         

                                                                            

                               Et nous sommes redescendus



Par le Col de Légarré

Le ciel a quand même attendu

Qu' aux voitures nous soyons arrivés

Pour quelques gouttes faire tomber ….








Finalement, nous avons passé

Une très agréable journée

Et j'aurais bien regretté,

De ne pas y avoir participé !


Madosita

et ses photos trafiquées sauf la dernière.


Et pour voir plus de photos, cliquez sur les liens :

galerie d'Alain :link

galerie de Madosita :link




Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 17:29

Lundi 27 octobre 2008


Les performances :

- 28 personnes au départ : toutes ont vaincu le Xoldokogaina


-   425m de dénivelé


-  Distance parcourue : 10km

 -  Temps d’arrêt : 1h15

  - Temps de marche : 3h10

 -  28 personnes en bon état à l’arrivée.





Le circuit :

- Départ de Biriatou au pied de l’église à 62m d’altitude


- Circuit en boucle (circuit violet sur la carte) effectué dans le sens inverse des aiguilles d’une montre


- Arrivée au bout de 6km au sommet à 487m d’altitude


- Retour par le rocher des perdrix.



Les temps forts :

-   Départ de Lauga à 9h (sans notre vrai chef dont la cheville n’est toujours pas réparée) pour prendre l’autoroute jusqu’à la sortie à la frontière. C’est Bernard GPS qui conduit le troupeau !


-  Démarrage de la randonnée à 9h45 avec un temps ensoleillé








 -  Montée dans la forêt et arrêt au col des poiriers au pied du Xoldokogaina. Le temps se dégrade légèrement













-  Ascension du sommet : on y trouve le vent et la belle vue sur la côte basque






















- Pique nique un peu en dessous du sommet en bordure d’ajoncs pour se protéger du vent : La ZUP est toujours visible à l’horizon…..On voit même plus loin….


























- Le ciel menaçant et l’approche de la pluie écourtent le temps d’arrêt….



















Retour sous la pluie à Biriatou à 14h00.

Vous l'avez bien sûr deviné! Ce texte est de Bernard GPS, lui-même!... et.... les photos : Bernard GPS et Alain R.

Et pour votre plaisir et, le mien, j'ai fait la mise en page : le temps pluvieux m'y a aidé !

Madosita.






Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 15:06

Une sortie sans guide est une journée sans soleil ....




Mais si ! Le soleil y était et Raymond a pris les guides pour notre plaisir....











La promenade fut très agréable, les poses respectées et 2 chiens blancs : un berger des Pyrénées et un petit frisé ne nous ont pas quittés !!!



Le piquenique au bord de l'eau fut agrémenté par le bain prolongé du gros chien qui s'ébroua au milieu des randonneurs ! ! !



Les «  maisons abandonnées «  de jadis se portent bien et toutes ont des compteurs électriques neufs !!!










 




La cueillette des châtaignes fut fructueuse et la grande majorité fit une pose à la venta avant de reprendre la voiture et pour certains d'éviter les virages du Pas de Roland ...

Belle rando !

Suzanne.


Photos : Alain R.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 14:11
LAUGA 8h30…..
37 adhérents…depuis quelques  lundis nous « assurons »….
Il faut reconnaitre que le temps est avec nous !
Ça sera l’URSUYA et ses 678 mètres depuis XISTABERRY  (250m)

(URCURAY) par la crête d’HARRICHURI (428m)

 puis l’on contournera le massif par le sud et l’est pour remonter plus facilement sur le sommet.
(Yvon semble se préserver mais on ne saura pas pourquoi !!! ??? )
 Au passage, un tour d’horizon et une interrogation collective nous permettra de voir et de situer les différents monts basques se découpant dans la brume. Rassurez vous dans  3 jours il faudra recommencer, faute de les retenir.
(Pour certains, il semblerait même que l’IROUBELAKASKOA ait changé de place depuis la dernière fois !)








Une ascension, toute en douceur nous mène au sommet où une brise légère nous caresse .












Nous déjeunons face au panorama grandiose offert par le Baïgurra, l’Iparla, l’Irubelakaskoa, l’Artzamendi et le Mondarrain. Toutefois nous ne tardons pas à effectuer un repli  STRATEGIQUE devant un ennemi redoutable et  supérieur  en nombre que sont ....les moucherons et autres fourmis ailées  qui nous assaillent de toute part ! (oubliant au passage quelques adeptes d’une sieste bienfaitrice)















Une douce  descente (par PILOTACHILO) nous ramènera à travers les fougeraies fraichement tondues vers nos voitures que nous retrouverons après 3h30 de marche, 10kms et 500 mètres de dénivelé.
YVON.

PHOTOS : Alain R.
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 16:49
ou les " CALANQUES BASQUES "  ..........

Parking Lauga dès 8h30.

Départ,voitures chargées de" convoituré(e)s", pour le Jaizkibel via l'autoroute,Béhobie et Hontarabia. L'arrêt est prévu au parking proche du fort juste à côté de la chapelle Notre Dame de Guadaloupe.















 

 



9 h 30, chaussés et peu vêtus les 33 membres du groupe suivent Yvon vers les hauteurs du Jaizkibel par un chemin plutôt gentil. Toutefois, des ''courageux" grimpent sur les conseils d'Yvon "tout droit" vers le sommet.





Dés que s'élève le groupe, nous découvrons:  Hendaye, Irun vers l'est et toute la côte basque jusqu'aux Landes au nord . Un régal pour les yeux sous un soleil éclatant dans un ciel bleu comme (hélas !) on en voit trop peu au Pays Basque.


 La vue sur l'océan est magnifique ! Quel bonheur que marcher dans un cadre aussi beau !

 




Le sentier emprunté nous conduit vers l'océan où des roches friables, qui forment la falaise, nous offrent un tableau dentelé par l'érosion. Cette roche, qui semble être de la marne mélangée à de l'argile, se décompose en sable . On y rencontre aussi du grès couleur ocre.

 

 

 





Le surplomb des criques est un régal ! L'eau est d'un bleu et d'une transparence qui n'ont rien à envier aux criques de Méditerranée. On se croirait dans les calanques du cöté de Marseille.




 








Nous croisons des moutons et des chevaux mais également des travailleurs (un peu bruyants) qui débroussaillent les pentes escarpées jusqu'à l'océan.





Une rencontre surprenante : l'abri aménagé contre un rocher, où, parait-il un ermite aurait vécu. Nous apprécions la végétation qu'il a plantée dans ce secteur : hortensias, vigne aux fruits sucrés appréciés par le groupe, et autres arbres qui de tout évidence n'ont pas poussé là naturellement.





Le repas est pris dans une crique où coule un ruisseau d'eau fraîche. Certaines y mettent les pieds ainsi que les bouteilles d'eau...

Le retour se fait par le sentier en surplomb de l'océan. Yvon nous informe que la grimpette finale sera dure jusqu'aux voitures.  Toutefois, le sentier serpente sous les châtaigniers et pins qui nous offrent une belle ombre si bien que la pente semble moins difficile à gravir.

 





Avant de regagner les autos, Yvon nous fait découvrir le fort qui, caché sous la pelouse au sommet de cette colline protégeait Fontarabie et l'Espagne à la frontière.

 




 

 



Très belle promenade sous un soleil merveilleux en ce début octobre.

 

Michel d'Ondres.

Photos : Alain R.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 16:44

Sortie du 29 /09/2008


LAUGA-08h30 :35 adhérents sont présents…et pour cause, IL FAIT BEAU.

2 touristes Montpelliérains (de passage dans la région après 3 ans d’absence) se joignent à nous. Voilà une belle brochette de retraités prêts à en découdre comme toujours.

Escapade vers la frontière Franco-espagnole du côté de LIZARRIETA. Départ en souplesse depuis le très joli ruisseau suspendu irriguant le plateau de XURITEGIKOBORDA. (Demeure basque magnifiquement rénovée). Nous arrivons à Lizarriéta où un cours de rattrapage sur les oiseaux migrateurs nous est dispensé par un jeune passionné de la LPO, puis ce sont des précisions sur le mode da chasse aux palombières de SARE (ETXALAR) que nous prodigue un ancien chasseur, repenti ?....

Arrive enfin l’heure tant attendue «  du déjeuner dans l’herbe » pris dans une fougeraie bordée de chênes rouvres et d’Amérique. Instant magique où seul le bruit des mandibules vient troubler la quiétude de la montagne.





La descente se fait dans la hêtraie ensoleillée et nous passons à proximité d’une sculpture « SPHINXO-NAPOLEO-BANAPARTIENNE » œuvre de MERE NATURE.






 




Nous progressons de nouveau lorsqu’un grand cri fuse derrière les premiers marcheurs ........

 

 


CHUTE ?...ACCIDENT ?....non CEPES !...et oui il faut toujours regarder autour de soi. Le cœur battant de plus belle, nous approchons de l’aire de piquenique et…oh ! Le joli serpent !....c’est une vipère aspic !...KAXU !….  Elle se réfugie dans le creux d’un arbre…ouf ! (pour elle).

Le gué est enfin franchi et, tradition oblige, les nouveaux sont baptisés par quelques éclaboussures.

Le dernier rush, un dénivelé de 50 mètres est vite avalé et nous ramassons quelques châtaignes en arrivant aux voitures.

Très agréable boucle qui représente 12,3kms, 3h45 de marche pour un dénivelé d’environ 420mètres.


Vivement lundi prochain.

 

"Je suppose que c'est Yvon qui s'est dévoué pour écrire ce texte .... ?"

Madosita


Partager cet article
Repost0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 18:03

15 septembre.

Le temps semble de la partie.

Il est 8h30.

38 adhérents ont répondu présents.



Direction le col des Vaux pour une balade sur les crêtes du Gorospil (Bizkaylus) et du Mondarrain.

 

 

 

 

 

 

 

9h50. Altitude 550m. C'est le départ, aussitôt agrémenté d'un passage classé boueux , mais très vite oublié‚ devant le panorama offert dès le col de Gorospil puis le pic du même nom et ses 691 m, puis la crête et ses 702 m.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques vautours encore endormis hésitent à décoller, mais …à notre approche s'esquivent en 2 ou 3 battements d'ailes. Superbes et majestueux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


Pause bananes à l'abri du vent frais, puis l'on entame la descente sur Zuranatecolepoa (566) pour mieux remonter sur son voisin l'Ourrezti (693) par un sentier classé bis par bison futé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Mondarrain (749m) (cher à notre Pierrette nationale) nous invite et c'est de nouveau l'escalade dans ses rochers pour aboutir la Redoute Napoléonienne où nous déjeunons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ayant oublié les cordes de rappel nous entamons la descente en contournant les rochers école de varappes et rentrons sagement par le fameux GR10,le gite d'Esteben, le chemin boueux du départ où nous nous sommes transformés en ouvrier de la DDE locale et avons empierré la partie critique.

Bernard annonce une rando de 3h35 pour un temps d'arrêt de...2h40.!et je m'accorde à dire que nous avons gravi quelques 350 mètres.

Texte : Yvon

Photos : Alain.

 

 

 

 

##########€###„###w#«###s#õ###o#ö###l#######################################################################################D##D ##D(##D##€###‚###\#„###=#¨###;#ª###;#_###;#Ø###;#–###;#F###;#j###;#######=#< ########ð#########ð#à###À!###< ########ð#########ð#à###À!##    j###ó###y#õ###y#ö###y#÷###y###################################################################################################=# Ò#ÅA{.## #…6##q €#Ð#e>Ð###Ð#s'h####################################################################################################v#####€###w#####ÿÿÿÿ############################################################################################################<###=###>###?###@###A###I###Q################################09/16/8/09/16/8/###############################################
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 15:40

Enfin, on s'est retrouvé !

Et qu'est-ce qu'on a papoté . . .

En cette première journée

De randonnée ! ! !..........

 

Et le soleil était au rendez-vous, ce lundi 8 septembre 2008 ..........

 

Difficile de partir à l'heure de Lauga ! Il y avait tant de choses à se dire ! ........... C'est tout juste si la journée a suffi .......... Mais, ....... il y en aura d'autres ! ! !

 

 

Cheveux au vent ( et il soufflait bien au col d'Otsondo ! ) et plein d'entrain, les randonneurs démarrent .

Nous contournons l'Alcurruntz, côté soleil. Belle vue sur le Gorramendi et sur la verte vallée qui mène au joli petit village d'Amaiur. ( à visiter si vous passez par là ! )

 

 

 

C'est un large chemin caillouteux qui nous mène jusqu'à la cabane de chasseurs . Abri apprécié pour s'abriter du vent et se reposer et se restaurer quelques instants .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

35 randonneurs entourent le « GRAND » CHEF YVON qui nous conduit derrière l'Alcurruntz


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

puis vers le sommet, en zigzags pour les uns, en direct pour les autres. Quelques-uns monteront tout en haut ( 936m ) . D'autres, le plus grand nombre, s'arrêteront près des ruines, cherchant le rocher, la ruine qui protègera du vent et piqueniquer au soleil .

 

 

 

 

 

 

Découverte de la photo- énigme : c'est Mère Nature qui a dessiné cette tête et ce bonhomme fil de fer avec de la mousse décorant brique et fissure de ciment ! ! !

 

Seul, notre reporter photographe Alain l'a reconnue !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue magnifique comme toujours sur les montagnes environnantes, les champs, les villages. Et puis, c'est la descente ... Sous les arbres parfois. Chemin large, quelques passages boueux.

 

 

 

 

Nous n'étions pas les seuls bien sûrs sur cette montagne :

chèvres, pottoks, moutons ......... et même une libellule !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De retour au parking, petite réunion : Yvon donne les derniers renseignements pour la semaine à Iraty.

Quant à moi, je vous dis «  A bientôt «  ....

Pas en rando pour le moment mais «sur le net «  !

 

Madosita.

link

 

 

Et Bernard précise :

Distance: 10,8Km

Dénivelé Max-Min: 900-550=350m

Temps d'arrêt: 1h42

Temps de marche: 2h56

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 17:07

 

 

  Quel bonheur de gravir,

aujourd'hui, lundi 07 juillet,

le PIC pointu du BEHORLEGUY ?

 ALT 1265 m, avec le groupe BAYONNE ACCUEILLE et le guide YVON.

  Départ : alt 800 m, sur la route goudronnée de AHUSQUY, par un chemin facile de crête, à travers la fougère.






Nous parvenons rapidement au col d'EGURCE, 911m au pied du pic BEHORLEGUY, qui apparait maintenant en forme de croissant , ou de dinosaure.


 

 

 


 

 


Puis nous montons progressivement  vers le col d'APANICE (à droite du pic) où se trouvent le cayolar du berger et plusieurs dolines.











Et maintenant, nous dit Yvon, il ne reste plus qu'à monter doucement, ( 3/4 heure ), la pente herbeuse  pour atteindre la crête rocheuse, à pic sur les 2 versants.



 


 


 

 


Escalade facile dans des rochers  inclinés :quel plaisir sur cette crête étroite, au soleil, tout ensemble !

 

 

 





Après mangé, nous descendons à travers le couloir herbeux jusqu'au col HARITXARTE 1040 m avec enclos pour brebis.

(Il semblerait qu'il y ait même un ermite ! )









Puis il faut rejoindre le col d'EGURCE et la petite crête herbeuse de ce matin.



                                                                                                                                                                                                            

Nous sommes tous ravis  de cette belle escalade, avec un soleil voilé et la brume sur la chaine d'IRATY, en face. Personne n'a ralé, nous étions accompagné par  le  guide Yvon, mais aussi par le chien PASTOR  chien du berger du  coin.


( Il connaissait chaque caillou du chemin et assurait le rôle d'ouvreur devant René. Ajouté par Yvon. )

 

 

 


 Merci à YVON et à tout le groupe pour cette journée fort sympathique...........

Anita O.


PHOTOS : Alain R et Madosita.

Photos plus : link

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 18:12

Lundi 30 juin,

c'est le jour où nous avons marché dans la brume.

Cependant le soleil fut avec nous dans l'après midi ....

Chemin faisant, il y avait de grands creux et Yvon nous a expliqué que c'était des "dolines" (affaissement de terrain).

Pendant que nous montions, le soleil, petit à petit, apparaissait et dévoilait des forêts sombres.





 


 



Les bas fonds restaient dans les nuages. On aurait dit un tableau !









 



Nous avons pris notre repas sur une construction romaine ( même pas finie ! ). Là encore Yvon a expliqué que c'était un "oppidum "





 

 

Nous étions au dessus des nuages....









Nous avons vu des squelettes, des ossements...rassurez vous ce ne sont que des cadavres de moutons (et pas des randonneurs ! ) dévorés par les vautours.



Heureusement pour nous ! Ouf!




 

 


Puis ce fut la descente et le retour dans le brouillard. Soudain,  en approchant des voitures, un énorme rocher surmonté d'une vierge émergeait difficilement de la brume....non, non, ce n'était pas une apparition ! ( La Vierge d' Orrisson )
Bref,ce fut une super balade !



Le meilleur guide du monde et des environs ( ??? ) m'a forcé a écrire ceci !
«  Vous avez tous vu mon coup de pompe ( Yvon ou Maxime ? ) en montant le dernier raidillon ?

Et bien, c'est que je n'avais rien mangé  à la pause banane !!!........

Et donc !......Ben oui !.... Je le saurai pour l'avenir........... « 

Maxime.

Ce « fameux meilleur guide » prend plaisir à rajouter que :
Nous avons fait une toute petite partie de l'étape la plus difficile du chemin de Compostelle qui arbore un dénivelé positif de plus de1100m et un négatif de 400 m et dessert  le fameux site de Roncevaux.


Bof !.....une broutille, dirons nous..........15,980kms....600m de dénivelé et 5 h00 de marche ..............

départ Vierge d' Orrisson   1100 m
col d' Urdanaburu            1200 m
 

                                                        col d' Urdanaré (calvaire)  1230 m
col de Bentardé              1337 m
col d' Arnostégy              1236 m
Oppidum romain             1419 m

 

 



 


 

Pour plus de photos cliquez sur ci-dessous :

link

Partager cet article
Repost0